Cesser de fumer sans prendre de poids?

Mission possible!

La peur de grossir fait parfois obstacle à l’arrêt tabagique. Pourtant, les bénéfices de cesser de fumer surpassent largement une légère prise de poids.

 

Mettons les choses en perspective…

La crainte de prendre du poids est une raison fréquemment invoquée pour ne pas arrêter de fumer. Il est vrai que la cessation tabagique peut contribuer à une certaine prise de poids et qu’il n’est pas agréable de voir changer son apparence physique.

Mettons les choses en perspective… Si vous êtes préoccupé par cette question, rappelez-vous que la cigarette affecte votre apparence physique de plusieurs manières, car elle :

  • ternit votre teint;
  • fait vieillir votre peau plus vite; 
  • jaunit vos dents, vos cheveux et vos doigts;
  • affecte votre haleine et l’odeur que vous dégagez.

Parions que malgré quelques kilos superflus, votre cote de charme se trouverait grandement améliorée aux yeux de votre entourage si vous cessiez de fumer.

Faites-vous confiance : vous trouverez les moyens de limiter la prise de poids et perdrez éventuellement les quelques kilos en trop. Peut-être serez-vous surpris de constater que vous faites partie de ceux qui réussissent à arrêter de fumer sans prendre de poids!

La vérité quant à la prise de poids

Pourquoi semble-t-il que les fumeurs ont moins tendance à prendre du poids? Voici trois explications. La cigarette :

  • atténue le goût et l’odorat, ce qui diminue le désir et le plaisir de manger;
  • réduit la sensation de faim;
  • augmente le métabolisme, c’est-à-dire que l’organisme dépense plus d’énergie (brûle des calories) lorsqu’on fume.

Le sevrage tabagique entraîne une prise de poids moyenne de 2,3 à 4,7 kg (5 à 10 lbs) après un an d’abstinence. Bien sûr, puisqu’il s’agit d’une moyenne, certaines personnes ne prendront presque pas de poids tandis que d’autres gagneront quelques kilos de plus.

La prise de poids s’effectue le plus dans les deux premiers mois; rendue au sixième, elle ralentit considérablement. Soyez sans crainte : peu importe le poids que vous pourriez prendre, les bénéfices pour la santé que vous retirerez en cessant de fumer seront toujours nettement supérieurs, et ce, même si vous faites de l’embonpoint.

Attention : la cessation tabagique s’accompagne souvent d’envies fortes de grignoter et d’une difficulté de ressentir la sensation de satiété. Les personnes qui prennent plus de 10 kg après avoir cessé de fumer peuvent avoir compensé leur dépendance par la nourriture, car il n’est pas normal ni attendu, de prendre autant de poids.  

Après un an, le métabolisme se rééquilibre et le poids se stabilise chez bon nombre d’ex-fumeurs. Plusieurs d’entre eux, sans faire d’effort particulier, perdent du poids après cette période. Après un an, si vous avez pris du poids à la suite de l’arrêt tabagique, il sera temps pour vous de mettre vos énergies à perdre les kilos que vous aurez gagnés.

Conseils pour limiter la prise de poids

  • Mangez sainement, en suivant les recommandations du Guide alimentaire canadien.
  • Ne suivez pas de régime tandis que vous cessez de fumer, mais faites attention à votre alimentation. Puisque l’abandon tabagique est une démarche complexe qui demande de l’énergie, du temps et de la motivation, concentrez vos efforts sur celle-ci. Plus tard, vous pourrez vous employer à perdre du poids si vous en ressentez le besoin.
  • À l’épicerie, faites des choix alimentaires stratégiques. Évitez les aliments et les boissons riches en calories et pauvres en nutriments, comme le chocolat, les croustilles, les sucreries, les boissons gazeuses, etc. Remplissez votre panier d’aliments sains et nutritifs et à faible teneur en gras, en sucre et en calories comme les fruits et légumes, les noix, les graines, les céréales à grains entiers, etc.
  • Garnissez le réfrigérateur d’aliments qui sauront vous satisfaire en cas de « crises de grignotage » : framboises, fraises, bleuets, raisins, carottes, céleri, graines de tournesol, etc. Le fait d’opter pour des aliments de petite taille que vous pouvez manger en plusieurs bouchées présente l’avantage de tenir vos mains occupées et de vous permettre de « passer à travers » votre rage, sans consommer trop de calories.
  • Limitez votre consommation de boissons alcoolisées, car celles-ci contiennent beaucoup de calories. De plus, l’alcool va souvent de pair avec la cigarette et peut exacerber vos envies de fumer.
  • Tenez un journal de ce que vous mangez. Cela vous permettra de visualiser vos excès et de prendre conscience de vos habitudes alimentaires.
  • Faites de l’exercice tous les jours, idéalement un minimum de 30 minutes d’exercice aérobique comme la marche, le vélo ou la natation. Cela vous aidera à maîtriser votre poids et à réduire vos envies de fumer, sans compter les nombreux autres avantages pour votre mieux-être et votre santé.

Votre pharmacien peut vous aider de plusieurs manières dans votre démarche d’arrêt tabagique. Consultez-le sans tarder!

×

Envoyer à un ami

Cesser de fumer sans prendre de poids?

La peur de grossir fait parfois obstacle à l’arrêt tabagique. Pourtant, les bénéfices de cesser de fumer surpassent largement une légère prise de poids.
De :
À :

Chargement en cours...