Cancer du sein : agir pour prévenir

De saines habitudes de vie contribuent grandement au maintien d’une bonne santé. Certaines d’entre elles influent même sur le risque d’avoir un cancer du sein.

La lutte contre le cancer du sein

Le cancer du sein est une forme de cancer très répandue et surtout très connue. En effet, c’est le type de cancer le plus fréquent chez les Canadiennes, si on exclut les cancers de la peau autres que le mélanome. Il est la deuxième principale cause de décès par cancer chez cette population. À noter qu’il peut aussi survenir, quoique plus rarement, chez les hommes.

Fort heureusement, on entend souvent parler du cancer du sein. Qui n’est pas familier avec le symbole du ruban rose, qui évoque la lutte contre ce cancer hautement féminin? L’éducation à grande échelle, les programmes de dépistage et l’intensité des recherches médicales ont contribué à rendre ce cancer moins mortel qu’il ne l’était auparavant.

La plupart des femmes sont soucieuses de préserver la santé de leurs seins et leur santé générale. En ce qui concerne le cancer du sein, certaines mesures concrètes aident à réduire les risques d’en souffrir en jour. La meilleure façon de combattre un cancer, c’est de le prévenir! Voici quelques informations à ce sujet.

Les facteurs de risque du cancer du sein

Certains facteurs prédisposent une personne au développement d’un cancer du sein. Il y en a qu’on ne peut pas modifier, mais d’autres sont liés aux habitudes ou choix de vie. Voici une liste non exhaustive.

Facteurs de risque connus :

  • avoir un âge avancé (le risque augmente en vieillissant);
  • être de grande taille à l’âge adulte;
  • avoir eu un cancer du sein dans le passé;
  • avoir des antécédents familiaux de cancer du sein, surtout chez une parente de premier degré (mère, sœur ou fille);
  • avoir des mutations génétiques qui prédisposent au cancer du sein;
  • appartenir à une certaine origine ethnique;
  • avoir les seins denses;
  • avoir eu ses premières menstruations à l’âge de 11 ans ou avant;
  • avoir eu sa ménopause après l’âge de 55 ans;
  • avoir eu sa première grossesse après l’âge de 30 ans;
  • n’avoir jamais porté d’enfant;
  • prendre une hormonothérapie de substitution (pour contrer les chaleurs dues à la ménopause, par exemple);
  • faire l’usage prolongé de contraceptifs oraux;
  • avoir été exposée à certains types de radiothérapie;
  • être obèse;
  • consommer l’alcool en excès.

Facteurs de risque possibles :

  • être inactive (sédentaire);
  • fumer ou être exposée à la fumée secondaire;
  • avoir eu un poids élevé à la naissance.

On remarque un point commun à certains de ces éléments : l’exposition prolongée aux hormones naturelles ou synthétiques. Les œstrogènes sont des hormones reconnues comme étant associées au cancer du sein. Elles influent sur la croissance des cellules mammaires. On croit aussi qu’elles jouent un rôle dans le développement des cellules du cancer du sein.

Attention! Une personne qui présente quelques-uns ou plusieurs de ces facteurs de risque ne développera pas nécessairement un cancer du sein! Inversement, une femme peut avoir un cancer du sein dans sa vie même si elle ne présente apparemment aucun de ces facteurs.

Cela dit, une bonne connaissance des facteurs de risque aide à identifier les individus les plus susceptibles de bénéficier des mesures de détection précoce ou de prévention. Chaque femme aurait avantage à aborder cette question avec son médecin pour évaluer son niveau de risque personnel et prendre les actions appropriées, s’il y a lieu.

L’adoption de saines habitudes

Les mauvaises habitudes de vie sont propices à causer plusieurs problèmes de santé, dont le cancer. Ainsi, l’adoption d’un mode de vie sain est un atout dans la prévention du cancer du sein. Voici quelques conseils pour préserver votre santé.

  • Faites de l’activité physique régulièrement.
  • Mangez suffisamment de fruits et de légumes chaque jour.
  • Choisissez des aliments riches en fibres.
  • Évitez de consommer des plats riches en gras ou en sel.
  • Limitez vos portions de viande rouge par semaine.
  • Maintenez un poids santé.
  • Cessez de fumer.
  • Limitez votre consommation de boissons alcoolisées.
  • Si vous devenez maman, choisissez l’allaitement (pour son effet protecteur contre le cancer du sein).

L’un des meilleurs moyens de réduire le risque de subir les répercussions du cancer du sein consiste à détecter toute masse suspecte le plus tôt possible. Il est recommandé de suivre les lignes directrices et les recommandations de votre médecin en matière de dépistage (mammographie, examen des seins, etc.). Les chances de réussite du traitement sont bien meilleures lorsque le cancer a été détecté tôt et pris en charge rapidement. Discutez de cette question avec votre médecin.

Pour plus de renseignements sur le cancer du sein et les mesures de dépistage ou de prévention, consultez votre pharmacien ou votre médecin. 

×

Envoyer à un ami

Cancer du sein : agir pour prévenir

De saines habitudes de vie contribuent grandement au maintien d’une bonne santé. Certaines d’entre elles influent même sur le risque d’avoir un cancer du sein.
De :
À :

Chargement en cours...