Coloration cheveux : les 6 gestes à éviter.

Envie de changement? Il est aujourd’hui plus facile que jamais de réaliser une couleur parfaite dans le confort de son foyer. Pour s’assurer d’obtenir une couleur brillante et durable, on n’a qu’à éviter les six erreurs suivantes.
1
Colorer des cheveux abîmés.

Première chose à noter lorsqu’on colore ses cheveux : sont-ils en santé? Seront-ils réceptifs aux agents chimiques qui changeront leur teinte? Il faut savoir que les cheveux abîmés sont plus souvent poreux; ils absorbent alors davantage de colorant. Rien de grave en apparence, mais il faut savoir que ce surplus de colorant peut rendre les cheveux plus secs, élastiques et ternes. On s’assure alors de prendre bien soin de ses longueurs avant d’y passer le pinceau à teinture. Nos pointes crient « pitié »? Pourquoi ne pas passer chez le coiffeur pour éviter les mauvaises surprises?

2
Colorer ses cheveux en même temps qu’un lissage ou une permanente

Lorsqu’on procède à un lissage ou à une permanente, on modifie la structure du cheveu. En effet, une permanente consiste à briser la structure du cheveu à même son cortex. Une fois cette structure altérée, on peut remouler les mèches selon la courbe désirée. On comprend qu’il ne s’agit pas de la méthode la plus douce pour obtenir des boucles, même si le résultat peut être splendide. Idem pour le lissage, par lequel on plaque les cheveux en leur retirant toute ondulation. D’ailleurs, on ne voudrait pas altérer notre coloration et l’affadir avec le peroxyde que contient l’agent fixant de la permanente. On attend donc quelques semaines entre les deux procédés.

3
Essayer de réparer ses erreurs soi-même.

Si, malgré les 1001 précautions prises lors de l’application de la teinture, un défaut se pointe le bout du nez, mieux vaut se rendre chez le coloriste pour le neutraliser. Bien que la correction couleur soit possible grâce aux produits performants offerts en pharmacie, il faut une bonne maîtrise de la colorimétrie pour effacer des reflets bleus, verts, orangés ou autres. On laisse donc aux professionnels le soin de nous impressionner!

4
Ne pas adapter ses soins cheveux à sa couleur.

On le dit et le redit : un cheveu coloré a besoin de soins bien adaptés. Il est plus sec, plus poreux et a tendance à ternir plus rapidement. On veut donc le nourrir en profondeur et opter pour des soins qui entretiennent sa couleur à long terme. On recherche ainsi les produits qui ne contiennent pas de sulfates et présentent une forte concentration en agents hydratants.

5
Appliquer la coloration sur l’entièreté de sa chevelure lorsqu’on refait sa couleur.

Lorsqu’il est temps de camoufler les cheveux gris ou la repousse à la racine, on se souvient qu’on n’a pas besoin de recouvrir toute la longueur du cheveu avec le mélange de teinture. On s’en tient aux racines, qui ont réellement besoin de cette petite dose de couleur. Quant aux longueurs, elles absorberont juste ce qu’il faut lors du rinçage. On évite ainsi d’inonder et d’asphyxier notre chevelure avec un surplus de colorant. Si nos longueurs manquent de pep et qu’on veut les raviver un peu, on peut se tourner vers un masque colorant ou encore un traitement raviveur qu’on appliquera entre deux colorations pour retrouver les reflets qui nous ont séduites initialement.

6
Ne pas utiliser le soin fourni dans la boîte de sa coloration maison.

On a toutes déjà laissé traîner le petit tube d’hydratant contenu dans nos ensembles de coloration. On est trop fébriles à l’idée de découvrir notre nouvelle tête, alors on le glisse dans le fond de notre douche. Toutefois, ces soins d’apparence banale permettent de bien fixer et finaliser la couleur. Conçus en synergie avec le colorant, ils sont les meilleurs alliés pour une teinture qui dure et qui brille.

Nos suggestions

Super Leaves shampooing protection couleur, 473 ml
Attitude

Super Leaves shampooing protection couleur, 473 ml

Envie d’une couleur sublime qui dure? Notre shampooing protection couleur Super leaves protège et ravive l’éclat des cheveux colorés de la façon la plus naturelle qui soit. Grâce à ses extraits antioxidants de grenade, il aide à réparer les cheveux les plus ternes pour leur conférer un maximum de vitalité. L’huile d’avocat, riche en acide gras, déploie ensuite ses nombreuses propriétés hydratantes pour nourrir la chevelure et lui apporter souplesse et douceur. Vous craquerez aussi pour son arôme gourmand de petits fruits ! Certifié EWG Verified, hypoallergénique et testé par des dermatologues, notre shampoing naturel pour cheveux colorés renferme également des extraits de graines de moringa, reconnues pour leur propriété antipollution. Pour de meilleurs résultats, utilisez aussi notre revitalisant protection couleur après le shampoing. Vous aurez des cheveux merveilleux, de la racine à la pointe !

Phytomillesime shampooing sublimateur de couleur, 200 ml
Phyto Paris

Phytomillesime shampooing sublimateur de couleur, 200 ml

Les jours suivant la coloration, vous adorez l’intensité et la brillance de votre couleur. Mais au fil du temps, elle s’affadit et devient terne. Sans sulfate, ce shampooing à la mousse délicate protège la couleur de l’affadissement. Les cheveux sont infiniment soyeux et brillants.

Color Radiance revitalisant, 591 ml
L'Oréal Paris

Color Radiance revitalisant, 591 ml

8 semaines de couleur radieuse, lorsqu’utilisé dans un système de shampooing et revitalisant.

Natural Color coloration capillaire, 100 ml
Solfine

Natural Color coloration capillaire, 100 ml

La coloration de haute technologie sans PPD.

×

Envoyer à un ami

Coloration cheveux : les 6 gestes à éviter

Envie de changement? Il est aujourd’hui plus facile que jamais de réaliser une couleur parfaite dans le confort de son foyer. Pour s’assurer d’obtenir une couleur brillante et durable, on n’a qu’à éviter les six erreurs suivantes.
De :
À :

Chargement en cours...