Prévenez les problèmes de peau liés à l’entraînement

Un entraînement physique rigoureux s’accompagne parfois de petits problèmes de peau. Voyez comment en éviter les désagréments.

La peau et son rôle de protection

La peau, organe le plus lourd et le plus étendu de l'organisme, est le siège de nombreuses fonctions biologiques. Son rôle principal consiste à protéger le corps contre de multiples agressions. Par ailleurs, une belle peau est le reflet d’une bonne santé. Cela dit, malgré ses fonctions protectrices, la peau est vulnérable et plusieurs facteurs peuvent menacer son intégrité : températures extrêmes, produits chimiques, exposition au soleil, pollution et autres.

Bien que l’activité physique soit généralement favorable à la santé de la peau, elle peut parfois entraîner des effets néfastes, surtout si elle est intense ou pratiquée en plein air. Ceci s’explique par la présence simultanée de plusieurs « agresseurs » (chaleur ou froid, transpiration excessive, frottement, etc.). 

Les problèmes de peau

Voici les problèmes cutanés les plus communs chez les gens qui s’entraînent.

  • Boutons de chaleur. Souvent observés chez les grands sportifs, ces petits boutons sont surtout dus à la chaleur, la transpiration ou l’exposition au soleil. Ils peuvent apparaître partout sur le corps, surtout dans les creux et les plis de la peau.
  • Urticaire, rougeurs et démangeaisons. L’entraînement peut provoquer des éruptions cutanées prenant la forme d’urticaire ou de rougeurs, parfois accompagnées de démangeaisons.
  • Irritations cutanées (et éraflures). Les irritations surviennent surtout à cause du frottement peau contre peau ou du frottement contre un objet (siège, chaussure, etc.). Par exemple, chez les cyclistes, elles peuvent se développer entre les cuisses ou sur le fessier. La peau peut être particulièrement irritée si elle est humide en raison de la transpiration.
  • Infections cutanées. Certains facteurs liés à l’entraînement et à l’hygiène peuvent augmenter le risque d’infections cutanées. Par exemple, le matériel d’entraînement peut être contaminé par des microbes s’il n’est pas désinfecté. La dermatomycose (infection causée par un champignon) est un bon exemple d’infection cutanée fréquente chez les sportifs.
  • Acné. L’exercice a généralement des effets bénéfiques contre l’acné. Toutefois, chez certains individus, un entraînement rigoureux peut avoir l’effet contraire et aggraver un problème d’acné, que ce soit sur le visage ou à d’autres endroits (dos, thorax ou autre).
  • Coup de soleil. Quiconque s’entraîne à l’extérieur sans protection solaire efficace risque de subir un coup de soleil. Ce type de brûlure est d’ailleurs l’un des problèmes les plus courants chez les sportifs.
  • Hyperpigmentation cutanée. Les gens qui passent beaucoup de temps dehors sont sujets à l’hyperpigmentation de la peau, qui se manifeste par l’apparition de taches brunes. Ce problème est surtout dû à l’exposition solaire excessive.
  • Vieillissement prématuré de la peau. Les rayons du soleil peuvent également accélérer le vieillissement de la peau, surtout si la protection solaire employée est insuffisante.
  • Pied d’athlète. Ce problème très répandu est une infection de la peau des pieds (des orteils surtout) causée par un champignon. On note souvent un fendillement et un blanchissement de la peau entre les orteils. La chaleur et l’humidité, dont celle causée par la transpiration excessive, constituent des facteurs de risque du pied d’athlète.
  • Ampoules. Attribuables le plus souvent à une blessure ou au frottement de la peau contre un objet (ex. : chaussure, matériel d’entraînement), les ampoules peuvent se former à divers endroits tels que l’arrière-pied et les mains. Il faut éviter de les crever car elles ont un rôle de protection.

Produits disponibles en pharmacie

Vous trouverez en pharmacie une multitude de produits aptes à prévenir ou traiter des problèmes cutanés liés à l’entraînement :

  • poudres absorbantes;
  • produits antifongiques;
  • crèmes ou onguents contenant un antibiotique ou de la cortisone;
  • nettoyants ou hydratants doux;
  • écrans solaires;
  • pansements ou coussinets.

En cas de problème cutané lié à l’entraînement, consultez votre pharmacien. Il saura vous conseiller et vous aider à choisir les bons produits.

Quelques conseils

Les mesures suivantes peuvent réduire le risque de problèmes cutanés liés à l’entraînement.

  • Après votre entraînement, prenez immédiatement une douche. Utilisez un nettoyant doux et évitez que l’eau ne soit trop chaude. Ensuite, épongez votre peau avec une serviette propre, sans frotter.
  • Si possible, évitez de vous entraîner lorsqu’il fait très chaud ou dans une pièce sans climatisation.
  • Buvez beaucoup d’eau avant, pendant et après l’entraînement. Une bonne hydratation contribue à maintenir la peau en santé.
  • Appliquez sur votre peau un hydratant de bonne qualité, sans parfum, une à deux fois par jour.
  • Si votre entraînement a lieu dehors, protégez-vous des rayons du soleil.
    • Appliquez un écran solaire ayant un FPS d’au moins 30, et ce, au moins 30 minutes avant de débuter. Certains écrans sont spécialement formulés pour les sportifs.  
    • Portez une casquette.
    • Évitez de vous entraîner entre 11 h et 16 h, car les rayons du soleil sont à leur plus fort.
  • Portez des vêtements bien ajustés mais pas trop serrés, idéalement faits de matières naturelles.
  • Nettoyez bien le matériel d’entraînement avant de l’utiliser.  

Pour toute question relative à un problème de peau, lié à l’entraînement ou non, votre pharmacien est toujours là pour vous aider. N’hésitez pas à le consulter.

×

Envoyer à un ami

Prévenez les problèmes de peau liés à l’entraînement

Un entraînement physique rigoureux s’accompagne parfois de petits problèmes de peau. Voyez comment en éviter les désagréments.
De :
À :

Chargement en cours...