Vivre avec l’asthme

L’asthme fait-il partie de votre réalité personnelle ou familiale? Il est tout de même possible de mener une vie normale et active, moyennant certains ajustements.

L’asthme : un trouble respiratoire fréquent

L’asthme figure parmi les maladies les plus courantes au monde. Plus de deux millions de Canadiens doivent vivre avec l’asthme, et cette maladie est associée à environ 500 décès par année. Bien que les cas de décès soient de plus en plus rares, de nombreuses personnes voient leur bien-être, leur qualité de vie et leur état de santé gravement mis à mal par l’asthme.

L’asthme est une maladie respiratoire chronique qui se caractérise par une obstruction des voies aériennes provoquée par l’inflammation et la contraction des bronches et une production accrue de mucus. Par conséquent, les poumons reçoivent moins d’air, et la respiration s’avère difficile. Les symptômes de l’asthme comprennent :

  • la toux;
  • l’essoufflement;
  • une sensation d’oppression au niveau de la poitrine;
  • la respiration sifflante.

L’asthme chez l’enfant

Si votre enfant vit avec l’asthme, il est important que vous en avisiez les autorités de son école ou du service de garde qu’il fréquente. Idéalement, votre enfant devrait disposer d’un plan d’action en cas de symptômes ou de crise d’asthme. Tous les intervenants responsables de votre enfant devraient avoir une copie de ce plan, où doivent figurer certaines informations clés, dont les suivantes :

  • symptômes nécessitant la prise d’un médicament;
  • médicament(s) à administrer;
  • modalités d’administration du (des) médicament(s);
  • personne à joindre en cas d’urgence.

Un enfant asthmatique devrait toujours avoir accès facilement à son médicament de secours, bien identifié et accompagné de son mode d’emploi.

L’asthme et l’exercice

En général, une personne asthmatique ne devrait pas avoir de difficulté à faire de l’exercice si son asthme est bien maîtrisé. Toutefois, la capacité de pratiquer une activité physique peut être compromise dans certains cas. Par ailleurs, notons que l’exercice fait partie des facteurs déclenchant les symptômes d’asthme.

Plusieurs éléments influent sur l’apparition de symptômes d’asthme au cours d’une activité physique, notamment le degré de maîtrise de la maladie, la température, les allergènes inhalés, le taux de pollution ou encore le type d’effort. La survenue de symptômes d’asthme pendant qu’une personne fait de l’exercice peut parfois indiquer qu’il est temps de revoir son plan de traitement et de consulter un professionnel de la santé.

Les asthmatiques ne devraient pas éviter de faire de l’exercice, mais simplement s’assurer que leur état est bien maîtrisé afin de s’adonner à leur activité préférée sans être incommodés par des symptômes d’asthme.

L’asthme et le tabagisme

La cigarette est l’une des pires ennemies de la santé, et cela est particulièrement vrai pour les asthmatiques! Si vous ou un membre de votre famille souffrez d’asthme, il est impératif de cesser de fumer. L’exposition directe ou indirecte à la fumée du tabac déclenche les symptômes de la maladie; elle entraîne aussi des dommages importants au niveau des poumons, qui s’ajoutent à ceux provoqués par l’asthme lui-même.

Si vous décidez d’abandonner le tabagisme, demandez une consultation à votre pharmacien. Ce dernier peut vous aider de bien des façons, par exemple en :

  • vous expliquant les bénéfices de l’arrêt tabagique;
  • vous aidant à choisir une aide antitabagique et en vous indiquant comment l’utiliser;
  • vous prescrivant une aide antitabagique (thérapie de remplacement de la nicotine);
  • vous donnant de bons conseils qui faciliteront la transition.

L’asthme et les médicaments

Il existe plusieurs médicaments d’ordonnance sûrs et efficaces pouvant vous aider à maîtriser votre asthme. Ils se divisent en deux types principaux : les médicaments dits de contrôle (prévention) et les médicaments de secours. Votre professionnel de la santé établira avec vous un plan d’action axé sur l’usage de vos médicaments contre l’asthme. Vous aurez sans doute à prendre au moins un médicament tous les jours pour prévenir les symptômes d’asthme. La clé du traitement de l’asthme est l’assiduité. Certaines personnes, parce qu’elles n’éprouvent pas de symptômes, ne prennent pas leurs médicaments ou les prennent mal. Cela est une grave erreur… Si vous avez reçu un diagnostic d’asthme, mais n’éprouvez pas de symptômes, tant mieux! Cela indique fort probablement que vous maîtrisez votre asthme avec constance et rigueur. Continuez alors à suivre votre plan d’action.

En tant qu’expert de la médication et de la santé, votre pharmacien peut vous aider à bien maîtriser votre asthme. Il peut notamment :

  • vous accompagner dans l’élaboration de votre plan d’action;
  • vous renseigner sur l’usage optimal et sécuritaire de vos médicaments;
  • vous prodiguer des conseils en vue de réduire l’impact négatif de l’asthme sur votre état de santé et votre vie.

Pour toute question relative à l’asthme et à son traitement ou aux moyens de mieux vivre avec la maladie, n’hésitez jamais à consulter votre pharmacien!

×

Envoyer à un ami

Vivre avec l’asthme

L’asthme fait-il partie de votre réalité personnelle ou familiale? Il est tout de même possible de mener une vie normale et active, moyennant certains ajustements.
De :
À :

Chargement en cours...