Le bien-être des enfants durant le confinement lié à la COVID-19

La COVID-19 suscite bien des sentiments et des émotions, y compris de l’anxiété. Comment aider les enfants à garder leur équilibre pendant cette crise?

Un changement de routine… et d’univers

Pour bien des enfants de tous âges, la COVID-19 et le confinement qui s’ensuit bouleversent leur quotidien et leur routine. Retrait de la garderie ou de l’école, parents constamment présents à la maison ou « parents-héros » plus souvent absents, éloignement des amis et de la famille élargie, activités parascolaires annulées, etc. Il n’y a pas à dire… Les enfants comme les adultes doivent s’adapter à une nouvelle réalité, souvent très différente de celle d’avant. 

L’expression des émotions et sentiments

En période de grande adaptation ou de crise, il est normal de ressentir des émotions et sentiments de toutes sortes, parfois intenses : tristesse, colère, anxiété, insécurité et doute, peur et appréhension, sentiment d’impuissance, etc. Ces derniers peuvent être difficiles à exprimer ou à gérer pour plusieurs enfants.

Un enfant peut parfois adopter certains agissements inhabituels, ou encore, certains de ses comportements peuvent être exacerbés. En voici quelques exemples :

  • apathie ou abattement (état de « mollesse » ou manque d’intérêt pour ses activités habituelles ou ce qui l’entoure);
  • retrait ou isolement (physique, psychologique ou affectif);
  • difficultés d’attention, de concentration ou de sommeil;
  • conflits et difficultés relationnelles;
  • irritabilité ou agressivité;
  • agitation ou hyperactivité;
  • crises de rage ou de larmes;
  • opposition;
  • etc.

Le transfert du stress et de l’anxiété

Les enfants captent souvent le stress et l’anxiété des parents comme de vraies éponges. En effet, il peut arriver que vous transmettiez involontairement et innocemment votre stress ou votre anxiété à votre enfant. Il n’y a pas que le coronavirus qui est contagieux! La contamination par l’anxiété peut se répercuter sur le bien-être et le comportement des enfants.

Votre façon de réagir et de vivre cette situation imprévue a donc une influence sur vos petits. Le simple fait d’en prendre conscience réduira déjà cet impact. En apprenant à mieux gérer votre stress et votre anxiété, vous en diminuerez les contrecoups pour votre enfant. De plus, les enfants développent progressivement leurs mécanismes de résistance au stress à mesure qu’ils grandissent. Vous pouvez ainsi leur enseigner, en quelque sorte, à mieux le gérer. Plus facile à dire qu’à faire, direz-vous? Vous avez bien raison. Si cela présente un défi, consultez un professionnel ou d’autres ressources pour vous aider à vivre cette période difficile avec plus de calme, de confiance et de sérénité.

La survenue de conflits

Une crise comme celle liée au coronavirus peut véritablement « tester les relations humaines ». Le fait de passer plus de temps ensemble et de vivre des situations stressantes parfois confinés dans des espaces restreints augmente les risques de conflits, autant entre conjoints, entre parents et enfants, et dans la fratrie.

Comment composer avec ce phénomène? D’abord, il faut accepter cette réalité et expliquer aux enfants qu’il est normal que des conflits surgissent plus facilement. Cela peut les aider à comprendre les situations dont ils sont témoins ou dans lesquelles ils sont impliqués. On peut leur expliquer que les conflits font partie de la vie, mais qu’on peut apprendre à bien les gérer. Voilà un apprentissage qui leur servira toute leur vie.

Bien entendu, on ne doit tolérer aucune forme de violence ou d’abus, peu importe que l’on soit en temps de crise ou non. Lorsqu’on croit que la sécurité physique, psychologique ou affective d’un enfant est menacée, il faut faire appel aux autorités sans attendre et s’assurer que des actions concrètes soient prises pour remédier à la situation immédiatement.

Quelques conseils en vrac

Voici quelques conseils pour les parents soucieux d’assurer le bien-être de leurs enfants durant le confinement.

  • Établissez une routine avec un horaire fixe, surtout pour les heures de repas, de coucher et de lever.
  • Limitez l’information relative à la COVID-19 : expliquez clairement à votre enfant ce qui se passe et ce qui le concerne, sans trop rentrer dans les détails ni camoufler de renseignements Adaptez votre discours à son âge et à son niveau de compréhension et de maturité.
  • Demeurez à l’écoute de votre enfant pour qu’il sente que la porte est ouverte quand il a envie de s’exprimer ou de poser des questions. Profitez des moments propices à la discussion, comme au moment d’un repas ou du bain, par exemple.
  • Faites preuve d’empathie à son endroit. Laissez-lui le droit de se sentir comme il se sent, mais aidez-le à trouver des solutions.
  • Ne tentez pas d’occuper votre enfant ou de le divertir constamment. S’il vit des moments d’ennui ou de désœuvrement, ce n’est pas grave. Les enfants ont besoin de tels moments; cela stimule leur créativité, leur imagination et leur débrouillardise. Félicitez-le lorsqu’il arrive à entreprendre par lui-même des activités qui lui plaisent.
  • Rappelez-vous d’un principe simple mais vrai : pour arriver à prendre soin d’une autre personne, il faut d’abord savoir prendre soin de soi!
  • Si vous trouvez ardu de bien vous occuper de votre enfant, n’hésitez pas à demander de l’aide, pour son bien et le vôtre.

La consultation de spécialistes

La crise de la COVID-19 amène son lot de défis, et même d’épreuves. Si vous, votre conjoint(e) ou votre enfant vivez des situations difficiles à surmonter, ou si vous sentez que le bien-être, la qualité de vie ou la santé d’un être aimé est compromise, faites appel à des spécialistes. Heureusement pour nous tous, il y a présentement des héros qui sont au service de la population et qui travaillent très fort à limiter les impacts négatifs de cette pandémie.

Médecins, psychologues, psychoéducateurs, travailleurs sociaux, infirmières, bénévoles… Voilà autant de personnes-ressources vers qui se tourner lorsque ça va moins bien. Pour de l’information sur les ressources disponibles, faites le 8-1-1. Vous pouvez aussi consulter le site de la LigneParents au www.ligneparents.com ou téléphoner au 1-800-361-5085.

×

Envoyer à un ami

Le bien-être des enfants durant le confinement lié à la COVID-19

La COVID-19 suscite bien des sentiments et des émotions, y compris de l’anxiété. Comment aider les enfants à garder leur équilibre pendant cette crise?
De :
À :

Chargement en cours...