L’ABC de la vitamine C

Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement du corps, et la vitamine C ne fait pas exception. Découvrez-en plus sur cette vitamine à saveur floridienne!

Quelques notions sur la vitamine C

La vitamine C, aussi connue sous le terme « acide ascorbique », a plusieurs fonctions dans votre corps : elle favorise l’absorption du fer, elle a des propriétés anti-oxydantes et elle participe également à la fabrication du collagène. Le collagène est une protéine présente dans la peau, le cartilage, les tendons, les ligaments et les vaisseaux sanguins. En assurant à votre corps un apport suffisant en vitamine C, vous lui procurez un élément essentiel à :

  • la cicatrisation de vos plaies;
  • la santé de vos dents;
  • la santé de vos gencives;
  • la santé de vos os;
  • etc.

Nos ancêtres l’ont d’ailleurs appris à leurs dépens. La mauvaise qualité de leur alimentation durant leur longue traversée de l’Atlantique a été la cause de plusieurs déficiences en vitamines, dont en vitamine C. Une carence sévère en vitamine C peut provoquer le scorbut, qui a en effet touché plusieurs marins à leur arrivée en Nouvelle-France. Gencives molles, pertes de dents, douleur dans les jointures et arrêt de la croissance des os sont des exemples de manifestations du scorbut. Rien pour aider nos aïeux à affronter le rude hiver québécois! Mais rassurez-vous, de nos jours, une déficience sévère en vitamine est extrêmement rare.

Une déficience moins sévère en vitamine C peut entraîner :

  • une fragilité des os;
  • une tendance à faire des ecchymoses (« bleus »);
  • une sécheresse de la peau et des cheveux;
  • des saignements de la gencive et du nez.

La vitamine C est « hydrosoluble », c’est-à-dire que les surplus consommés sont éliminés par les reins, dans l’urine. Il est donc nécessaire d’en inclure dans votre alimentation quotidiennement, car il n’est pas possible pour votre corps d’en constituer une réserve.

Les sources de vitamine C

Vous voulez faire le plein de vitamine C? Votre assiette devrait contenir bon nombre des aliments suivants :

  • agrumes (orange, citron, pamplemousse, etc.);
  • fraise;
  • cantaloup;
  • kiwi;
  • mangue;
  • tomate;
  • pomme de terre;
  • choux de Bruxelles;
  • chou-fleur;
  • chou;
  • brocoli;
  • épinards;
  • foie.

Sensible à la chaleur, la cuisson détruit de 30 à 50 % de la vitamine C. Il est donc préférable de consommer les fruits ou légumes crus si vous désirez maximiser votre apport en vitamine C.

L’apport nutritionnel recommandé chez l’adulte est de 90 mg par jour chez l’homme et de 75 mg par jour chez la femme. Les fumeurs ou ceux qui utilisent un substitut de nicotine ont besoin de 35 mg de plus par jour. Si vous croyez que votre alimentation est déficiente, des suppléments en vitamine C sont disponibles. Consultez votre pharmacien qui saura vous conseiller sur les formulations disponibles selon votre âge et vos besoins.

Il pourrait être avantageux d’envisager la prise d’un supplément contenant une variété de vitamines et de minéraux. La plupart contiennent suffisamment de vitamine C pour satisfaire les besoins quotidiens. Attention : de trop fortes doses peuvent augmenter le risque de calculs rénaux (pierres aux riens).

Prévention ou traitement des rhumes

Malgré la croyance populaire que la vitamine C peut traiter un rhume ou en diminuer la sévérité, les évidences scientifiques ne supportent pas cette notion. Une revue de la littérature scientifique publiée en 2013 a démontré que seules les personnes qui prennent de la vitamine C sur une base régulière (et non seulement au début de leur rhume) pouvaient espérer une diminution de la durée de leurs symptômes d’environ une journée. Il semblait y avoir une meilleure efficacité en prévention chez un groupe particulier, soit les personnes qui s’entraînent de façon vigoureuse et dans des environnements extrêmes, tels que les marathoniens, les skieurs ou les soldats déployés en Arctique.

À noter que les études disponibles à ce jour n’ont pas permis de démontrer, non plus, que le fait de prendre de la vitamine C diminue les chances d’attraper une infection comme un rhume ou une grippe.

Bien que les vertus préventives de la vitamine C ne soient pas miraculeuses, rien ne devrait vous empêcher de savourer un bon pamplemousse ou un bol de fraises. À défaut de traiter votre rhume, vous aurez au moins la satisfaction d’avoir comblé sainement et savoureusement votre appétit!

Pour plus de renseignements sur les vitamines ou les suppléments, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

L’ABC de la vitamine C

Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement du corps, et la vitamine C ne fait pas exception. Découvrez-en plus sur cette vitamine à saveur floridienne!
De :
À :

Chargement en cours...