Cheveux colorés : on ose, peu importe notre âge

Les cheveux colorés ont plus que jamais la cote. La preuve : les colorations capillaires aux teintes pop ou pastel occupent de plus en plus de place au rayon des produits pour cheveux. Et contrairement aux croyances, toutes – jeunes et moins jeunes – peuvent porter une chevelure bleue, rose ou verte. Il suffit de savoir doser la couleur et, plus important encore, d’assumer notre extravagance. Explications.

1

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Il n’y a pas de règle à suivre.  

On adore les cheveux colorés, mais on croit en avoir passé l’âge? Ou, au contraire, on pense être trop jeune pour passer en mode colorama? Mettons une chose au clair : les couleurs flamboyantes ne sont pas uniquement réservées aux milléniaux. En 2018, toutes sont libres de se faire une coloration originale.

Les colorations en boîte ne sont plus ce qu’elles étaient.

On se croit trop jeune pour commencer à abîmer nos cheveux? Il faut savoir que les formules ont évolué et sont aujourd’hui beaucoup plus douces qu’auparavant. Les produits temporaires, comme les vaporisateurs d’un jour et les colorations semi-permanentes, sont à privilégier pour les adolescentes puisqu’ils s’estompent au fil des lavages et sont très peu dommageables pour la crinière.

Nos cheveux blancs peuvent être un atout.

Les poils décolorés constituent une excellente base pour les colorations! Pourquoi? Parce que déjà dépigmentés, ils nous permettent de sauter l’étape de la décoloration. Bonheur!

Important

Il faut savoir que les cheveux blancs n’ont pas la même teneur en kératine que les cheveux naturels toujours pigmentés. La couleur peut donc avoir plus de mal à s’accrocher aux poils vraiment blancs. Pour s’assurer d’un résultat qui tient la route, on suit à la lettre les instructions sur la boîte de colo et on se crée une routine de soins composée de produits spécialement conçus pour faire durer la couleur.

L’étape de la décoloration n’est pas toujours nécessaire.

Premièrement, il faut savoir que la décoloration sert à éliminer ou éclaircir le pigment naturel de nos cheveux pour préparer ceux-ci à une coloration plus pâle (de plus de deux tons) que leur couleur naturelle. Cela dit, même si la décoloration est recommandée pour les produits permanents et semi-permanents, elle n’est pas toujours obligatoire. Tout dépend de la teinte souhaitée. Alors si cette étape nous angoisse, on opte plutôt pour une nuance fortement pigmentée qui recouvrira sans problème notre base naturelle. Bien sûr, on garde en tête que plus notre tignasse est foncée, plus il sera difficile d’obtenir des couleurs claires – pastel, jaune, fuchsia, etc. – sans passer par la case décoloration.

En cas de doute, on demande l’aide de notre cosméticienne Jean Coutu. Elle se fera un plaisir de nous conseiller sur les produits et les étapes nécessaires pour obtenir de bons résultats, sans risquer de détériorer notre crinière.

2

LES VARIANTES POSSIBLES

Selon notre âge, notre niveau de confiance et l’effet désiré (de discret à flamboyant), une foule de techniques de coloration et de styles capillaires s’offrent à nous. On peut opter pour des mèches, un dégradé, une bande à la nuque, une colo complète, des pointes trempées, etc.

  • Pour un look tout en subtilité : on favorise les mèches, que l’on se fait sur l’ensemble de la tête ou simplement sous notre crinière au niveau de la nuque (très tendance en 2018). Cette coiffure est souvent privilégiée par les femmes cherchant une version plus sobre que le look total, et surtout plus acceptée des employeurs.
  • Pour un look doucement coloré : on se fait un dégradé d’une même couleur : rouge, bleu, gris, etc.
  • Pour un look plus sophistiqué : on privilégie le balayage ombré. Très élégant!
  • Pour un look unique et glamour : on colore nos pointes en argenté, doré ou bronze.
  • Pour un look audacieux : on opte pour le colormelting (dégradé de différentes couleurs), qui fait présentement sensation chez les beautistas.
  • Pour un look différent et contrasté : on teint nos racines seulement.

3

LES COULEURS TENDANCE

Même si tout est permis, ce sont les teintes de rose quartz, de rouge-orange flamboyant, de violet, de bleu marine, de fluorescent (rose, bleu, jaune) et de bourgogne qui seront les plus tendance en 2018.

4

LES PRODUITS OFFERTS EN PHARMACIES

Que l’on recherche des couleurs douces ou voyantes, des produits temporaires ou permanents, on aura l’embarras du choix, car il y a de tout pour tous les goûts sur le marché.

  • Vaporisateur d’un jour : il offre une couleur instantanée qui s’estompe dès les premiers shampoings. Parfait pour une soirée, pour un événement ou pour tester une couleur.
  • Coloration semi-permanente : elle contient un peu de peroxyde, mais pas d’ammoniaque, et s’estompe au fil des shampoings sans que la repousse soit apparente.
  • Coloration permanente :ellecomprend de l’ammoniaque et du peroxyde. C’est l’option idéale pour celles qui souhaitent changer de tête ou simplement avoir une belle couleur pendant plus de deux semaines. Son plus : elle couvre tous les cheveux blancs. Son bémol : elle nécessite que l’on retouche notre racine toutes les quatre à six semaines.

Important

Il est déconseillé d’appliquer de la coloration temporaire ou d’un jour sur des cheveux décolorés, car ceux-ci pourraient rester tâchés. Pour s’assurer d’obtenir de jolis résultats, on s’informe auprès de notre cosméticienne.

Féria - coloration, 1 unité, Smokey Pastels
L'Oréal Paris

Féria - coloration, 1 unité, Smokey Pastels
Colorista coloration semi-permanente, 118 ml
L'Oréal Paris - Colorista

Colorista coloration semi-permanente, 118 ml
Colorista Spray couleur un jour, 57 g
L'Oréal Paris - Colorista

Colorista Spray couleur un jour, 57 g
×

Envoyer à un ami

Cheveux colorés : on ose, peu importe notre âge

Les cheveux colorés ont plus que jamais la cote. La preuve : les colorations capillaires aux teintes pop ou pastel occupent de plus en plus de place au rayon des produits pour cheveux. Et contrairement aux croyances, toutes – jeunes et moins jeunes – peuvent porter une chevelure bleue, rose ou verte. Il suffit de savoir doser la couleur et, plus important encore, d’assumer notre extravagance. Explications.
De :
À :

Chargement en cours...