Astuces pour diminuer les gaz et les flatulences

Publié dans Gaz le 24 septembre 2012

Incommodé par la flatulence? Bien que le système digestif produise normalement des gaz, il existe des moyens simples de diminuer leur importance.

Ce malaise est causé par une accumulation d’air dans l’estomac ou l’intestin qui provoque également une sensation de gonflement. Même s’ils sont incommodants, les gaz sont rarement le signe d'un problème de santé sérieux. Il est même normal d’avoir des gaz. On estime que les hommes et les femmes ont en moyenne une dizaine de gaz par jour.

Comment sont formés les gaz?

Les gaz proviennent de plusieurs sources.

L’alimentation
Une source importante de gaz est la consommation de sucres complexes qui ne sont pas transformés en sucres absorbables. Lorsque ces sucres passent dans les intestins, les bactéries qui s'y trouvent les utilisent comme nourriture, ce qui cause par la suite la formation de gaz.

Sources de sucres complexes
Arachides Choux-fleurs Lentilles
Bagels Concombres Maïs
Orge Farine d’avoine Oignons
Betteraves Farine de sésame Pain à grains entiers
Beurre d’arachide Haricots de soja Pâtes
Blé Haricots rouges Persil
Brocolis Flocons d'avoine (gruau) Pois
Carottes Lait de soja Pois chiches
Choux Laitue Seigle
Choux de Bruxelles Légumes frits Tofu

Les boissons gazeuses et la bière sont une autre source importante de flatulence. Ces boissons contiennent beaucoup de gaz, comme l'indiquent leurs nombreuses bulles. De plus, lorsqu'on les consomme, des bulles supplémentaires se forment, ce qui accroît la quantité d'air qui est avalée. Les gaz peuvent être éliminés par des rapports (rots) ou par les intestins (gaz). En éliminant ou en diminuant sa consommation de boissons gazeuses et de bière, il est possible de réduire la flatulence. Les aliments sans sucre contiennent souvent du sorbitol ou du fructose qui sont deux substituts du sucre difficilement absorbables par les intestins. Lorsqu'elles ne sont pas absorbées, ces deux substances favorisent aussi la formation de gaz dans les intestins.

L'ingestion d'air
Il est possible d’avaler de l’air en mangeant. Cela se produit surtout lorsqu'on souffre de congestion nasale. En effet, lorsqu'on respire par la bouche en mangeant, on avale de l’air en même temps que les aliments. Si vous portez un dentier ou un partiel mal ajusté, vous courez davantage le risque d’avoir des gaz, puisque vous avalez plus souvent votre salive et de l’air. Il est donc important de toujours bien faire ajuster votre dentier ou votre partiel. Si vous fumez le cigare ou la pipe, vous favorisez aussi la salivation et l’ingestion d’air, ce qui peut causer des rots ou des gaz intestinaux.

Déficience en lactase
Si vous souffrez d’une insuffisance de lactase dans les intestins, vous ne pouvez pas digérer adéquatement le lactose contenu dans les produits laitiers. Le lactose est alors fermenté par les bactéries de l’intestin, ce qui cause des gaz. Une déficience en lactase peut être soupçonnée lorsque les gaz sont accompagnés de diarrhée, de crampes et de douleurs abdominales et qu’ils surviennent quelques heures après l’ingestion de produits laitiers. Si vous avez une déficience en lactase, vous pouvez éviter les produits laitiers ou prendre des enzymes de lactase comme les produits Lactaid®.

Comment prévenir les gaz?

De simples habitudes peuvent diminuer la flatulence.

  • Évitez les boissons gazéifiées.
  • Évitez de parler en mangeant.
  • Évitez de mâcher de la gomme.
  • Évitez les aliments riches en sucres complexes.
  • Évitez de boire en mangeant.
  • Évitez les substituts de sucre (sorbitol ou fructose) ou diminuez leur consommation.
  • Faites de l’exercice régulièrement.

Quand vaut-il mieux consulter un médecin?

Il est préférable de consulter un médecin si :

  • vous avez des douleurs abdominales;
  • vous souffrez de constipation ou de diarrhée;
  • vos gaz persistent malgré l’application des mesures préventives et l’utilisation de médicaments en vente libre;
  • vous avez perdu du poids.

Quels sont les traitements offerts?

Des médicaments en vente libre peuvent vous soulager ou prévenir les gaz si aucune des situations précédentes ne s'applique à vous.

La siméthicone
La siméthicone (Ovol®, etc.) peut être prise avec ou après les repas pour prévenir ou soulager la flatulence. Elle agit rapidement, décomposant les bulles de gaz emprisonnées dans l'estomac et les intestins. Les bulles fusionnent en une forme qui permet de se débarrasser plus facilement des gaz. La siméthicone agit seulement au niveau des intestins, elle n'est pas absorbée dans le corps. La dose recommandée pour un adulte est de 80 à 180 mg quatre fois par jour. Leur action n’est que préventive.

Les enzymes
Les enzymes alpha-galactosidose (Beano®, etc.) doivent être prises avec la première bouchée du repas. Il n'est pas possible de cuisiner avec ces enzymes, car la chaleur détruit leur efficacité. Ces enzymes agissent en brisant les sucres complexes provoquant la flatulence. Elles sont donc efficaces seulement si les gaz sont causés par des sucres complexes. Il faut éviter de les utiliser si vous êtes allergique aux moules. En moyenne, il faut cinq gouttes ou deux à trois comprimés par portion de une demie à une tasse d'aliments riches en sucres complexes pour prévenir les gaz. Ces enzymes ne peuvent pas être utilisées pour soulager les gaz. 

La lactase
Si vous souffrez d'une intolérance au lactose, un supplément de lactase (Lactaid®, etc.) peut alors être indiqué. Comme la lactase est une enzyme, il faut la prendre dès la première bouchée de produits laitiers. En moyenne, pour un adulte, il faut trois comprimés ordinaires ou deux comprimés extra forts par portion de produits laitiers. Il existe aussi des gouttes pouvant être ajoutées au lait. Il faut alors laisser agir les enzymes durant 24 heures avant de consommer ce lait.

Si vous avez des questions sur le choix des médicaments pour soulager la flatulence, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.