Traceur liquide : 5 erreurs à éviter

Encore un raté ! Pourquoi peine-t-on autant à se dessiner un trait d’eye-liner qui tient la route ? Probablement parce que, sans le savoir, on répète les mêmes erreurs jour après jour. En voici cinq (qu’on fait toutes !) à corriger illico.

1

Ne pas appliquer de base à paupières.

Pour ne pas se retrouver avec un traceur qui coule, qui fuit dans les sillons ou qui s’affadit, il importe de bien préparer ses paupières au maquillage. Comment ? En y appliquant d’abord et avant tout une base spécialement conçue à cet effet. Cette dernière a pour mission de matifier la peau pour permettre aux pigments du traceur d’adhérer au maximum, les empêchant ainsi de s’étendre et de se répandre.

2

Choisir systématiquement un traceur noir.

Si le noir est la couleur emblématique de l’eye-liner, il ne convient pas nécessairement à tous les looks et toutes les occasions. Comme il existe une foule de nuances de crayon, on fait notre choix en fonction de l’effet désiré : 

  • Les couleurs claires (blanc ou beige) : pour agrandir les petits yeux.
  • Le mauve : pour mettre en valeur les iris verts ou bleus, ou pour faire briller les yeux foncés.
  • Le brun : pour un look naturel et délicat.
  • Le bleu : pour défatiguer le regard. Grâce au bleu, le blanc des yeux paraît encore plus blanc.
  • Le gris : pour illuminer le regard.
  • Les couleurs pop : pour un maquillage ultratendance.
  • Le noir : pour approfondir et intensifier le regard.

3

Dessiner un trait les yeux fermés en tirant sur la paupière.

Erreur majeure ! Pourquoi ? Parce qu’en agissant de la sorte, on risque de se retrouver avec un trait inégal et beaucoup plus épais que souhaité. Si les traits XXL sont très jolis sur les stars déambulant sur les tapis rouges, ils sont plus ou moins portables au quotidien. 

Astuce : Pour s’assurer d’une courbe parfaite, on regarde le miroir bien en face sans jamais incliner son visage (ni son regard) vers le bas. 

4

Tenter de faire son tracé d’un seul coup.

Qui a dit qu’un trait d’eye-liner devait se faire en un seul geste? Libre à nous de le dessiner en deux, trois, cinq, voire même dix étapes s’il le faut. Surtout, pas d’empressement! Patience et minutie sont les clés d’un maquillage réussi.

La bonne technique d’application : Règle générale, on commence par tirer un trait mince à la racine des cils. On trace ensuite la virgule de la forme et de la longueur désirées. On termine en reliant les deux de manière à créer une belle courbe harmonieuse. 

5

Négliger de se pratiquer.

On évite de voir trop grand, trop vite. On ne devient pas pro du traceur en deux ou trois coups de crayon. Il faut d’abord s’entraîner. Le meilleur moment pour le faire : le soir, bien tranquille, avant de se démaquiller. Le pire : en catastrophe une heure avant notre sortie. Logique !

Nos suggestions

Personnelle Cosmétiques

Traceur liquide, 3 ml

Osez l’œil de chat avec le traceur liquide Personnelle Cosmétiques! La pointe douce permet une application précise, sans gâchis. Ultra pigmentée, la couleur reste intense et éclatante toute la journée.

Marcelle

Traceur liquide Double Précision pour les yeux, 1,3 ml

Un traceur liquide pour les yeux, versatile aux possibilités infinies. Notre maquillage change au gré de nos humeurs et de nos besoins. Que ce soit pour un maquillage plus raffiné et subtil ou un maquillage plus intense et souligné, le nouveau traceur innovateur Double Précision répond à la demande.

Lise Watier

Base paupières CC tenue extrême
Annabelle

Traceur liquide pour les yeux hydrofuge, 3 ml
×

Envoyer à un ami

Traceur liquide : 5 erreurs à éviter

Encore un raté! Pourquoi peine-t-on autant à se dessiner un trait d’eye-liner qui tient la route ? Probablement parce que, sans le savoir, on répète les mêmes erreurs jour après jour. En voici cinq (qu’on fait toutes!) à corriger illico.
De :
À :

Chargement en cours...