Le rôle de votre pharmacien dans la cessation tabagique

En collaboration avec :

nicorette

Vous le savez, abandonner la cigarette n’est pas facile. Or, votre pharmacien s’y connaît en cessation tabagique et peut vous aider de bien des façons. Cet article vous en présente cinq. 

1

Votre pharmacien peut vous aider à élaborer un plan d’action.

Les fumeurs ont facilement tendance à repousser indéfiniment le moment de passer à l’action. Les motifs ne manquent pas pour se dire que le temps n’est pas encore venu. Il est vrai que l’abandon définitif du tabac constitue un défi de taille, mais tous les fumeurs peuvent le relever!

Certains commettent l’erreur de se lancer dans une démarche d’abandon tabagique sans avoir, au préalable, préparé un plan d’action.

Il faut dire que cela peut être difficile à faire si vos connaissances en matière de cessation tabagique sont limitées. Votre pharmacien, lui, en connaît long sur ce sujet. Demandez-lui des stratégies et moyens qui augmenteront vos chances de succès.

2

Votre pharmacien peut vous aider à choisir une aide antitabagique et vous la prescrire.

Les aides antitabagiques sont des médicaments qui facilitent le processus d’abandon du tabac en réduisant les envies de fumer et les symptômes de sevrage comme l’insomnie, la nervosité, l’irritabilité et les difficultés de concentration, ce qui augmente considérablement les chances de succès. Les spécialistes en la matière recommandent leur utilisation, car ils estiment que seulement une personne sur vingt réussit à cesser de fumer pour de bon sans y recourir.

Les aides antitabagiques se divisent en deux groupes : les traitements oraux et les thérapies de remplacement de la nicotine. Les deux médicaments oraux officiellement approuvés au Canada sont la varénicline et le bupropion. Ils sont offerts sur ordonnance seulement. Les thérapies de remplacement de la nicotine (sous forme de timbre, de gomme, de pastille, d’inhalateur ou de vaporisateur) ne nécessitent pas d’ordonnance. 

Tous ces produits sont considérés comme des traitements de premier recours pour la cessation tabagique, et sont remboursés par de nombreux assureurs lorsqu’ils sont prescrits. Bonne nouvelle : votre pharmacien peut maintenant vous les prescrire dans le cadre d’une consultation au cours de laquelle il évaluera votre situation pour s’assurer de vous prescrire le meilleur traitement possible.

3

Votre pharmacien peut vous renseigner sur l’usage optimal des aides antitabagiques.

En tant qu’expert du médicament, votre pharmacien est bien placé pour vous conseiller et vous aider à faire le meilleur choix. Il peut ensuite vous informer, entre autres, sur le mode d’emploi du médicament, ses effets secondaires et les mises en garde et précautions qui y sont associées. Grâce à ses conseils, vous tirerez le meilleur bénéfice du traitement et augmenterez vos chances de réussite.

Il arrive que des gens, malgré toute leur bonne volonté, échouent dans leur démarche d’arrêt tabagique, car ils ne suivent pas bien les recommandations d’usage de l’aide antitabagique qu’ils ont choisi. De plus, certains n’utilisent pas le produit pour toute la durée de traitement convenu; ils arrêtent en cours de route. Il est généralement reconnu qu’un traitement d’au moins 10 à 12 semaines est requis pour augmenter les chances de réussite. Dans certains cas, un traitement encore plus long peut -être envisagé. Votre pharmacien peut vous informer à ce sujet.

4

Votre pharmacien peut vous donner des trucs pour surmonter vos envies de fumer et composer avec vos symptômes de sevrage.

C’est bien connu, ce sont les rages de fumer et les symptômes de sevrage qui rendent l’arrêt tabagique difficile. Plusieurs trouveront ardu de les surmonter.

À cet égard, plusieurs sources d’information sont à votre disposition, entre autres sur Internet. Par exemple, le site www.jarrete.qc.ca est truffé de renseignements très utiles. Demandez également à des ex-fumeurs de partager leurs stratégies gagnantes avec vous. Plus vous êtes informé, meilleures sont vos chances d’atteindre votre objectif.

Ici encore, votre pharmacien peut jouer un rôle prépondérant. Son expertise et son expérience en font une personne-ressource idéale. En le questionnant, vous comprendrez mieux la dépendance au tabac et découvrirez des façons d’en venir à bout. Des trucs simples et à votre portée font souvent toute la différence. Vous trouverez des conseils pour maîtriser vos envies de cigarette dans le texte Arrêt tabagique : comment surmonter les envies de fumer?

 

5

Votre pharmacien peut vous accompagner dans votre démarche d’arrêt tabagique.

Le fait d’être soutenu facilitera votre démarche et favorisera votre réussite. Vos parents, amis et collègues peuvent représenter une source importante de motivation et de soutien. Cela dit, il serait bien que vous soyez aussi épaulé tout au long du processus par un professionnel de la santé, comme votre pharmacien. Vous apprécierez son aide et son appui à chacune des étapes.

Votre pharmacien se soucie de votre santé; il acceptera volontiers d’investir du temps et de l’énergie afin de vous aider. Il se fera un plaisir de suivre vos progrès et de vous prodiguer encouragements et conseils. Si, en cours de route, vous avez des questions, des préoccupations, des doutes ou simplement besoin d’une petite dose de motivation supplémentaire, passez le voir ou téléphonez-lui!

×

Envoyer à un ami

Le rôle de votre pharmacien dans la cessation tabagique

Vous le savez, abandonner la cigarette n’est pas facile. Or, votre pharmacien s’y connaît en cessation tabagique et peut vous aider de bien des façons. Cet article vous en présente cinq.
De :
À :
×
Ramassage en succursale
Veuillez cliquer sur Recherche pour afficher les résultats.
×
Changement de succursale

Chargement en cours...