L’application d’autobronzants : les règles d’or à respecter

Avec un autobronzant qui convient à notre type de peau, il est plutôt simple de donner un aspect réel à notre faux bronzage! Suivons donc ces quelques étapes afin de profiter du teint ensoleillé dont on rêve aussitôt les vacances terminées.  

Beaucoup d’autobronzants (incluant ceux qui sont progressifs) s’utilisent à la manière d’une crème hydratante, qu’il est possible d’appliquer quelques fois par semaine. La concentration d’agents bronzants (DHA et érythrulose) varie d’un produit à l’autre et détermine l’intensité de la couleur qu’on obtiendra au final. Cette marche à suivre s’adresse surtout à celles qui ont jeté leur dévolu sur des produits contenant une forte quantité d’agents bronzants (de 3 à 5 %), puisque ce sont ces derniers qui risquent davantage de causer des stries et des démarcations disgracieuses.

1

Opération épilation ! On se débarrasse des poils, qui peuvent nuire à l’absorption de l’autobronzant.

2

On s’exfolie de la tête aux pieds, en insistant sur les zones plus sèches et sur les coudes, ainsi que sur les genoux (ces endroits moins hydratés ont tendance à se gorger de produit, ce qui crée ces taches foncées). Après la douche, on laisse sécher notre peau complètement. On l’hydrate au besoin, en évitant les crèmes trop grasses, qui empêchent l’autobronzant de bien pénétrer.

3

On choisit une formule qui convient à notre type de peau : les laits et les crèmes sont habituellement tout indiqués pour les peaux sèches, alors que les gels, les mousses ou les vaporisateurs conviennent aux peaux plus grasses. Certains autobronzants sont d’ailleurs conçus pour le corps, tandis que d’autres sont adaptés à la peau plus sensible du visage. Celles qui ont une peau normale peuvent se tourner vers les autobronzants corps et visage.

4

On commence l’application par des mouvements circulaires sur les jambes, puis le torse et enfin les bras. Le dos étant une zone difficile à atteindre, on triche en ayant recours à un autobronzant en vapo (de la même concentration) ou en faisant appel à des mains charitables !

5

Afin de bien doser la quantité de produit sur les mains et sur les pieds, on étale celui-ci à l’aide d’un pinceau kabuki (le même qui sert à déposer un voile de poudre bronzante sur le visage).

6

Au moyen d’un linge humide, on estompe le produit sur les chevilles, les poignets, les coudes et les genoux.

7

Pour ce qui est du visage, on évite la racine des cheveux et les sourcils, et on n’oublie pas le cou et les oreilles !

8

Durant les quatre prochaines heures, on laisse la couleur se développer, sans se baigner et sans faire des efforts physiques.

Nos suggestions

L'Oréal Paris

Sublime Bronze - Airbrush, 150 ml, moyen
Bioderma

Photoderm autobronzant, 150 ml

Photoderm autobronzant est la 1re brume dermatologique, auto-bronzante et hydratante, qui assure une peau parfaitement et uniformément hâlée.

La Roche-Posay

Autohelios gel-crème, 100 ml

Autobronzant hydratant. Adapté aux peaux claires ou intolérantes au soleil.

×

Envoyer à un ami

L’application d’autobronzants : les règles d’or à respecter

Avec un autobronzant qui convient à notre type de peau, il est plutôt simple de donner un aspect réel à notre faux bronzage! Suivons donc ces quelques étapes afin de profiter du teint ensoleillé dont on rêve aussitôt les vacances terminées.
De :
À :

Chargement en cours...