Évitez l’inconfort
de la transpiration
excessive

Qu’on en soit victime ou témoin, une transpiration trop abondante créé souvent du malaise et de l’inconfort. Voyez comment
y remédier.

Qu’est-ce que l’hyperhidrose?

L’hyperhidrose est le terme scientifique pour désigner un excès de sudation (ou transpiration). La transpiration est une façon naturelle pour le corps d’évacuer l’excès de chaleur. Ce sont les glandes sudoripares qui sécrètent la sueur, pour ainsi assurer la thermorégulation. La plupart des gens suent, à des degrés variables, chaque jour. Ce phénomène s’observe davantage dans des conditions ou situations particulières : exercice physique, stress, émotions fortes ou températures élevées, etc.

En présence d’hyperhidrose, la sueur est produite de façon inappropriée, disproportionnée et aléatoire, sans réelle relation avec les besoins corporels. L’hyperhidrose peut être diffuse (ou généralisée), mais elle se manifeste habituellement au niveau des mains, des pieds des aisselles, du visage ou du crâne, causant de la gêne et de l’inconfort.

L’hypersudation peut constituer un véritable handicap au quotidien et se répercuter sur la vie personnelle, sociale et professionnelle des individus affectés. Ceux-ci peuvent avoir tendance à restreindre les contacts ou à éviter certaines situations, car ils se sentent moins en confiance.

Quelles sont les causes de l’hyperhidrose?

Il est plutôt rare que la transpiration excessive découle d’un problème médical sérieux. Elle s’explique généralement par une prédisposition héréditaire et commence parfois à se manifester durant l’enfance ou l’adolescence. On estime que 1 à 3 % de la population est aux prises avec l’hyperhidrose.

L’excès de transpiration est parfois attribuable à d’autres causes, par exemple :

  • une maladie (ex. : hyperthyroïdie);
  • une infection (ex. : tuberculose);
  • un déséquilibre hormonal (ex. : ménopause);
  • une blessure (ex. : traumatisme de la moelle épinière);
  • la prise de médicaments (ex. : antidépresseurs).

Comment maîtriser l’hyperhidrose?

Il est habituellement impossible de remédier définitivement à l’hyperhidrose, à moins qu’on puisse enrayer sa cause. On peut toutefois réduire la production de sueur à l’aide d’antisudorifiques. Par contre, ceux offerts sur le marché ne suffisent pas toujours pour corriger la situation. La plupart contiennent un agent actif appelé chlorhydrate d’aluminium ou de zirconium.

Des antisudorifiques plus puissants et efficaces contre la transpiration excessive sont disponibles en pharmacie sans ordonnance. De tels produits contiennent du chlorure d’aluminium à diverses concentrations (ex. : 6,25 %, 12 % et 20 %). Ils se retrouvent parfois sur les tablettes, mais peuvent aussi être conservés au laboratoire.

On applique habituellement ces produits sur la zone touchée au coucher, après avoir bien nettoyé et asséché la peau. La peau doit également être bien nettoyée le lendemain matin de chaque application. Au début, une application quotidienne est souhaitable. Une fois le problème mieux maîtrisé, la fréquence peut être réduite à une ou deux applications par semaine. Pour une utilisation optimale et sécuritaire, demandez conseil à votre pharmacien.

D’autres modalités de traitement peuvent être envisagées dans les cas réfractaires. Consultez votre médecin pour plus d’informations à ce sujet.

viser une hygiène corporelle irréprochable;

réduire votre consommation d’aliments ou de boissons favorisant la transpiration (ex. : épices, caféine, alcool);

porter des vêtements amples, faits de tissus naturels (ex. : coton);

nettoyer vos vêtements correctement et régulièrement, en les faisant bien sécher.

consultez votre pharmacien

Pour plus d’informations sur l’hyperhidrose, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Évitez l’inconfort de la transpiration excessive

Qu’on en soit victime ou témoin, une transpiration trop abondante créé souvent du malaise et de l’inconfort. Voyez comment y remédier.
De :
À :

Chargement en cours...