Pour en finir avec les pellicules

Les gens peuvent avoir tendance à prendre à la légère les problèmes de pellicules et de cuir chevelu. Pourtant, ils peuvent causer bien des tracas.

Les pellicules : est-ce un problème fréquent?

Les pellicules, ces petites squames sèches et blanches à grisâtres ressemblant à de petits flocons de neige, constituent avant tout un souci cosmétique. Sur le plan de la santé, cela ne pose pas vraiment de problème. Elles apparaissent habituellement à l’adolescence, entre 10 et 20 ans. Le problème perdure souvent jusqu’à l’âge adulte, affectant plus de 40 % des gens de plus de 30 ans.

Ces minuscules squames se détachent du cuir chevelu de façon diffuse ou par plaques. On remarque souvent leur présence davantage après s’être brossé ou peigné les cheveux.

Fréquemment, les pellicules s’accompagnent d’autres symptômes au niveau du cuir chevelu :

  • démangeaisons;
  • rougeurs;
  • irritation cutanée;
  • sécheresse cutanée;
  • etc.

Leur présence peut également s’expliquer par d’autres maladies cutanées comme l’eczéma ou le psoriasis.

Parfois, les pellicules sont exacerbées par un ensemble de facteurs, notamment :

  • la présence d’huile (sébum) sur le cuir chevelu;
  • la sécheresse de la peau (ex. : environnement très sec);
  • la pollution;
  • la chaleur ou la transpiration excessive;
  • le recours à des produits capillaires irritants;
  • des traitements capillaires excessifs.

Pourquoi a-t-on des pellicules?

La formation de pellicules s’explique le plus souvent par la présence d’un champignon microscopique appelé Malassezia Globosa. Ce micro-organisme se trouve sur le cuir chevelu de tous les humains, et il cause des pellicules chez près de la moitié d’entre eux.

Les pellicules peuvent aussi être une manifestation de la dermatite séborrhéique, dans sa forme légère. Il s’agit d’une affection médicale qui touche les zones corporelles riches en sébum, soit le cuir chevelu, le front, les sourcils, les cils, les ailes du nez, les conduits auditifs, le thorax antérieur et le pubis, par exemple. Elle peut toucher des personnes de tous âges (bébés, enfants, adolescents et adultes). Chez les bébés, on l’appelle communément « chapeau ».

Que faire si on a des pellicules?

Certaines mesures peuvent permettre de maîtriser un problème de pellicules. En voici quelques-unes :

  • S’abstenir d’employer des produits capillaires irritants (ex. : shampooings, gels ou fixatifs très parfumés).
  • Se laver les cheveux avec un shampooing doux, idéalement formulé pour cibler les problèmes au cuir chevelu, au moins 3 fois par semaine. Bien des produits sont conçus pour un usage quotidien.
  • Éviter de se gratter le cuir chevelu.
  • Favoriser un environnement frais et suffisamment humide (utiliser un humidificateur au besoin).

Comment tirer profit d’un shampooing antipelliculaire?

On trouve sur le marché canadien plusieurs shampooings contenant des agents actifs efficaces contre les problèmes de cuir chevelu comme les pellicules, les rougeurs, la sécheresse et les démangeaisons. Ils exercent généralement un effet antifongique (contre les champignons), anti-inflammatoire ou kératolytique (qui dissout la couche cornée de l’épiderme).

On doit utiliser ces produits régulièrement pendant plusieurs semaines pour obtenir un effet optimal. Il est important d’appliquer le produit en quantité généreuse, de bien masser et de laisser agir pendant quelques minutes avant de rincer abondamment. On doit suivre rigoureusement les instructions du fabricant pour une meilleure efficacité et un usage sécuritaire.

Le choix d’un revitalisant est aussi important. Les revitalisants classiques ont parfois pour effet d’éliminer l’ingrédient actif présent dans un shampooing antipelliculaire. L’utilisation d’un revitalisant de la même gamme (ou marque) que le shampooing maximise l’effet de ce dernier.

Pour plus d’information sur les pellicules et les produits offerts, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Pour en finir avec les pellicules

Les gens peuvent avoir tendance à prendre à la légère les problèmes de pellicules et de cuir chevelu. Pourtant, ils peuvent causer bien des tracas.
De :
À :

Chargement en cours...