Le retour à l’école dans le contexte de la COVID-19

Pour plusieurs enfants québécois, le confinement tire à sa fin et la cloche du retour à l’école a sonné. Comment vivre cette transition importante en douceur?

La santé et la sécurité des enfants d’âge scolaire

Alors que la perspective du retour à l’école se profile à l’horizon, bien des parents se questionnent et certains s’inquiètent des répercussions possibles sur leur enfant.  Vu le risque de transmission du virus qui continue d’être présent, le retour en milieu scolaire est-il sécuritaire? Voilà un questionnement bien légitime.

À ce jour, les études indiquent que la COVID-19 touche beaucoup moins les enfants, et que ces derniers, lorsqu’ils sont contaminés, sont généralement moins malades (la majorité n’ont que des symptômes légers). De plus, le risque de transmission par un enfant à d’autres enfants ou des adultes est plus faible. Finalement, les taux de mortalité chez les enfants sont fort heureusement minimes d’après les données recueillies au Canada et ailleurs dans le monde.

Au Québec, le retour à l’école se fera par étapes, progressivement et prudemment. Voilà une priorité autant pour les autorités que pour la société dans son ensemble. Enfin, la décision d’amorcer un retour à l’école demeure un choix familial qui sera basé sur différents critères tels que l’état de santé des membres de la famille (maladie chronique, déficit immunitaire grave, grossesse ou personne âgée de 60 ans ou plus), la capacité de faire l’école à la maison, les difficultés d’apprentissage de l’enfant et le retour au travail des parents.

Le retour à l’école : une source de stress

Il est normal que les enfants et les parents vivent un certain stress, comme c’est d’ailleurs le cas lors d’une rentrée scolaire « normale ». Bien qu’il s’agisse d’un retour en milieu familier, il faudra s’adapter à des changements et à de nouvelles mesures (parfois contraignantes, avouons-le). Aussi, certains facteurs peuvent rajouter une couche de stress supplémentaire :

  • incertitudes liées au virus;
  • enjeux de santé pour l’enfant ou des membres de sa famille;
  • changements de routine et de fonctionnement (en classe, dans la cour de récréation, au service de garde, dans l’autobus scolaire, etc.).

Le stress vécu dans une situation aussi particulière que la pandémie de coronavirus dépend beaucoup des perceptions et des particularités de chacun. Si vous voulez que votre enfant gère bien son stress face au retour à l’école, il est primordial que vous, d’abord, le gériez bien!

Préparer son enfant pour un retour à l’école en douceur

Voici quelques précieux conseils :

  • Annoncez à votre enfant son retour à l’école à l’avance, mais pas trop (par exemple, l’avant-veille). Il doit se familiariser avec cette idée, sans avoir trop de temps pour anticiper ou s’imaginer des scénarios.
  • Soulignez les aspects positifs : retrouvailles avec les amis ou le professeur, retour à la routine, etc. Présentez-lui le retour à l’école comme une bonne nouvelle.
  • Montrez-lui que vous êtes heureux pour lui. Faites-lui voir les gains pour lui, et pour vous.
  • Remerciez-le ou félicitez-le pour son attitude et ses comportements durant le confinement, si ces derniers ont été bons, bien entendu!
  • Faites une activité spéciale pour célébrer la fin du confinement (ex. : son repas préféré).
  • Expliquez-lui le plus clairement possible comment cela va se passer, ce qui aura peut-être changé (par exemple, le fait que vous ne pourrez pas l’accompagner à l’intérieur de l’école ou que tous ses amis ne seront pas avec lui).
  • Dites-lui que des membres du personnel scolaire pourraient porter du matériel de protection (ex. : masque, lunettes). Pour les plus jeunes, aidez-les à se familiariser avec le port du masque en faisant une démonstration (pourquoi pas sur son toutou ou sa poupée…). Vous pouvez aussi montrer sur Internet de quoi ça aura l’air.
  • Répondez à ses questions en adaptant vos réponses à son âge et son niveau de compréhension. Sans camoufler de l’information, évitez les renseignements superflus.
  • Donnez-lui le droit d’avoir le cœur gros. Quitter papa et maman et le confinement, ça peut causer un petit deuil momentané...

Il est évidemment primordial que votre enfant connaisse les mesures de prévention de la COVID-19 et qu’il les applique rigoureusement : lavage des mains, toux dans le pli du coude, distanciation sociale, etc. Pour plus de renseignements, lisez ceci.

À toutes les familles, nous souhaitons un bon retour à l’école… et une bonne santé!

×

Envoyer à un ami

Le retour à l’école dans le contexte de la COVID-19

Pour plusieurs enfants québécois, le confinement tire à sa fin et la cloche du retour à l’école a sonné. Comment vivre cette transition importante en douceur?
De :
À :

Chargement en cours...