Cinq raisons pour cesser de fumer pendant les vacances d’été

On rêve toute l’année à nos vacances d’été… Et s’il s’agissait de la période de l’année idéale pour faire de l’abandon de la cigarette une réalité ?

Le meilleur moment, c’est maintenant

Pour certains, les vacances d’été sont une occasion de décrocher et de s’évader du quotidien. Pour d’autres, il s’agit d’un moment propice pour mener à bien des projets qui leur tiennent à cœur. Et si, pour vous, l’été était la période rêvée pour entreprendre une des démarches les plus importantes de votre vie : cesser de fumer ?

Pour un fumeur, il est facile de repousser à l’infini le moment d’enfin passer à l’action pour arrêter de fumer définitivement. Manque de motivation, période de stress au travail, maladie, etc. : les motifs ne manquent pas pour se dire que le moment n’est pas encore venu. La vérité, toutefois, est que la cessation tabagique constitue un défi de taille, mais que tous et chacun peuvent le relever avec succès !

Un été… sans fumée!

Il existe différentes raisons pouvant vous convaincre que les vacances d’été sont une période tout indiquée pour faire le grand saut. En voici cinq.

  1. Vous avez du temps devant vous.

Entreprendre une démarche d’abandon tabagique demande du temps, des efforts et de la préparation. En été, vous pouvez être libre de votre horaire et mettre vos énergies là où ça compte vraiment. Les premiers jours sans tabac peuvent parfois se vivre plus difficilement à cause des envies de fumer et des symptômes de sevrage. L’absence d’obligations professionnelles favorisera votre réussite et adoucira cette période de transition.

  1. Vous êtes dans une période de l’année plus relax.

C’est bien connu : fumer apaise et aide à faire face au stress. Or, parmi les symptômes de sevrage observés lors de l’arrêt tabagique, on trouve un sentiment de stress ou d’anxiété. Il n’y a donc rien de pire que de tenter d’arrêter de fumer dans un contexte stressant (surcharge de travail au bureau, deuil, ennuis financiers ou amoureux, etc.). L’été, on se la coule plus douce généralement; le fait d’être en mode relax et de pouvoir vous occuper de vous-même ne peut qu’être bénéfique.

  1. Vous avez plusieurs occasions de vous amuser et de profiter de la vie.

La cigarette est associée au plaisir et vous donne cette fameuse « fausse impression de prendre soin de vous-même ». Il est maintenant temps de renouer avec des « vrais plaisirs » plus sains : prendre contact avec de vieux amis, visiter une destination qui vous fait rêver, pratiquer un nouveau sport, aller voir un spectacle, découvrir de nouvelles passions, etc. Les personnes qui réussissent à cesser de fumer pour de bon sont souvent celles qui réapprennent à se faire plaisir… autrement!

  1. Votre routine est modifiée.

Votre routine est teintée par vos habitudes liées au tabagisme. Par exemple, vous fumez en voiture, à votre pause ou pendant votre heure de dîner, après le souper, etc. En vacances, vous avez l’occasion de rompre le cycle de vos automatismes. Profitez de l’occasion pour déjouer les neurones de votre cerveau qui sont programmés en « mode tabac » et faites-leur vivre de nouvelles expériences. Le succès, en cessation tabagique, repose en partie sur la capacité à « casser ses habitudes » et à les remplacer par d’autres plus favorables au bien-être et à la santé.

  1. Vous souhaitez vous montrer sous votre meilleur jour.

En été, on s’habille plus léger et on affiche un teint hâlé. Les occasions de rencontres sont parfois multipliées : festivals, réunions de famille, repas sur une terrasse, mariages, etc. Vous avez envie que les gens vous voient sous votre meilleur jour. Or, le tabagisme vous nuit beaucoup en raison de ses effets sur le plan physique : mauvaise odeur, altération du teint et de la couleur des cheveux, jaunissement des dents et des ongles, vieillissement prématuré de la peau du visage, etc. Oui, l’arrêt du tabagisme vous avantagera physiquement et vous apportera peut-être de nouveaux compliments!

Le pharmacien : votre allié dans la réussite

La lecture de ce texte vous a convaincu qu’il est temps de cesser de fumer? Excellent! Pour ce faire, votre pharmacien peut vous aider, car il s’y connaît en matière de cessation tabagique. N’hésitez pas à le consulter. Pour plus de renseignements sur le rôle que peut jouer votre pharmacien dans votre démarche, lisez le texte « Le rôle de votre pharmacien dans la cessation tabagique».

×

Envoyer à un ami

Cinq raisons pour cesser de fumer pendant les vacances d’été

On rêve toute l’année à nos vacances d’été… Et s’il s’agissait de la période de l’année idéale pour faire de l’abandon de la cigarette une réalité ?
De :
À :

Chargement en cours...