Le reflux gastrique chez la femme enceinte

Le reflux gastrique est commun durant la grossesse. Des modifications aux habitudes de vie et la prise de médicaments peuvent aider à le soulager.

Le reflux gastrique : un trouble fréquent durant la grossesse

Comme son nom l’indique, le reflux gastro-œsophagien, communément appelé reflux gastrique ou acide, est un trouble qui survient lorsque le contenu acide présent dans l’estomac remonte jusque dans l’œsophage. Ce dernier est le conduit qui permet à la nourriture ingérée de passer de la bouche à l’estomac.

Le reflux gastro-œsophagien incommode plus du tiers des femmes enceintes. Il s’agit donc d’un trouble très fréquent, mais le plus souvent mineur. Il n’est pas rare que les symptômes empirent à mesure que la grossesse progresse. Heureusement, ils disparaissent habituellement après l’accouchement.

Il arrive dans de rares cas que la femme éprouve des symptômes plus sévères pouvant mener à certaines complications (ex. : perte de poids, difficulté à s’alimenter, insomnie, etc.). Si une femme enceinte souffre de reflux gastrique, elle est plus susceptible d’en souffrir à nouveau lors de grossesses futures.

Les signes et les symptômes du reflux gastrique

Le reflux acide peut entraîner diverses manifestations, dont les suivantes :

  • brûlures d’estomac;
  • sensation de brûlure dans la gorge;
  • nausées avec ou sans vomissements;
  • difficulté à avaler;
  • voix plus rauque;
  • mal de gorge;
  • toux.

Les régurgitations acides surviennent davantage après les repas et pendant la nuit.

Les causes du reflux gastrique chez la femme enceinte

La survenue du reflux gastrique durant la grossesse peut être due à divers facteurs. Le facteur le plus important est le surplus de certaines hormones féminines (en particulier la progestérone) produites durant la grossesse. Ce surplus hormonal a pour effet de relâcher le sphincter qui sépare l’œsophage de l’estomac, ce qui rend les femmes enceintes très sujettes au reflux gastrique.

De plus, il a été avancé que la digestion plus lente durant la grossesse et la pression accrue exercée par l’utérus et le bébé sur l’estomac contribueraient au développement du problème. Cela reste toutefois à démontrer.

Les modifications aux habitudes de vie

La prise en charge du reflux acide chez la femme enceinte repose d’abord et avant tout sur des mesures non médicamenteuses. En effet, le simple fait de changer certaines habitudes peut vraiment contribuer à réduire les symptômes du reflux gastrique. Voici quelques conseils en ce sens.

  • Ne vous allongez pas durant les trois heures après avoir mangé. 
  • Soulevez la tête du lit de 10 à 15 cm.
  • Si vous avez l’habitude de dormir sur le côté, assurez-vous de vous coucher sur le côté gauche.
  • Évitez de boire de grandes quantités de liquide avant l’heure du coucher.
  • Abstenez-vous de boire de l’alcool.
  • Ne fumez pas et ne vous exposez pas à la fumée secondaire.
  • Évitez les médicaments irritants pour l’estomac (ex. : anti-inflammatoires).
  • Prenez plusieurs petits repas par jour, mangez lentement et mastiquez bien les aliments.
  • Évitez les aliments irritants susceptibles d’exacerber les symptômes (café/thé, boissons gazeuses, menthe, chocolat, sauce tomate, jus d’agrumes, aliments très gras, sucrés ou épicés, etc.).
  • Portez des vêtements amples; les vêtements serrés peuvent provoquer une pression supplémentaire sur l’abdomen.
  • Tentez de réduire votre niveau de stress. Prenez du temps pour vous reposer et vous adonner à des activités relaxantes (ex. : bain, musique douce, méditation, exercices de respiration profonde, etc.).

Les traitements médicamenteux

Si les modifications aux habitudes de vie s’avèrent insuffisantes pour offrir un soulagement, on peut envisager le recours à la médication. Plusieurs médicaments offerts en vente libre sont destinés au soulagement du reflux gastrique et se sont montrés efficaces et sécuritaires chez les femmes enceintes.

Toutefois, ce n’est pas le cas pour tous les médicaments! Il est donc primordial de toujours consulter votre pharmacien ou votre médecin avant de prendre un médicament sans ordonnance. Cette recommandation vaut aussi pour les suppléments et les produits de santé naturels.

Vous devriez consulter un médecin si :

  • vous éprouvez des douleurs thoraciques ou abdominales sévères ou persistantes;
  • vos symptômes persistent ou s’aggravent malgré la prise de médicaments en vente libre suggérés par votre pharmacien;
  • vous avez des symptômes incapacitants ou alarmants (ex. : difficulté à avaler, peur ou impression d’étouffer, fièvre, maux de tête, vomissements importants ou persistants, toux sévère, etc.);
  • vous n’arrivez pas à vous alimenter normalement;
  • vous perdez du poids;
  • vous observez des signes anormaux : signes de déshydratation, selles noires, sang ou grumeaux dans les vomissements, les crachats ou les selles, etc.;
  • vous avez un problème médical chronique (ex. : asthme, antécédents d’ulcère d’estomac, trouble alimentaire, etc.).  

Pour plus de renseignements sur le reflux gastro-œsophagien durant la grossesse et ses traitements, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Le reflux gastrique chez la femme enceinte

Le reflux gastrique est commun durant la grossesse. Des modifications aux habitudes de vie et la prise de médicaments peuvent aider à le soulager.
De :
À :

Chargement en cours...