Rasage : exit les
poils incarnés!

Est-ce si difficile d’échapper aux poils incarnés? Pas si on suit les huit règles de base du rasage.

Un poil incarné, c’est un poil rasé trop court qui se replie et pousse à l’intérieur de la peau ou, à l’opposé, un poil trop long qui s’incurve et croît sous l’épiderme. Résultat : une petite bosse ou un bouton rouge enflammé apparait à l’endroit où le poil devrait normalement sortir de la peau.

  1. On nettoie et on exfolie adéquatement notre peau.

    Comme un poil incarné peut avoir de la difficulté à se frayer un chemin jusqu’à la surface de la peau, on lui facilite la tâche en libérant notre visage de toutes impuretés : sébum, saletés, pollution, peaux mortes, etc. Pour ce faire, on lave notre visage matin et soir avec un soin adapté, puis on l’exfolie une ou deux fois par semaine, de préférence la veille d’un rasage.

     
  2. On hydrate régulièrement la peau de notre visage.

    Qu’est-ce que l’hydratation a à voir avec ce problème pileux? Comme un épiderme hydraté est plus fin et plus souple, les poils ont moins de mal à le percer. Règle générale : on applique un soin visage tous les jours, matin et soir.

     
  3. On choisit des soins de rasage adaptés à notre type de peau.

    Pour que le rasage quotidien soit un plaisir et non un cauchemar, on opte pour des produits qui viennent contrer les effets néfastes du rasoir. Par exemple, les soins pour peaux normales hydratent et calment les sensations de brûlure tandis que ceux pour peaux sensibles apaisent la peau tout en prévenant l’irritation, les rougeurs et l’échauffement.

     
  4. On espace les rasages le plus possible.

    Idéalement, on évite de se raser quotidiennement. En laissant pousser notre barbe, on diminue les risques de voir apparaître des poils incarnés. Côté style, pas de souci à avoir, la barbe de deux ou trois jours est toujours aussi tendance! Si toutefois notre boulot nous oblige à accomplir cette corvée tous les matins, on profite alors du weekend pour prendre une pause du rasoir.

     
  5. On passe sous la douche avant le rasage.

    Pourquoi? Parce que l’eau chaude ouvre les pores du visage, rend la peau plus élastique et assouplit les poils. Le rasage se fait donc plus en douceur.

    Astuce :

    On peut aussi choisir de troquer la douche pour une serviette chaude et humide qu’on applique sur le visage pendant quelques minutes.

     
  6. On utilise notre rasoir de la bonne façon.

    Même s’il existe d’autres facteurs, la cause principale des poils incarnés reste une technique de rasage inadéquate. On doit glisser le rasoir dans le sens de la pousse du poil et non dans le sens inverse. En se rasant à l’opposé, on coupe le poil très (trop!) court, ce qui augmente considérablement les risques de poils incarnés et d’irritations de la peau.

    Important :

    On n’oublie surtout pas de rincer notre lame après chaque mouvement!

     
  7. On évite de passer plus d’une fois au même endroit.

    Passer la lame au même endroit à plusieurs reprises fragilise la peau et augmente les chances que le poil se replie à l’intérieur de la peau. Pour réussir à se raser de près d’un seul coup, on s’assure que la lame de notre rasoir n’est pas émoussée. S’il n’y a pas de règle absolue concernant la fréquence à laquelle on doit changer notre lame, il est recommandé de le faire dès que le rasage n’est plus aussi fluide et confortable.

     
  8. On utilise des produits conçus pour prévenir et traiter les poils incarnés.

    Il existe sur le marché des lotions et crèmes spécialement conçues pour faire la guerre aux poils incarnés. Ça fonctionne comment? Une fois appliqué, le produit pénètre les pores, y augmente la circulation sanguine et, du coup, redresse les poils s’y trouvant. Bien droits, ces derniers traversent plus facilement la peau pour atteindre la surface. Et voilà!

     
 

 

 
×

Envoyer à un ami

Rasage : exit les poils incarnés!

Est-ce si difficile d’échapper aux poils incarnés? Pas si on suit les huit règles de base du rasage.
De :
À :

Chargement en cours...