Le traitement des oxyures chez les enfants

Les oxyures sont des vers intestinaux qui infestent plus souvent les enfants. Découvrez comment prévenir et traiter une infestation par ces parasites.

 

Que sont les oxyures?

Les oxyures sont de petits vers qui élisent domicile dans les intestins des personnes infestées. Le nom médical de ces parasites est Enterobius vermicularis. Visuellement, ils sont blancs et petits (environ 1 cm de longueur) et ils ont la forme d’un fil. Une infestation par de tels parasites s’appelle une oxyurose. N’importe qui peut en être victime. Seuls les humains peuvent être infestés par des oxyures.

Les oxyures se transmettent par l’ingestion involontaire d’œufs de ces petits parasites. Les œufs descendent jusqu’à l’estomac ou l’intestin grêle, où ils éclosent. Les larves continuent de migrer vers le gros intestin. En 2 à 6 semaines, elles deviennent adultes et commencent à se reproduire. Les vers femelles se déplacent alors vers le rectum, puis pondent leurs œufs au niveau de l’anus. Ces derniers peuvent se coller sur des objets (ex. : culotte, drap ou divan) et survivre en dehors du corps humain pendant 2 à 3 semaines, à température ambiante.

Les enfants d’âge préscolaire ou scolaire représentent la population la plus à risque d’oxyurose. Ils sont sans doute plus susceptibles d’entrer en contact avec des œufs d’oxyures. L’ingestion des œufs se fait souvent lorsque l’enfant se met les doigts dans la bouche après avoir touché un aliment ou objet contaminé (jouet, vêtement, drap, etc.). Sucer son pouce est un bel exemple de comportement augmentant les risques d’infestation.

 

Quels sont les signes et les symptômes?

La plupart des enfants qui ont des oxyures ne présentent aucun signe et ne se plaignent d’aucun symptôme. Toutefois, ils peuvent avoir tendance à se gratter dans la région de l’anus à cause d’une sensation de démangeaison souvent intense. Cela s’explique par le fait que les oxyures femelles larguent leurs œufs dans cette région.

Les démangeaisons anales s’expliquent par un effet irritant causé par les œufs et la substance collante qui les entoure. Elles sont plus dérangeantes la nuit et peuvent empêcher de dormir. Un excès de grattage peut prédisposer à l’infection. Dans les cas plus sévères, des douleurs abdominales, nausées ou vomissements peuvent survenir.

 

Comment savoir si on a des oxyures?

En présence de symptômes, il convient de procéder à un test familièrement appelé le « test du Scotch Tape ». Il consiste à coller un ruban adhésif transparent sur le pourtour de l’anus durant la nuit ou à la première heure du matin, avant d’aller aux toilettes ou de se laver. On décolle ensuite le ruban pour le faire examiner afin de confirmer le diagnostic.

S’ il y a des œufs autour de l’anus, ceux-ci seront emprisonnés par le ruban adhésif. Le médecin ou l’infirmière observera le prélèvement au microscope pour vérifier s’il y a des œufs. On découvre parfois la présence de vers adultes. Il faut parfois faire le test de façon répétée pendant quelques jours pour repérer la présence d’œufs ou de vers.

Les parents peuvent aussi essayer de détecter à l’œil nu la présence de vers adultes dans la région périanale de l’enfant. Les chances d’en voir augmentent si on procède 2 à 3 heures après que l’enfant se soit endormi.   

Il peut être pertinent de recourir à ces méthodes en cas de contact avec une personne atteinte. Si le diagnostic est confirmé, il faut immédiatement aviser la garderie ou l’école. 

 

Comment prévenir les oxyures?

Lorsqu’une maisonnée est infestée par des oxyures, il convient de procéder à un nettoyage complet et rigoureux des objets possiblement contaminés comme les vêtements, la literie, les peluches et les jouets.

Les risques de réinfestation par des oxyures sont grands, car ils peuvent se transmettre d’un individu à l’autre, par contact avec des objets contaminés ou par l’auto-infestation (transfert des œufs de l’anus à la bouche). Voici quelques conseils pour éviter une infestation ou réinfestation d’oxyures.

  • Garder ses ongles courts en les coupant régulièrement.
  • Se laver les mains souvent à l’eau chaude savonneuse, en portant une attention particulière au-dessous des ongles.
  • Toujours le faire après être allé aux toilettes ou avoir changé une couche, et avant de manipuler de la nourriture.
  • Prendre une douche ou un bain au lever et bien nettoyer la région anale.
  • Laver ses vêtements, serviettes et draps régulièrement.
  • Passer l’aspirateur sur les planchers et les surfaces à risque (ex. : divan).
  • Éviter de se gratter au niveau du fessier ou de l’entrejambe.
  • Ne pas se ronger les ongles ou porter les doigts à sa bouche inutilement.

 

Comment traiter les oxyures chez l’enfant?

Si le diagnostic est confirmé, la personne infestée par des oxyures doit prendre un médicament antiparasitaire pour s’en débarrasser. Les autres personnes vivant sous le même toit doivent aussi être traitées. La transmission des oxyures chez les proches est chose commune.

Le traitement se fait par voie orale avec un médicament prescrit ou en vente libre. Pour obtenir le traitement sans ordonnance, il faut parler avec le pharmacien, qui calculera la dose en fonction du poids corporel. On prend une seule dose, puis on refait le traitement 14 jours plus tard. Le pharmacien vous donnera les conseils d’usage pour optimiser le traitement et réduire les risques de réinfestation.

Pour plus d’informations sur les oxyures et leur traitement, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Le traitement des oxyures chez les enfants

Les oxyures sont des vers intestinaux qui infestent plus souvent les enfants. Découvrez comment prévenir et traiter une infestation par ces parasites.
De :
À :

Chargement en cours...