Cheveux : comment tenir tête à l’électricité statique

L’irritant suprême : avoir les cheveux qui se hérissent lorsqu’on les brosse, qu’on enlève notre tuque ou qu’on enfile un vêtement. Comment venir à bout de l’électricité statique? On vous dit tout!

BON À SAVOIR 

  • Si nos cheveux refusent de rester en place, c’est qu’ils développent une charge électrique, souvent à cause de la friction. Ils sont alors attirés par les charges opposées, un peu comme des aimants.
  • Pourquoi cela se produit-il surtout l’hiver? L’air froid étant plus sec, il laisse moins bien circuler l’électricité (qui devient statique) : les charges ne peuvent changer. En prime, la basse température assèche la chevelure, déjà déshydratée par le chauffage artificiel. Résultat : chargés en électricité et allégés par leur perte en eau, les cheveux deviennent fous!
  • Le phénomène affecte particulièrement les cheveux fins. Comme ils ne sont, à la base, pas très lourds, ils se soulèvent plus facilement.

LA GUERRE EST DÉCLARÉE!

Pour lutter contre l’électricité statique, on se fixe deux objectifs : hydrater la chevelure et neutraliser les charges électriques.

On ménage nos cheveux

  • On essaie de réduire la fréquence de nos colorations : les ingrédients contenus dans les teintures empêchent la kératine (la protéine qui compose la fibre capillaire) d’absorber l’humidité. Asséchés, les cheveux deviennent plus légers… et plus prompts à s’envoler! Une bonne raison de miser sur les produits retouche-racines pour entretenir notre couleur…
  • Après avoir lavé nos cheveux, on les essore à la serviette, sans les frotter, question de ne pas éponger plus d’eau qu’il ne faut. On laisse sécher notre crinière à l’air libre en minimisant le brossage, et on la tient loin des aplatisseurs ou des fers à friser. Si on doit absolument se servir d’outils chauffants, on choisit la température la moins élevée possible et on opte pour la technologie ionique, capable de rééquilibrer la charge électrique de nos cheveux.

On choisit les bonnes formules

  • On mise sur un shampooing nourrissant, qu’on applique en massant doucement le cuir chevelu, et qu’on rince à l’eau tiède. Pour une hydratation optimale, on ajoute un traitement après-shampooing quelquefois par semaine. Idéalement, on cherche des formules qui contiennent du silicone : en plus de faire briller la chevelure, cet ingrédient crée un bouclier contre l’électricité statique.
  • On peut aussi compter sur les produits sans rinçage, en crème ou en vaporisateur : bons sur les cheveux humides comme sur les cheveux secs, revitalisants et sérums gainants offrent un boost désaltérant après le nettoyage, et permettent de contrôler l’électricité statique à n’importe quel moment de la journée.
un shampooing nourrissant

Une astuce de plus? Au sortir de la douche, on vaporise un peu de fixatif sur nos cheveux encore humides : le produit les alourdira, les aidera à retenir l’humidité et minimisera leur charge électrique. Pour éviter l’effet figé que donne parfois la laque, on prend soin de choisir une formule au fini naturel, qui laissera la chevelure douce et souple. On se rappelle également de ne pas abuser de cette méthode : trop de fixatif peut assécher les cheveux!

Hair Expertise Extraordinary Oil huile-en-crème, 150 ml
L'Oréal Paris

Hair Expertise Extraordinary Oil huile-en-crème, 150 ml

Une huile nourrissante dans une crème légère et non grasse.

EverSleek 10 in 1 Blowout Oil traitement nourrissant, 89 ml, huile d'argan et de coco
L'Oréal Paris

EverSleek 10 in 1 Blowout Oil traitement nourrissant, 89 ml, huile d'argan et de coco

Le 10-in-1 Blowout Oil de EverSleek nourrit en profondeur les cheveux avec un mélange d’huile luxueux tout en perfectionnant les cheveux pour le coiffage à la chaleur. Notre traitement de qualité salon procure instantanément 10 bienfaits essentiels aux cheveux secs.

Réhydratation quotidienne shampooing hydratant, 595 ml
Pantene Pro-V

Réhydratation quotidienne shampooing hydratant, 595 ml

On utilise des armes secrètes

  • On démêle nos cheveux avec une brosse en fibres naturelles, comme les poils de sanglier, ou avec un peigne en corne. Les outils coiffants en plastique sont de véritables nids à électricité statique!
  • On frotte une feuille d’assouplissant sur nos brosses et nos peignes. Si la forme et le matériau le permettent, on peut même fixer la feuille à notre brosse à cheveux en la passant à travers : on s’assurera alors qu’elle touche toutes les mèches, et que son action chimique et mécanique en diminue la charge.
  • Si l’air de la maison est trop sec, on n’hésite pas à se procurer un humidificateur. Nos cheveux seront plus sages… et on respirera mieux!
On utilise des armes secrètes 
So Smooth brosse coussinée céramique à poils de sanglier
Goody

So Smooth brosse coussinée céramique à poils de sanglier
Brosse coussinée ovale classique à poils de sanglier, 1 unité
Goody

Brosse coussinée ovale classique à poils de sanglier, 1 unité
Sèche-cheveux 2 en 1 céramique ionique, 1 unité
Styliss par Conair

Sèche-cheveux 2 en 1 céramique ionique, 1 unité

Technologie avancée de céramique 3 températures, 2 vitesses, jet d’air frais Puissance élevée / chaleur Anneau de suspension

×

Envoyer à un ami

Cheveux : comment tenir tête à l’électricité statique

Quoi de plus désagréable que d’avoir les cheveux qui se hérissent lorsqu’on les brosse, qu’on enlève notre tuque ou qu’on enfile un vêtement? Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’électricité statique – et les bons gestes à adopter pour en venir à bout!
De :
À :

Chargement en cours...