Bien se préparer pour le camp de vacances ou le camping

L’été est souvent synonyme d’évasion dans un endroit tranquille, ou à l’inverse, très animé. En camping ou au camp d’été, on peut prévenir les ennuis de santé !

La protection solaire

La présence de la luminosité du soleil est souvent un gage de vacances réussies. Bien que des journées ensoleillées et chaudes soient des plus agréables, s’exposer au soleil sans préparation comporte des risques. Qui n’a pas déjà, dans sa vie, expérimenté l’inconfort et la douleur causés par un vilain coup de soleil ? 

À long terme, les rayons ultraviolets peuvent aussi endommager la peau et provoquer son vieillissement prématuré en plus de contribuer au développement d’un cancer cutané. Voilà pourquoi il convient de s’en protéger durant tout l’été, surtout lors d’activités de plein air fréquentes et de longue durée.

L’application d’un écran solaire à large spectre est une mesure efficace et accessible pour se prémunir contre les effets néfastes du soleil. Toutefois, plusieurs mesures s’ajoutent à celle-ci pour maximiser la protection solaire. Vous les découvrirez dans le texte L’ABC des UV : les effets du soleil sur la peau et les moyens de s’en protéger. Lisez également celui intitulé Coup de soleil : les soins à prodiguer.

Le coup de chaleur

Durant l’été, la température s’élève de plusieurs degrés. Attention, un temps très ensoleillé, chaud et humide peut provoquer ce qu’on appelle un « coup de chaleur ». Le corps humain possède certains mécanismes permettant de stabiliser sa température interne. Un coup de chaleur survient lorsque le corps « surchauffe », en quelque sorte, et qu’il ne parvient pas à se refroidir. Dans certaines conditions, cela peut représenter une urgence et nécessiter des soins médicaux immédiats. Pour prévenir un coup de chaleur, plusieurs recommandations devraient être appliquées lors des jours particulièrement chauds, c’est-à-dire en temps de canicule, ou lors de circonstances à risques. Elles sont bien décrites dans le texte Coup de chaleur : comment le prévenir et le soigner.

Les allergies saisonnières

Les allergies saisonnières peuvent ternir les joies d’un été ensoleillé. Le nez qui coule, la gorge qui pique, les yeux rouges et larmoyants ainsi que les éternuements incessants vous empêchent d’aller dehors? Vous n’osez pas sortir de peur que vos symptômes allergiques ne s’intensifient? Allons donc! Ne laissez pas les allergies ralentir vos ardeurs – des solutions existent.

Plusieurs mesures peuvent être prises afin de réduire l’inconfort causé par les allergies saisonnières. Parmi elles, notons la prise quotidienne de médicaments antiallergiques. Consultez votre pharmacien pour obtenir plus de renseignements à ce sujet ou lisez le texte Allergies saisonnières : reconnaître et diminuer les symptômes.

 

La protection contre les moustiques

Quoi de plus désagréable que de servir de festin aux moustiques! Les attaques des insectes sont incommodantes et provoquent souvent des symptômes tels que des rougeurs, de la douleur ou des démangeaisons. Mais il ne s’agit pas là des seuls risques encourus en présence de ces petits indésirables. Ils peuvent aussi transmettre certaines infections : des moustiques peuvent en effet transporter le virus du Nil occidental, et les tiques, la bactérie responsable de la maladie de Lyme.

L’utilisation d’un insecticide efficace et l’application d’autres mesures de protection sont des stratégies gagnantes pour un été sans piqûres ni soucis. Vous obtiendrez des réponses à vos questions en lisant le texte La protection contre les moustiques en cinq questions!

Le soulagement des piqûres d’insectes

C’est bien connu : les insectes sont la source de toutes sortes de sentiments parfois contradictoires : la frayeur pour certains, l’émerveillement pour d’autres. Lorsqu’ils nous piquent, il est normal d’éprouver du ressentiment à leur endroit, d’autant plus que certaines piqûres d’insectes peuvent entraîner des symptômes et des complications non négligeables. Souvent passagers, les symptômes peuvent comprendre des démangeaisons, de l’enflure et de la douleur.

Dans les cas les plus mineurs, des mesures simples et des traitements topiques se révéleront fort utiles. En cas d’allergie grave, il conviendra de consulter un médecin immédiatement. Une infection résultant d’une piqûre nécessitera sans doute une consultation médicale, elle aussi. Il est important de savoir quoi faire en cas de piqûre d’insecte. Demandez conseil à votre pharmacien à ce sujet. Consultez également le texte Premiers soins en cas de piqûres d’insectes.

L’otite du baigneur

La baignade, que ce soit à la plage ou en piscine, constitue une activité de prédilection pour les enfants durant les vacances d’été. Toutefois, elle peut augmenter le risque d’otite « externe », « du baigneur » ou « des piscines », une affection des oreilles qui survient lorsque l’accumulation d’eau dans le conduit auditif entraîne l’inflammation de celui-ci et favorise la croissance de bactéries. Des symptômes tels que la douleur, la démangeaison et un écoulement de liquide provenant du conduit auditif peuvent alors se manifester. Il existe des mesures efficaces pour prévenir cette affection, de même que des traitements disponibles sans ordonnance pour en soulager les symptômes. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien. Lisez également le texte L’otite du baigneur : prévention et traitement cela permettra à vos petits nageurs de profiter pleinement de leur activité favorite.

La trousse de premiers soins

Durant les vacances, une multitude d’incidents peuvent survenir : égratignures, coupures ou brûlures mineures, réactions allergiques, éruptions cutanées, vomissements, etc. Comme vous ne pouvez prévoir ce que l’été vous réserve, il vaut mieux être paré contre toute éventualité. Pour ce faire, préparez une trousse de premiers soins bien garnie. Notre texte Garnissez votre trousse de premiers soins vous indique les produits essentiels à y incorporer.

Rappelez-vous toutefois qu’une trousse bien remplie ne sera pas très utile si vous ne savez pas quoi faire avec. Notre texte Premiers soins 101 : soigner les « petits bobos » est un incontournable pour sécher les larmes de vos petits vacanciers.

Pour plus de renseignements sur des moyens de vivre un été en santé et en sécurité, consultez votre pharmacien!

×

Envoyer à un ami

Bien se préparer pour le camp de vacances ou le camping

L’été est souvent synonyme d’évasion dans un endroit tranquille, ou à l’inverse, très animé. En camping ou au camp d’été, on peut prévenir les ennuis de santé !
De :
À :

Chargement en cours...