L’allergie alimentaire et la rentrée scolaire

Les allergies alimentaires sont de plus en plus courantes chez les jeunes et peuvent avoir de graves conséquences. Voyez comment gérer ce risque à l’école.

En quoi consiste une allergie alimentaire?

L’allergie alimentaire est une réaction anormale du corps à l’ingestion ou au contact d’un aliment ou d’une substance présente dans un aliment. On fait alors référence à l’aliment ou à la substance en question en utilisant le terme « allergène ». On parle d’allergie alimentaire lorsque la réaction est due à un dérèglement du système immunitaire, qui s’emballe et tente de protéger l’organisme contre l’aliment ou la substance qu’il perçoit comme une menace.

La réaction de défense qui s’ensuit peut être très forte et se manifeste par une cascade de symptômes. Parfois, la simple présence de traces de l’allergène est suffisante pour déclencher la réaction. Paradoxalement, certains de ces symptômes peuvent constituer une menace encore plus grande pour la personne allergique, notamment lors d’une réaction dite « anaphylactique ».

Qu’est-ce qu’une réaction anaphylactique?

La réaction anaphylactique, ou anaphylaxie, est une réaction allergique grave, aiguë, qui peut causer la mort. La gravité d’une réaction allergique, de même que la nature des symptômes qu’elle provoque, peut varier d’une personne à l’autre et d’un épisode à l’autre. Les symptômes d’une réaction anaphylactique comprennent, entre autres :

  • l’enflure de la gorge, des lèvres, ou de la langue;
  • une difficulté à respirer ou à avaler;
  • une sensation d’étouffement;
  • des bouffées de chaleur;
  • des démangeaisons ou une rougeur généralisée de la peau;
  • une accélération du pouls;
  • une chute de la tension artérielle;
  • la pâleur;
  • une faiblesse soudaine;
  • la perte de conscience.  

Pourquoi est-ce important d’avoir un plan d’action?

Quand une personne souffre d’une allergie alimentaire, il est important d’exercer une vigilance constante, car l’allergène peut se trouver à peu près partout. En milieu scolaire, il peut être plus difficile de contrôler l’environnement de manière à évincer l’allergène. En outre, si une réaction allergique survient et que les personnes présentes ne sont pas aptes à y faire face, cela peut s’avérer très dangereux. Il importe donc d’établir un plan d’action structuré et rigoureux et de bien en informer l’enfant et son entourage.

Le médecin de votre enfant est sans doute la personne la mieux placée pour vous aider à élaborer votre plan d’action. Vous devez distribuer ce plan à tous les gens susceptibles de secourir votre enfant en cas de réaction allergique grave : ses professeurs, le personnel du service de garde ou de la cafétéria, le directeur et la secrétaire de l’école, etc.

Pour plus de facilité, vous pouvez rédiger votre plan d’action à partir d’un formulaire déjà existant que vous adapterez à vos besoins. Vous trouverez un formulaire de ce genre à l’adresse suivante : http://foodallergycanada.ca/wp-content/uploads/Plan-durgence-pour-lanaphylaxie-et-feuille-dinstructions-pour-EpiPen.pdf.

Que devrait contenir le plan d’action?

Il est souhaitable que votre plan d’action soit efficace, c’est-à-dire qu’il présente toutes les informations pertinentes de façon concise et précise. Voici quelques exemples d’informations qu’il devrait contenir :

  • le nom et une photo de votre enfant;
  • l’allergène en cause (arachides, œufs, soya, etc.);
  • le nom de l’auto-injecteur d’épinéphrine à utiliser en cas d’allergie;
  • les endroits où sont entreposés les auto-injecteurs d’épinéphrine;
  • une description des symptômes d’allergie pouvant être observés;
  • une description des étapes à respecter en cas d’allergie;
  • un mode d’emploi (illustré idéalement) pour l’injection de l’épinéphrine;
  • une liste des personnes à aviser en cas d’urgence.

Votre pharmacien peut aussi vous aider à élaborer votre plan d’action et vous renseigner sur l’usage optimal et sécuritaire de l’auto-injecteur d’épinéphrine.

Vous devrez sans doute remplir et signer un formulaire d’autorisation pour l’administration d’un médicament par le personnel scolaire. Informez-vous auprès des autorités concernées.

Quelques conseils additionnels pour les parents

Voici quelques conseils pour les parents d’un enfant ayant une allergie alimentaire :

  • Préparez vous-même tous ses repas et ses collations.
  • Dites-lui de ne pas consommer les aliments offerts par ses amis ou ses camarades de classe.
  • Assurez-vous qu’il porte en tout temps un produit d’identification médicale (ex. : bracelet MedicAlert).
  • Fournissez à l’école un nombre suffisant d’auto-injecteurs d’épinéphrine de secours, qui devront être placés dans des endroits stratégiques et connus des personnes-clés.
  • Remplacez les auto-injecteurs d’épinéphrine avant la date de péremption.
  • Revoyez souvent les étapes d’administration de l’épinéphrine, et encouragez les membres de votre famille et l’entourage de votre enfant à faire de même. Vous trouverez sur le site Internet du fabricant de l’auto-injecteur une démonstration du mode d’emploi, sous forme d’images ou de capsule vidéo.
  • Visitez le site Internet du fabricant de l’auto-injecteur pour obtenir des documents informatifs, comme des affiches explicatives pouvant être placées dans des endroits stratégiques à l’école.

Pour plus de renseignements sur les allergies alimentaires et leur traitement, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

L’allergie alimentaire et la rentrée scolaire

Les allergies alimentaires sont de plus en plus courantes chez les jeunes et peuvent avoir de graves conséquences. Voyez comment gérer ce risque à l’école.
De :
À :

Chargement en cours...