Détecter le stress et l’anxiété chez les enfants

Le stress et l’anxiété sont parfois difficiles à détecter chez les enfants. Comment en reconnaître les signes pour remédier à la situation?

Le stress et l’anxiété chez les enfants

Le stress et l’anxiété ne sont pas l’apanage des adultes. Le rythme effréné de la vie d’aujourd’hui n’épargne pas les enfants et les adolescents qui doivent eux aussi composer avec les horaires chargés, la recherche de l’excellence et de la réussite, la compétitivité, les évaluations, etc.

On assiste depuis plusieurs années à un constat unanime : les enfants sont plus stressés qu’avant. Comment cela se fait-il? Il s’agit là d’une question fondamentale, mais complexe. Sans doute qu’une multitude de facteurs expliquent un tel phénomène : facteurs génétiques, environnementaux et sociaux, surexposition à la technologie, quête de performance, sédentarité, surprotection parentale, etc.

Tout comme c’est le cas pour les adultes, l’exposition à du stress chronique peut constituer une menace pour la santé mentale des jeunes. Pas étonnant qu’on remarque une hausse des cas de dépression et de troubles d’anxiété diagnostiqués chez les enfants du primaire et du secondaire.

Les sources de stress

Pour bien se développer, un enfant a, entre autres, besoin de soutien, de sécurité, d’encadrement et de repères rassurants. De nombreuses situations peuvent être sources de stress ou d’anxiété, telles que :

  • la rentrée scolaire;
  • la période des examens;
  • des difficultés à l’école (problèmes sociaux ou d’apprentissage, intimidation, échecs, etc.);
  • un divorce ou une séparation des parents;
  • l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur;
  • un déménagement ou un changement d’école;
  • un voyage ou un séjour à l’extérieur;
  • une période de stress vécue par les parents.

La reconnaissance des signes

En général, les petits sont moins bien outillés que les adultes pour reconnaître et exprimer qu’ils sont stressés ou anxieux. Cette maladresse accentue parfois leur malaise et complique l’accès à des solutions qui fonctionnent. Voilà pourquoi il importe que les parents demeurent attentifs afin de détecter l’anxiété ou tout excès de stress chez leur enfant, en vue d’y pallier.

Le stress et l’anxiété sont donc souvent difficiles à détecter. De plus, on peut avoir tendance à sous-estimer leurs répercussions sur le bien-être, la santé et la qualité de vie d’un enfant. Leurs manifestations sont extrêmement variées. Certains signes peuvent toutefois évoquer la présence d’un trop-plein de stress ou d’anxiété :

  • insécurité excessive;
  • mutisme, bouderie ou repli sur soi;
  • fonctionnement compromis;
  • baisse de rendement scolaire;
  • discours négatif, dévalorisant ou autodénigrant;
  • difficultés d’attention ou de concentration;
  • modifications importantes de l’appétit;
  • difficultés de sommeil;
  • comportements régressifs (ex. : pipi au lit,  besoin de lumière au coucher, volonté de dormir avec les parents, etc.);
  • apparition de tics (ex. : clignement des paupières, tortillement des cheveux, rongement des ongles, etc.);
  • désorganisation;
  • agitation ou hyperactivité;
  • angoisse ou panique;
  • troubles de comportement (ex. : opposition ou agressivité).

Un changement subit d’attitude ou de comportement chez votre enfant peut être un signe que quelque chose ne va pas.

Il peut arriver que le stress ou l’anxiété affecte la santé physique de l’enfant : maux de tête ou de ventre, nausées, aggravation de l’asthme ou de l’eczéma, etc.

Quelques conseils

Voici quelques conseils pour les parents soucieux d’appuyer leur enfant en période de stress.

  • Encouragez votre enfant à s’exprimer sur ce qui le tracasse, et recevez ce qu’il vous dit sans jugement. Votre écoute, votre bienveillance et votre indulgence l’aideront à se sentir accueilli et compris, ce qui contribuera à le sécuriser.
  • Apprenez à votre enfant comment reconnaître et nommer ses émotions. « Je me sens inquiet, stressé, angoissé, dépassé, etc. ». Le fait de mettre des mots sur ce que l’on ressent a un effet apaisant et peut aider à trouver des solutions.
  • Évitez de soumettre votre enfant à la pression de performance. Votre enfant n’est pas parfait? Voilà qui est bien normal… et même merveilleux! Cela fait de lui un être humain. Faites-le sentir accepté et aimé quels que soient ses réactions, ses comportements, ses capacités ou ses réussites.
  • Si votre enfant semble démontrer des signes d’anxiété ou de difficulté à gérer le stress, faites appel à l’expertise d’un professionnel compétent en la matière, comme un psychologue ou un médecin. Une telle démarche lui permettra de se munir d’outils qui lui seront utiles dans le présent et peut-être même toute sa vie durant.
  • Intéressez-vous aux exercices de gestion de stress et aux techniques de relaxation. Plusieurs d’entre eux peuvent s’avérer accessibles et salutaires pour les enfants. Il existe de nombreux livres sur ce sujet, dont certains comportent des images facilitant la compréhension des plus jeunes.

Le stress et l’anxiété sont des maux bien réels chez les enfants et les adolescents, et doivent être pris au sérieux. Pour toute question en lien avec la santé des petits et des grands, votre pharmacien est toujours là pour vous aider.

×

Envoyer à un ami

Détecter le stress et l’anxiété chez les enfants

Le stress et l’anxiété sont parfois difficiles à détecter chez les enfants. Comment en reconnaître les signes pour remédier à la situation?
De :
À :

Chargement en cours...