Le régime cétogène : pour qui, pourquoi?

Le régime cétogène connaît une popularité foudroyante, mais il fait aussi l’objet de polémiques. Que devrait-on en penser?

Qu’est-ce que le régime cétogène?

Si vous avez l’impression d’entendre de plus en plus souvent parler du régime cétogène (ou « KETO ») pour la perte de poids, eh bien vous n’êtes pas seul(e)! Ces dernières années, on a  remarqué un engouement grandissant pour ce régime, tant dans notre entourage que dans les médias. Pourquoi cette nouvelle tendance connaît-elle une si forte médiatisation et expansion? Voici quelques informations pour vous éclairer.   

À la base, le régime cétogène est un plan d’alimentation qui préconise une réduction marquée de l’apport quotidien en glucides. Inversement, on mise sur une élévation importante de la consommation de graisses et un apport modéré en protéines. Ainsi, chez les adeptes du régime cétogène, 70 à 80 % des calories quotidiennes proviennent des graisses consommées, 10 à 20 % des protéines et 5 à 10 % des glucides.

Quels sont les avantages de consommer des graisses?

Théoriquement, puisque les graisses contiennent une plus forte teneur en calories que les glucides et les protéines, on pourrait croire qu’une ingestion accrue pourrait engendrer une prise de poids. Dans les faits, c’est plutôt l’inverse qui se produit. Pourquoi?

Premièrement, la diminution de poids associée à la diète cétogène s’explique notamment par la perte d’eau résultant de la réduction marquée des glucides consommés. Aussi, le fait de consommer moins de glucides peut généralement réduire l’appétit, ce qui contribue à une perte additionnelle. Cela est bien entendu vrai si le programme est appliqué strictement.

Cela dit, voici l’explication à la base de l’intérêt suscité par le régime cétogène. Les cellules du corps humain préfèrent nettement utiliser le glucose (sucre dérivé des glucides consommés) comme source d’énergie, mais lorsqu’on le consomme en quantités réduites, l’organisme doit se tourner vers une autre source : les graisses.

Ce phénomène s’appelle la « cétose », et c’est exactement ce que vise le régime cétogène. On se trouve alors à « brûler » des graisses pour les transformer en énergie. Ce processus se produit dans le foie, et cette combustion mène à la formation de substances appelées « corps cétoniques » (une source d’énergie alternative).

Sur quels aliments doit-on miser?

Lorsqu’on opte pour un régime cétogène, cela implique une consommation accrue d’aliments riches en graisses (et en protéines) :

  • beurre;
  • fromage;
  • produits laitiers à forte teneur en gras;
  • viandes;
  • charcuteries;
  • avocats;
  • œufs;
  • poissons gras;
  • noix;
  • huiles (ex. : noix de coco, olive);
  • etc.

Il faut par contre réduire considérablement la consommation des aliments suivants :

  • pain;
  • pâtes alimentaires;
  • pâtisseries;
  • patates;
  • fruits;
  • certains légumes;
  • légumineuses;
  • etc.

Bien que ces aliments soient à consommer avec modération dans le cadre du régime cétogène, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas bons pour la santé! Au contraire, il contiennent des nutriments à haute valeur nutritive. Toutefois, ils sont aussi riches en glucides, d’où la volonté d’en ingérer moins dans le présent contexte. Il est conseillé de prendre des suppléments de fibres et de vitamines pour pallier à un éventuel manque de ces nutriments.

Quels sont les bienfaits du régime cétogène?

Le fort engouement pour ce régime s’explique d’abord par ses effets démontrés sur la perte de poids. Attention :  les bénéfices ne sont pas durables et, pour les conserver, il faut maintenir le régime ou adopter un plan alimentaire visant une réduction calorique.

Les gens qui y adhèrent rapportent certains avantages sur leur bien-être, entre autres un regain d’énergie. Aussi, les corps cétoniques produits par la cétose ont un effet coupe-faim, ce qui s’ajoute aux bienfaits sur le poids.

Il a été démontré que le régime cétogène est efficace dans le traitement de l’épilepsie chez les enfants. Il est présentement à l’étude pour différentes affections médicales comme le diabète de type 2, l’hypercholestérolémie, la maladie de Parkinson, certains cancers, etc. Malgré certains résultats parfois prometteurs, les effets du régime cétogène sur la santé restent à clarifier. D’autres études sont nécessaires pour arriver à des conclusions plus convaincantes.

Quels sont les risques et les inconvénients associés à ce régime?

D’abord, durant les premières semaines d’adhésion au régime, on peut momentanément ressentir des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe (« grippe cétogène »). Lorsque l’état de cétose s’installe, des symptômes comme des nausées et de la fatigue peuvent se manifester. De plus, le fait de changer ses habitudes alimentaires aussi drastiquement peut conduire à des enjeux de santé, tels que des troubles de la digestion.

Adopter le régime cétogène à long terme implique de manger plus de graisses de tous types. Ce régime ne fait souvent pas la différence entre les « bons » et « mauvais » gras. Les risques pour la santé de ces derniers sont bien connus, notamment au chapitre des maladies cardiovasculaires. C’est donc un pensez-y bien.

Le régime cétogène est très restrictif et difficile à suivre car il mise peu sur le plaisir de manger et exige d’assez grands sacrifices. La persévérance peut être un enjeu. Bien des gens préfèrent se tourner vers d’autres diètes, comme la diète méditerranéenne, qui s’approche davantage des recommandations du Guide alimentaire canadien.

Le régime cétogène est-il pour vous?

Voilà une excellente question! Nous n’avons pas la prétention que ce texte ait pu y répondre clairement. Nous vous invitons à en discuter avec des professionnels de la santé compétents, comme votre médecin, votre pharmacien ou un nutritionniste. Ils pourront vous aider à choisir le meilleur régime pour vous, en fonction de vos besoins et de votre état de santé.

×

Envoyer à un ami

Le régime cétogène : pour qui, pourquoi?

Le régime cétogène connaît une popularité foudroyante, mais il fait aussi l’objet de polémiques. Que devrait-on en penser?
De :
À :

Chargement en cours...