La vaccination chez les bébés : quand, comment et pourquoi?

Certains mythes entourent la vaccination, particulièrement chez les enfants. Pourtant, les vaccins ont fait leurs preuves contre plusieurs maladies graves et contagieuses, et ce, depuis de nombreuses années.

Qu’est-ce qu’un programme d’immunisation?

Nous avons la chance de vivre dans une société où les conditions sanitaires sont excellentes. Toutefois, il ne faut pas baisser la garde devant certaines maladies contagieuses qui peuvent laisser des séquelles. L’actualité nous le rappelle chaque fois qu’une maladie, jadis sous contrôle, refait surface. Le Programme québécois d’immunisation offre des vaccins assurant une protection contre :

Toute la population peut recevoir gratuitement les vaccins inscrits au calendrier d’immunisation.  Certaines personnes ont droit à d'autres vaccins sans frais en raison de leur état de santé, de leurs habitudes de vie ou de leur travail. Informez-vous auprès d’un professionnel de la santé pour savoir si votre enfant a besoin de vaccins supplémentaires.

Quand débuter la vaccination de mon enfant?

Le calendrier d’immunisation a été établi en se basant sur des connaissances scientifiques. Ainsi, les vaccins sont :

  • administrés au moment où le risque d’attraper la maladie est le plus important;
  • efficaces à l’âge auquel ils sont administrés;
  • administrés à l’âge où ils provoquent le moins de symptômes.

Les premiers vaccins sont administrés dès l’âge de 2 mois. Comme le risque de contracter plusieurs maladies est très élevé durant la première année, votre enfant recevra la plupart des vaccins pendant ses 18 premiers mois de vie.   

Il peut vous sembler étonnant que votre enfant reçoive plusieurs injections pour le même vaccin (doses de rappel). Il faut comprendre que le vaccin doit non seulement conférer une protection à court terme, mais aussi conserver son efficacité à long terme. Il est donc souhaitable de suivre le calendrier d’immunisation sans y déroger, de sorte que votre enfant reçoive toutes les doses nécessaires pour qu’il bénéficie d’une protection optimale.

Il n’y a rien à craindre quant au nombre de vaccins administrés en une seule visite. Plusieurs vaccins sont mélangés dans la même solution et ne nécessitent qu’une seule injection. Ces mélanges sont sécuritaires et sont tout aussi efficaces que si les vaccins étaient administrés séparément.

Le système immunitaire peut supporter plusieurs vaccins simultanément. La capacité du système immunitaire de votre enfant est de 1000 fois supérieure à celle requise pour faire face aux vaccins. On estime qu’il pourrait réagir à 10 000 microbes différents à la fois. La crainte que les vaccins « affaiblissent » le système immunitaire de votre enfant est donc tout à fait injustifiée!

Comment obtenir les vaccins pour mon enfant?

Dès la naissance de votre enfant, il est souhaitable de suivre le calendrier d’immunisation prévu. Les visites de suivi de votre enfant au CLSC ou en cabinet seront l’occasion de mettre à jour sa vaccination. Il est recommandé d’être fidèle à ses rendez-vous.

Pour rattraper un oubli, un retard ou simplement parce que vous avez changé d’avis sur la vaccination, le parent est invité à contacter son CLSC ou son médecin. En l’absence d’un médecin de famille, Info-Santé 8-1-1 vous orientera vers le lieu de vaccination le plus près de votre domicile. N’oubliez pas d’apporter le carnet de vaccination de votre enfant lors de son rendez-vous.

Pourquoi mon enfant doit-il recevoir des vaccins?

Les vaccins ont fait en sorte que certaines maladies sont devenues rares et d’autres ont carrément disparu. Les conséquences dramatiques de ces maladies sont en baisse dans la population, et ce, principalement grâce à l’immunisation.

Les enfants non vaccinés sont les plus à risque de contracter une maladie contagieuse. Ce risque est présent même si un très grand nombre d’enfants sont vaccinés dans leur entourage.

L’allaitement maternel et une saine alimentation sont insuffisants pour protéger à long terme votre enfant contre les maladies ciblées par la vaccination. À part la maladie elle-même, seuls les vaccins stimulent la production d’anticorps capables de défendre votre enfant. Toutefois, compter sur l’immunisation naturelle est risqué, car plusieurs maladies entraînent des complications sérieuses pouvant évoluer vers la mort. Bien qu’ils puissent causer certains effets indésirables, les vaccins sont beaucoup plus sécuritaires que l’immunisation naturelle.

Comment mon pharmacien peut-il m’aider?

Tout parent devrait être bien informé pour prendre des décisions judicieuses et éclairées. Beaucoup d’information circule à propos de la vaccination, entre autres sur Internet. Si vous souhaitez vous documenter sur cette question, assurez-vous de consulter des sites fiables et reconnus. Lorsqu’un sujet fait polémique, comme celui de la vaccination, il est souvent difficile de distinguer le vrai du faux.

Pour se faire une bonne idée, rien de mieux qu’une discussion avec un professionnel de la santé digne de confiance. Votre pharmacien s’y connaît bien en matière de médication, y compris la vaccination. Il pourra répondre à toutes vos questions et vous aider à soupeser les avantages et les risques associés à la décision que vous prendrez. Il pourra en outre vous diriger vers les bonnes ressources pour vous renseigner et vous procurer les vaccins.

Rappelez-vous que la décision de ne pas faire vacciner votre enfant peut être très lourde de conséquences. Certaines maladies ne peuvent être évitées par la prévention, mais d’autres oui. La vaccination est une mesure préventive accessible qui a fait ses preuves. Pourquoi ne pas en faire profiter votre enfant?

×

Envoyer à un ami

La vaccination chez les bébés : quand, comment et pourquoi?

Certains mythes entourent la vaccination, particulièrement chez les enfants. Pourtant, les vaccins ont fait leurs preuves contre plusieurs maladies graves et contagieuses, et ce, depuis de nombreuses années.
De :
À :

Chargement en cours...