Soins du nez : les bons gestes

Pour la santé de votre nez et de vos voies respiratoires, certaines habitudes peuvent faire toute la différence. Découvrez lesquelles.

La santé, à vue de nez

Le nez remplit plusieurs fonctions très importantes. Il réchauffe, humidifie et purifie l’air que nous respirons. Sa muqueuse protège les voies respiratoires contre des agresseurs externes en filtrant les particules présentes dans l’air. Le nez fait résonner le son de la voix, et il est bien sûr responsable de l’odorat.

La muqueuse nasale intercepte des agresseurs externes grâce à son mucus qui se lie aux impuretés. Ensuite, les petits cils qui se trouvent sur celle-ci se chargent de diriger ces impuretés vers la gorge et l’estomac. L’acidité de l’estomac termine le travail en les éliminant définitivement. Les éternuements sont une autre façon de se débarrasser des impuretés. Une bonne hygiène du nez aide la muqueuse nasale dans son rôle de protection.

L’hygiène nasale et les infections

Des millions de Canadiens sont incommodés par le rhume chaque année. En moyenne, les adultes sont enrhumés une ou deux fois par année. Les enfants, eux, ont en moyenne six à huit rhumes par année. Il n’existe pas de traitement contre le rhume; seulement des mesures pour diminuer les symptômes (écoulement nasal, toux, congestion nasale, etc.).

Pour soulager les symptômes du rhume ou de la sinusite, l’utilisation d’eau saline est un moyen sûr et efficace, car le nettoyage du nez atténue la congestion nasale. Chez les enfants, ceci est d’autant plus important que ces derniers n’arrivent pas à se moucher efficacement.

L’hygiène nasale et les allergies

Le nez est continuellement en contact avec des allergènes (acariens, pollen, moisissures). Certaines personnes développeront une réaction allergique accompagnée de congestion nasale et d’éternuements. En plus de diminuer les symptômes, l’utilisation d’eau saline élimine les allergènes présents sur la muqueuse nasale.

Assainissez votre environnement

La préservation de la santé respiratoire commence par un environnement sain. Voici quelques conseils pour réduire les agresseurs dans votre environnement :

  • Évitez les tapis le plus possible;
  • Ne laissez pas la poussière s’accumuler sur les objets;
  • Faites votre ménage régulièrement;
  • Humidifiez l’air de votre maison;
  • Évitez de fumer et d’inhaler de la fumée secondaire.

 

L’hygiène nasale chez les nourrissons et les jeunes enfants

Tout comme pour un adulte, il n’est pas obligatoire de nettoyer le nez de l’enfant ou du nourrisson. Par contre, si le nez est bouché et qu’il a de la difficulté à téter ou à dormir, cela peut être utile. Les solutions salines peuvent aider à dégager le nez. Il est possible d’utiliser une solution du commerce ou tout simplement une solution préparée maison. La vapeur d’eau lors d’un bain ou d’une douche peut aussi être tout à fait efficace pour dégager le nez des tout petits. Si nécessaire, vous pouvez utiliser un mouche-bébé. Informez-vous au pharmacien avant de vous procurer ce type de dispositif et renseignez-vous sur la bonne technique pour les utiliser. 

Le pharmacien pourra aussi vous guider dans le choix et l’utilisation d’une solution saline. Plusieurs produits sont offerts sur le marché sous forme de compte-gouttes, d’ampoules à dose unique, de vaporisateurs et d’irrigations nasales. Le choix du produit dépend de l’âge, des besoins et des préférences personnelles.

Il existe des formulations à base d’eau saline dites isotoniques ou hypertoniques. Les produits isotoniques contiennent la même concentration en sel que les liquides du corps, tandis que les solutions hypertoniques renferment une concentration en sel plus élevée. Il existe également des vaporisateurs dont la force du jet varie de doux à fort, et certains produits contiennent de l’eucalyptus.

Afin d’éviter les risques de contamination entre les différents membres de la famille, il est préférable que chaque membre ait sa propre bouteille de solution saline. N’oubliez pas de nettoyer le compte-gouttes ou la pièce en contact avec le nez toujours dans le but de diminuer le risque de contamination.

Bref, il peut être difficile de s’y retrouver, et votre pharmacien est là pour vous aider à choisir un produit qui répond à vos besoins.

Comment apprendre à un enfant à se moucher ?

Placer une ouate sur une surface plane. Demandez à l’enfant de boucher une de ses deux narines. Demandez-lui ensuite de souffler dans sa seconde narine en gardant la bouche fermée. Surveillez que la ouate se déplace ! Une fois réussi avec une première narine, répétez l’exercice avec la seconde

Devant l’éventail de solutions salines offertes sur le marché, il ne faut pas hésiter à demander conseil au pharmacien. Il saura vous guider vers le meilleur choix pour chaque membre de votre famille. Profitez-en pour réviser la technique d’irrigation avec celui-ci !

×

Envoyer à un ami

Soins du nez : les bons gestes

Pour la santé de votre nez et de vos voies respiratoires, certaines habitudes peuvent faire toute la différence. Découvrez lesquelles.
De :
À :

Chargement en cours...