L’épuisement professionnel : un phénomène bien réel

Le mot burnout est commun dans le langage d’aujourd’hui, mais il s’agit d’un trouble encore méconnu. Apprenez-en plus sur le syndrome d’épuisement professionnel.

Le stress… et l’épuisement au travail

Dans les pays industrialisés, le stress fait partie de la réalité du monde du travail. L’incessante quête de la performance et du succès amène certains milieux et individus à brûler la chandelle par les deux bouts. Cela comporte des répercussions indéniables sur la productivité ainsi que sur le bien-être et la santé des travailleurs. Attention, les personnes œuvrant dans les milieux de travail les plus « sains » ne sont pas non plus à l’abri d’un phénomène comme le syndrome d’épuisement professionnel. 

L’épuisement, communément appelé burnout, représente un enjeu réel dont les conséquences sont parfois lourdes pour les travailleurs, les entreprises et la société. Il s’agit d’un processus insidieux qui évolue dans le temps. Encore méconnu, il fait l’objet de beaucoup d’intérêt et d’études par la communauté médicale ainsi que par le monde professionnel.

Un trouble difficile à définir

L’épuisement professionnel demeure difficile à définir précisément. Pour l’instant, il ne s’agit pas d’un terme médical ni d’une maladie officiellement reconnus. On retrouve donc de nombreuses définitions et interprétations différentes. L’épuisement professionnel se distinguerait de la dépression par le fait qu’il serait directement lié au travail.

En termes simples, il s’agirait d’un état de fatigue physique, émotionnelle et intellectuelle qui résulte du stress ressenti par un individu placé dans une situation où les exigences dépassent ses capacités à y répondre. Il devient alors incapable de fonctionner normalement dans le milieu de travail, ce qui engendre maintes difficultés.

Les signes et symptômes

Afin d’éviter de s’enliser dans la boucle de l’épuisement professionnel, il est bon de savoir en reconnaître les manifestations. Les signes et symptômes qui caractérisent ce syndrome sont nombreux. En voici quelques-uns :

  • troubles du sommeil;
  • baisse d’énergie, d’intérêt et de motivation à l’égard du travail;
  • sentiment de profonde fatigue;
  • difficultés de concentration ou de mémoire;
  • baisse du sentiment d’efficacité ou de compétence;
  • altération des relations;
  • perte d’estime de soi;
  • sentiment de perte de contrôle;
  • repli sur soi.  

La prévention et la détection

Le principe « mieux vaut prévenir que guérir » s’applique fort bien à l’épuisement professionnel. Plusieurs mesures peuvent être mises en œuvre, tant au niveau individuel que collectif, afin de réduire le stress chronique et les facteurs susceptibles de mener à l’épuisement. Heureusement, de plus en plus de gens et d’employeurs sont conscients des enjeux et des risques liés au burnout, et misent donc sur des mesures préventives.

Si vous croyez reconnaître des manifestations de l’épuisement professionnel, consultez d’abord un médecin pour obtenir un diagnostic. Si vous les observez chez une autre personne, faites-lui part de vos préoccupations et encouragez-la à consulter. Une détection précoce du problème facilite grandement la prise en charge et la guérison.

Le « traitement »

Il n’existe malheureusement pas de recette miracle pour se sortir de l’épuisement professionnel, une fois qu’il s’est installé. La guérison exige du temps, du travail sur soi et le recours à des ressources professionnelles. Dans bien des cas, on misera d’abord sur un arrêt de travail temporaire pour permettre à la personne de refaire le plein d’énergie et de santé.

Chaque personne aux prises avec l’épuisement professionnel devrait bénéficier d’un plan de prise en charge individualisé. Celui-ci devrait idéalement comprendre plusieurs stratégies complémentaires, notamment :

  • une thérapie;
  • un changement d’environnement;
  • une réassignation ou réévaluation du poste ou des tâches;
  • des modifications aux habitudes de vie;
  • le recours à la médication.

La santé mentale : des soins au quotidien

La santé mentale est un trésor précieux. Voici quelques conseils pour vous aider à en prendre soin.

  • Accordez-vous du temps pour le repos, les loisirs et les relations que vous chérissez. À vous de choisir vos priorités. Mettez vos énergies à la bonne place!
  • Misez sur une bonne hygiène de sommeil.
  • Faites de l’exercice régulièrement. Optez pour des activités qui vous plaisent et vous permettent de faire le vide. Privilégiez le plaisir au profit de la performance.
  • Apprenez à déléguer, tant au travail qu’à la maison. Les personnes qui veulent tout faire elles-mêmes sont plus sujettes à l’épuisement.
  • Apprenez à dire non et à vous donner priorité.
  • Acceptez que tout ne soit pas parfait. Remplacez les exigences par des permissions, autant pour vous que pour les autres.
  • Exprimez vos malaises, vos souhaits et vos préoccupations en lien avec le travail. Entourez-vous de personnes de confiance, à qui vous pouvez vous confier et qui peuvent vous aider.
  • Envisagez une démarche de travail sur vous-même, avec l’aide d’un professionnel (psychologue, psychothérapeute, coach, etc.).

N’oubliez pas que pour tout sujet lié au bien-être et à la santé, votre pharmacien est toujours là pour vous aider!

×

Envoyer à un ami

L’épuisement professionnel : un phénomène bien réel

Le mot burnout est commun dans le langage d’aujourd’hui, mais il s’agit d’un trouble encore méconnu. Apprenez-en plus sur le syndrome d’épuisement professionnel.
De :
À :

Chargement en cours...