Comment prendre soin de sa santé respiratoire

Chaque jour, on respire des milliers de fois sans réfléchir. Lorsque la respiration est compromise, il est normal de vouloir trouver des solutions au plus vite!

La respiration : un réflexe nécessaire à la survie

Respirer est un acte fondamentalement naturel que nous effectuons par réflexe, sans y penser. Pour accomplir ses fonctions vitales, le corps a absolument besoin d’un apport continuel d’oxygène. Nous pouvons vivre quelques jours sans eau et sans nourriture. Par contre, nous ne pouvons pas nous passer d’oxygène plus que quelques minutes.

Le système respiratoire a pour principale fonction de fournir à l’organisme l’oxygène présent dans l’air (inspiration) tout en le débarrassant du dioxyde de carbone, un déchet organique (expiration). Aussi, il entre en jeu dans plusieurs autres fonctions biologiques importantes, comme l’olfaction et la parole. Il est composé de plusieurs parties : le nez, les cavités nasales, les sinus, le larynx, la trachée, les bronches et les poumons.

Chaque minute, on respire environ 15 à 16 fois (en moyenne). Ainsi, on respire à peu près 1000 fois à l’heure, ce qui n’est pas peu dire. Ce processus biologique si essentiel peut parfois être compromis, et ce pour diverses raisons. La santé respiratoire est un bien précieux dont il faut prendre soin, même quand on est en bonne santé. En présence d’un trouble respiratoire, il existe divers moyens de remédier à la situation. Voici de l’information à ce sujet.

Les infections respiratoires

Parmi les maux communs touchant les voies respiratoires, on retrouve les infections d’origine virale ou bactérienne.  Ces temps-ci, la présence du coronavirus dans la communauté représente une menace pour notre santé respiratoire. La COVID-19 est une infection d’origine virale qui se manifeste entre autres par des symptômes respiratoires, tels que la toux et une difficulté à respirer. Si vous avez des symptômes respiratoires pouvant être reliés à la COVID-19,  contactez dès que possible votre ligne info COVID-19 provinciale qui vous donnera les indications à suivre. Pour plus de renseignements à ce sujet, lisez le texte suivant :

Le rhume et la grippe constituent aussi des exemples d’infections virales très communes pour lesquelles les gens consultent souvent en pharmacie ou dans les cliniques médicales. La pneumonie, quant à elle, est une infection des poumons qui est souvent causée par une bactérie. De telles infections peuvent compromettre la capacité d’une personne à respirer normalement.

Pour plus de renseignements sur les infections respiratoires, lisez les textes suivants :

La toux et la congestion nasale

La toux et la congestion nasale sont des symptômes respiratoires très fréquents dont la présence peut s’expliquer par diverses causes : infection, allergie, sécheresse des muqueuses, maladie chronique, prise d’un médicament, etc. Pour les soulager, il est préférable d’en identifier la cause afin d’y remédier. Le recours à des médicaments en vente libre peut procurer un soulagement. Si vous éprouvez de tels symptômes, parlez-en à votre pharmacien.

Pour plus de renseignements sur le soulagement de la toux et de la congestion nasale, lisez les textes suivants :

Les maladies respiratoires inflammatoires

Certaines maladies respiratoires se caractérisent par la présence d’inflammation dans les voies aériennes. C’est le cas, par exemple, de l’asthme, de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et de la fibrose kystique. 

L’asthme est une maladie chronique plutôt répandue qui se caractérise par des crises récurrentes durant lesquelles on observe des symptômes tels que des difficultés respiratoires, une respiration sifflante et de la toux. Les symptômes peuvent se manifester plusieurs fois par jour, par semaine ou plus rarement, selon la gravité de l’atteinte et le niveau de prise en charge. De nos jours, les asthmatiques peuvent heureusement parvenir à maîtriser leur maladie et mener une vie normale.

Le terme MPOC englobe principalement deux affections respiratoires caractérisées par une inflammation chronique des voies respiratoires inférieures et une limitation du débit d’air : la bronchite chronique et l’emphysème. Les fumeurs sont particulièrement touchés par la MPOC. Les symptômes classiques sont la toux, les expectorations (crachats) et un essoufflement à l’effort, car l’oxygénation se fait plus difficilement.

La fibrose kystique est une maladie grave qui affecte la production de mucus à différents endroits dans le corps. Normalement, un mucus fin et liquide est produit au niveau des voies respiratoires afin entre autres d’éliminer des particules comme la poussière. Chez les personnes atteintes de fibrose kystique, le mucus est plus épais et collant. Ce dernier peut donc bloquer les voies respiratoires et rendre la respiration plus ardue, en plus de favoriser la croissance de bactéries. Les infections sont donc fréquentes chez ces individus.

Pour plus de renseignements sur ces maladies respiratoires, lisez les textes suivants :

D’autres problèmes de santé respiratoire

Si la santé respiratoire vous intéresse davantage, consultez aussi les textes suivants :

Pour plus d’informations sur la santé respiratoire, consultez votre pharmacien.  

×

Envoyer à un ami

Comment prendre soin de sa santé respiratoire

Se soigner soi-même en utilisant des médicaments sans avis médical ou pharmaceutique s’appelle l’automédication. Découvrez les risques que cela peut comporter.
De :
À :

Chargement en cours...