Les interactions médicaments-aliments : mythe ou réalité?

Le phénomène des interactions entre les médicaments et les aliments ne devrait jamais être ignoré, car il est important. Voici de l’information à ce sujet.

Les interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses sont des réactions qui surviennent parfois lorsqu’on utilise deux médicaments ou plus en même temps ou lorsqu’on ingère certains aliments avec des médicaments.

De façon générale, les interactions médicamenteuses peuvent :

  • augmenter le risque d’effets indésirables;
  • accroître l’effet d’un médicament et le rendre dangereux ou toxique;
  • entraîner une réaction complètement différente de celle escomptée;
  • diminuer l’efficacité d’un médicament ou même rendre celui-ci inefficace.

Il est vrai que certains aliments peuvent modifier la façon dont divers médicaments sont absorbés ou éliminés par l’organisme. Parfois, ils ralentissent, diminuent ou augmentent les effets de ces médicaments. Le risque d’inefficacité du traitement ou d’effets indésirables est donc bien réel.

À jeun ou en mangeant?

Le fait de prendre un médicament à jeun ou en mangeant peut, dans certains cas, influer sur le degré d’absorption du médicament par l’organisme. Lorsqu’un médicament est pris par la bouche, il doit ultimement atteindre la circulation sanguine pour exercer son effet. Pour cela, il doit être absorbé par les parois du système digestif. La présence de nourriture peut donc compromettre l’absorption du médicament, la favoriser ou encore n’avoir aucune influence sur elle.

Par ailleurs, il faut aussi considérer l’effet irritant que certains médicaments peuvent avoir au niveau du système digestif. Des symptômes ou des problèmes de santé peuvent se manifester, notamment des maux d’estomac, du reflux, des nausées ou des vomissements. Il est donc parfois préférable de prendre ces médicaments pendant les repas pour réduire le risque d’effets indésirables digestifs.

Bien des médicaments peuvent être pris indifféremment avec ou sans nourriture. Il peut aussi arriver qu’un fabricant de médicament formule des directives très particulières à l’égard des aliments. Par exemple, alors que certains devront être pris « avec un repas », pour d’autres, on vous avisera que le médicament risque d’agir moins rapidement « s’il a été pris avec un repas à forte teneur en matières grasses ». Bref, il n’y a pas de règle universelle, et le mieux est de toujours vous informer à ce sujet auprès de votre pharmacien.

Les médicaments et l’alcool

La consommation d’alcool pendant la prise de médicaments peut présenter certains risques d’interactions, mais ce n’est pas toujours le cas! La meilleure façon d’éviter tout risque est de s’abstenir de prendre de l’alcool, mais cela peut s’avérer ardu quand on prend des médicaments quotidiennement. Mieux vaut être bien informé pour faire de bons choix et éviter les « mauvais cocktails ».

Pour plus de renseignements à ce sujet, lisez ceci.

Les médicaments et le pamplemousse

Le jus de pamplemousse interagit avec certains médicaments (ex. : statines, antihypertenseurs, antiangineux, immunosuppresseurs). Il favorise leur absorption par l’organisme. Cela donne lieu à une exposition plus grande à ces médicaments et peut potentialiser leurs effets thérapeutiques ou indésirables.

Il faut toutefois se garder de conclure qu’on devrait s’abstenir de consommer du pamplemousse (ou son jus) quand on prend des médicaments. Comme tous les agrumes, le pamplemousse est un fruit aux multiples vertus sur le plan de la santé. Consultez votre pharmacien pour savoir si vous pouvez en consommer librement compte tenu des médicaments que vous prenez.

Les médicaments et les produits laitiers

Une autre interaction médicament-aliment « classique » est celle où les produits laitiers entrent en jeu. En effet, l’absorption de certains médicaments, dont des antibiotiques, peut diminuer lorsqu’ils sont pris concomitamment avec du calcium. Or, le calcium est présent dans les produits laitiers, et il peut être pris sous forme de suppléments. Voilà pourquoi le pharmacien conseille souvent d’espacer d’au moins deux heures la consommation de produits laitiers ou de suppléments de calcium et la prise des médicaments avec lesquels ils peuvent interagir.

S’il existe un risque d’interaction entre un médicament que vous prenez et les produits laitiers (ou le calcium), demandez à votre pharmacien de vous informer sur la conduite à tenir.

D’autres risques possibles

Des médicaments peuvent interagir avec d’autres aliments ou nutriments non mentionnés jusqu’à présent. C’est le cas, par exemple, de la warfarine (CoumadinMC), qui interagit avec les aliments riches en vitamine K (chou, brocoli, laitue, épinard, etc.). Cette vitamine réduit l’activité anticoagulante de la warfarine, ce qui peut augmenter le risque de thrombose (caillot). L’important n’est pas forcément de se priver des aliments riches en vitamine K, mais plutôt d’en faire une consommation plutôt constante.

Le café, le thé et les boissons gazeuses constituent des exemples de boissons pouvant aussi affecter l’absorption et les effets de certains médicaments.

Quelques conseils

Voici quelques conseils visant à vous éviter les inconvénients associés aux interactions médicaments-aliments :

  • Demandez à votre pharmacien de vous informer du risque d’interactions entre les médicaments que vous prenez et des aliments ou l’alcool. S’il y a un risque, demandez-lui ce que vous devez faire pour le contrer.
  • Rappelez-vous que certains nutriments présents dans des suppléments, comme le calcium, le fer et diverses vitamines, peuvent interagir avec les médicaments que vous prenez.
  • Prenez l’habitude de prendre vos médicaments avec de l’eau plutôt qu’avec d’autres liquides.
  • Ayez toujours sous la main une liste à jour de vos médicaments, y compris les médicaments en vente libre, les produits de santé naturels et les suppléments.

Les risques d’interactions entre des médicaments et des aliments sont bien réels. En tant qu’expert de la médication, votre pharmacien connaît bien ces risques et les mesures à prendre pour les éviter. Consultez-le pour être certain d’avoir une information factuelle. Voilà certes une interaction qui vous sera salutaire!

×

Envoyer à un ami

Les interactions médicaments-aliments : mythe ou réalité?

Le phénomène des interactions entre les médicaments et les aliments ne devrait jamais être ignoré, car il est important. Voici de l’information à ce sujet.
De :
À :

Chargement en cours...