Épilation à la lumière pulsée : ce qu’il faut savoir

L’épilation à la lumière pulsée fait de plus en plus d’adeptes. Et pour cause : simple et abordable, cette méthode élimine les poils gênants de façon définitive, et ne requiert aucun rendez-vous chez l’esthéticienne. Petit tour d’horizon en quatre questions.

Comment ça marche ?

Les appareils d’épilation à la lumière pulsée ciblent les poils en phase de croissance. Ils émettent une impulsion lumineuse qui, une fois absorbée par le poil, est convertie en chaleur et va détruire le follicule pileux – la cavité où le poil naît et pousse. Brûlé à la racine, le poil finit par tomber et ne repousse plus.

Initialement offerts dans les seuls salons d’esthétique, les traitements à la lumière pulsée peuvent maintenant être effectués à la maison. La clé? Des épilateurs compacts, faciles à utiliser et sécuritaires.

C'est pour qui ?

Cette méthode est généralement accessible. Cependant…

  • Les résultats ne sont pas les mêmes pour une pilosité pâle. Comme la lumière pulsée est captée par la pigmentation du poil, elle sera plus efficace sur une peau claire et un poil foncé. Si on a des poils blancs, ou si on a récemment utilisé une solution de décoloration, l’effet risque d’être considérablement amoindri.
  • Il existe des contrindications. Vu les risques de brûlure, l’épilation à la lumière pulsée sur une peau bronzée est vivement déconseillée. Les femmes enceintes et les personnes diabétiques devraient également éviter cette méthode d’épilation. Enfin, la prise de médicaments photosensibilisants et d’anticoagulants est contre-indiquée pendant le traitement.
C'est pour qui ?

Est-ce que ça fait mal ?

La plupart du temps, pas tellement ! On peut ressentir quelques picotements ou une légère sensation de brûlure, mais rien d’intolérable. Nos aines ou nos aisselles sont un peu plus sensibles ? Qu’on se rassure : c’est normal.

Après un traitement, des rougeurs ou de l’œdème sont possibles, mais ces effets s’estompent rapidement. On peut reprendre ses activités le jour même, mais on évite à tout prix l’exposition au soleil.

Et c’est efficace ?

La rapidité du traitement dépend de notre type de peau, de la couleur de notre poil et de la profondeur de la racine. En moyenne, six à huit séances de traitement sont nécessaires pour éliminer de manière définitive les poils superflus – cependant, il suffit généralement de deux ou trois séances pour qu’on note une amélioration.

Contrairement à l’épilation à la cire, qui fonctionne sur les poils longs, l’épilation à la lumière pulsée, qui se concentre sur le follicule pileux, peut se faire sur une surface lisse. Rien ne nous empêche donc de donner un coup de rasoir entre les traitements si des poils gênants nous exaspèrent…

Flash&Go Express 300K système d'épilation, 1 unité
Silk'n

Flash&Go Express 300K système d'épilation, 1 unité

Flash&Go Express 300 000 impulsions, 2 fois plus rapide d'exécution. Épilation résultats permanents.

Flash&Go Compact 150K système d'épilation, 1 unité
Silk'n

Flash&Go Compact 150K système d'épilation, 1 unité

La solution optimale pour toutes les parties du corps, incluant le visage. Épilation résultats permanents.

×

Envoyer à un ami

Épilation à la lumière pulsée : ce qu’il faut savoir

L’épilation à la lumière pulsée fait de plus en plus d’adeptes. Et pour cause : simple et abordable, cette méthode élimine les poils gênants de façon définitive, et ne requiert aucun rendez-vous chez l’esthéticienne. Petit tour d’horizon en quatre questions.
De :
À :

Chargement en cours...