Cheveux : comment tenir tête à l’électricité statique

Quoi de plus désagréable que d’avoir les cheveux qui se hérissent lorsqu’on les brosse, qu’on enlève notre tuque ou qu’on enfile un vêtement? Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’électricité statique – et les bons gestes à adopter pour en venir à bout!

D’où vient l’électricité statique?

Si nos cheveux volent vers les objets, c’est qu’ils développent une charge électrique, souvent à cause de la friction – un peu comme des aimants. Pourquoi cela se produit-il surtout l’hiver? L’air froid étant plus sec, il laisse moins bien circuler l’électricité (qui devient statique) : les charges ne peuvent changer. En prime, la basse température assèche la chevelure, déjà déshydratée par le chauffage artificiel. Résultat : la crinière, chargée en électricité et allégée par sa perte en eau, devient folle! Le phénomène affecte particulièrement les cheveux fins, qui ne sont, à la base, pas très lourds.

Comment en venir à bout ?

On se fixe deux objectifs : hydrater la chevelure et neutraliser les charges électriques.

On ménage nos cheveux

  • On réduit la fréquence des brossages et des traitements capillaires tels que les colorations, les lissages, les permanentes... De telles opérations empêchent la kératine du cheveu d’absorber l’humidité.
  • On enlève le surplus d’eau en essorant nos cheveux à la serviette, sans les frotter, et on les laisse sécher à l’air libre de préférence. Si le sèche-cheveux est un incontournable pour notre mise en plis, ou si on doit absolument utiliser un fer, on opte pour la température la moins élevée possible et on humidifie nos doigts pendant le coiffage. On cherche aussi des outils ioniques, qui viennent rééquilibrer la charge électrique de nos cheveux.
Comment en venir à bout ?

On utilise les bonnes formules

  • On mise sur un shampooing hydratant. Sous la douche, on lave nos cheveux en massant le cuir chevelu (sans trop de vigueur!) avant de rincer à l’eau tiède. On utilise aussi un après-shampooing pour nourrir et lisser notre crinière. Un ingrédient à rechercher? le silicone. En plus de donner de la brillance à la chevelure, il crée une couche protectrice contre la statique.
  • Question de maximiser la protection et l’hydratation, on se munit d’un sérum gainant. On l’applique sur une chevelure bien essorée après le shampooing, ou sur des cheveux secs lorsque l’électricité se met de la partie.

Astuce de pro : On peut parvenir à un résultat similaire avec… notre crème hydratante! On en frotte un peu entre nos mains, puis on l’étend délicatement sur nos longueurs encore humides. Autre possibilité : on en dépose une petite quantité dans un vaporisateur rempli d’eau, qu’on garde à portée de main au cas où.

  • On envoie quelques pschitt de fixatif sur notre crinière (ou notre brosse) au sortir de la douche. Le produit alourdira nos cheveux, les aidera à retenir l’humidité et minimisera leur charge électrique. Pour éviter l’effet figé que donne parfois la laque, on prend soin de choisir une formule au fini naturel, qui laissera la chevelure douce et souple.
Extraordinary Oil nectar nourrissant, 18 ml
L'Oréal Paris

Extraordinary Oil nectar nourrissant, 18 ml
Phytokératine Extrême crème d’exception, 100 ml
Phyto Paris

Phytokératine Extrême crème d’exception, 100 ml

Cette fine crème nutritive thermo-protectrice répare les cheveux abîmés et révèle instantanément la beauté des cheveux. Elle sublime la matière, la discipline et illumine la chevelure.

Fixatif tenue flexible, 400 ml
French Formula

Fixatif tenue flexible, 400 ml
Fixatif aérosol Style + Care, 198 g, tenue flexible
Dove

Fixatif aérosol Style + Care, 198 g, tenue flexible
Fer à défriser ionique à la vapeur, 1 unité
Infiniti Pro par Conair

Fer à défriser ionique à la vapeur, 1 unité

On utilise des armes secrètes 

  • On démêle nos cheveux avec une brosse en fibres naturelles, comme les poils de sanglier, ou avec un peigne en corne. Les outils coiffants en plastique sont de véritables nids à électricité statique!
  • On frotte une feuille d’assouplissant sur nos brosses et nos peignes. Si la forme et le matériau le permettent, on peut même fixer la feuille à notre brosse à cheveux en la passant à travers : on s’assurera alors qu’elle touche toutes les mèches, et que son action chimique et mécanique en diminue la charge.
  • Si l’air ambiant de la maison est trop sec, on n’hésite pas à se procurer un humidificateur.
On utilise des armes secrètes 
Brosse classique à poils de sanglier grand format, 1 unité
Goody

Brosse classique à poils de sanglier grand format, 1 unité
Brosse coussinée ovale classique à poils de sanglier, 1 unité
Goody

Brosse coussinée ovale classique à poils de sanglier, 1 unité
×

Envoyer à un ami

Cheveux : comment tenir tête à l’électricité statique

Quoi de plus désagréable que d’avoir les cheveux qui se hérissent lorsqu’on les brosse, qu’on enlève notre tuque ou qu’on enfile un vêtement? Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’électricité statique – et les bons gestes à adopter pour en venir à bout!
De :
À :

Chargement en cours...