Cancer du sein : être mieux informée pour le détecter

Le cancer du sein est la forme de cancer la plus répandue chez les Canadiennes. Sauriez-vous le détecter rapidement si vous en étiez affectée?

Tumeur ou cancer?

Le corps humain est constitué de milliards de cellules qui, en situation normale, naissent, puis meurent, selon un processus continu qui a lieu de façon ordonnée. Il arrive parfois que ce processus se fasse de façon inappropriée dans une partie du corps. Il se produit alors une masse appelée tumeur. Les tumeurs peuvent être bénignes (non cancéreuses) ou malignes (cancéreuses).

Le cancer du sein est donc le résultat d’une prolifération cellulaire de ce type ayant lieu dans un sein. Il peut être plus ou moins avancé ou étendu. Parfois, il se déplace pour atteindre d’autres organes ou tissus : c’est ce que l’on appelle les métastases.

Fort heureusement, il est souvent possible de guérir le cancer du sein grâce à la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie.

Les facteurs de risque

Certains facteurs augmentent le risque d’être atteinte d’un cancer du sein. Certains ne sont pas modifiables, comme ceux liés à l’hérédité. D’autres le sont, comme la consommation d’alcool, l’obésité, l’inactivité, le tabagisme et la prise de contraceptifs oraux ou d’hormonothérapie substitutive.

Discutez avec un professionnel de la santé pour savoir de quelle façon minimiser vos risques de développer un cancer du sein.

Des symptômes à évaluer

En vue de détecter rapidement la présence d’un cancer du sein, soyez à l’affût des signes ou symptômes suivants :

  • douleur ou sensibilité au sein;
  • nodule ou bosse détectable au toucher;
  • rétrécissement de la peau d’un sein ou d’un mamelon;
  • écoulement d’un mamelon;
  • rougeur, enflure ou chaleur au niveau d’un sein;
  • modification de la taille ou de la forme d’un sein;
  • gonflement des ganglions sous les aisselles. 

Il importe de préciser que la maladie peut être présente sans qu’aucun de ces signes ou symptômes ne se manifestent.

Les moyens de dépistage

La lutte contre le cancer du sein passe avant tout par le dépistage. Des mesures telles que l’observation des seins, l’examen clinique et la mammographie peuvent permettre de repérer la présence d’un cancer de façon précoce et donc de traiter celui-ci sans délai.

L’observation des seins

Pour arriver à détecter toute anomalie, il est souhaitable que vous appreniez à connaître vos seins. Pour ce faire, il n’y a pas de technique particulière recommandée pour toutes. Le fait d’observer vos seins et de les palper régulièrement vous permettra de vous familiariser avec eux et de détecter tout changement éventuel.

Bien sûr, il est tout à fait normal que les seins changent au cours de la vie d’une femme, mais certains signes peuvent indiquer que quelque chose ne va pas.

Voici quelques conseils :

  • Regardez régulièrement vos seins. Il peut être utile de vous placer devant un miroir pour ce faire. 
  • Palpez-les lorsque vous en avez le temps; la fréquence de ce geste a plus ou moins d’importance, pour autant que vous le fassiez périodiquement. 
  • Demandez à votre conjoint de porter à votre attention tout changement ou signe inhabituel. 
  • En cas de changement ou de signe inhabituel, consultez votre médecin sans tarder. 

Toutes les femmes devraient apprendre à connaître leurs seins, peu importe leur âge, leur état de santé ou leur mode de vie.

L’examen clinique des seins

Il est souhaitable de rencontrer un professionnel de la santé, comme votre médecin, votre gynécologue ou une infirmière qualifiée, au moins tous les deux ans. À cette occasion, le professionnel pourra effectuer un examen clinique de vos seins. Il s’agit d’un examen visuel et tactile minutieux permettant de vérifier la présence d’anomalies. Profitez-en pour discuter de tout changement récent touchant votre santé (celle de vos seins y compris).

La mammographie

La mammographie constitue le moyen de dépistage par excellence du cancer du sein. Il s’agit d’un examen radiographique des seins qui permet de détecter les lésions de petite taille qui pourraient ne pas être palpables. On suggère aux personnes suivantes de passer une mammographie :

  • les femmes de 50 à 74 ans (tous les deux ans);
  • les femmes plus jeunes qui présentent des facteurs de risque de cancer du sein; 
  • les femmes de tous âges chez qui on a observé des anomalies pouvant suggérer la présence d’un cancer du sein. 

Les femmes âgées de 75 ans ou plus devraient demander conseil à leur médecin en ce qui concerne les modalités de dépistage.

La détection rapide d’un cancer du sein peut vous permettre de prendre votre santé en main pour réduire l’impact de la maladie sur votre vie. Faire preuve de vigilance est certainement la meilleure des stratégies à adopter!

Un professionnel de la santé pourra vous donner plus d’information sur les éléments pouvant accroître le risque de développer un cancer du sein. N’hésitez pas à le consulter. Il pourra vous conseiller sur les façons de diminuer ce risque.

Pour plus de renseignements sur le cancer du sein, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Cancer du sein : être mieux informée pour le détecter

Le cancer du sein est la forme de cancer la plus répandue chez les Canadiennes. Sauriez-vous le détecter rapidement si vous en étiez affectée?
De :
À :

Chargement en cours...