Reconnaître et traiter l’infection vaginale à levures

Si vous croyez souffrir d’une infection vaginale à levures, voici quelques renseignements utiles pour vous rétablir au plus vite.

Une infection fréquente

Vous pensez être atteinte d’une infection vaginale à levures? Ne vous affolez pas! Cette infection se manifeste chez 75 % des femmes au moins une fois au cours de leur vie. Heureusement, elle se traite et se guérit facilement.

Infection vaginale à levures

Les causes de l’infection vaginale à levures

Une infection vaginale à levures survient lorsqu’il y a prolifération de levures (champignons appelés Candida albicans), des microorganismes naturellement présents dans le vagin. Ce phénomène s’explique souvent par une modification de l’acidité normale protectrice du vagin. Il existe divers facteurs de risque d’infection vaginale à levures, notamment :

  • l’humidité, la chaleur, la transpiration ou une mauvaise hygiène au niveau des organes génitaux;
  • l’exposition à des produits irritants (ex. : savon ou solution pour douche vaginale);
  • un contact avec un partenaire sexuel porteur du microorganisme (levure);
  • la prise de certains médicaments, comme les antibiotiques, la cortisone, les contraceptifs oraux et les produits utilisés en chimiothérapie;
  • la grossesse ou des affections comme le diabète et le sida.

Les manifestations d’une infection vaginale à levures

Les signes et les symptômes les plus fréquents d’une infection vaginale à levures se manifestent généralement dans les trois jours qui suivent son apparition. Ils comprennent :

  • des sécrétions vaginales épaisses et collantes mais inodores rappelant le fromage cottage;
  • des démangeaisons intenses, une sensation de brûlure, une rougeur et une enflure dans la région de la vulve;
  • des taches rouges ou des plaies si la région de la vulve a été grattée.

Il peut s’avérer difficile de déterminer si les symptômes sont dus à une infection vaginale à levures ou à un autre type d’infection, par exemple une infection transmissible sexuellement (ITS) ou une vaginose bactérienne. Il importe donc d’élucider la cause des symptômes afin de traiter l’infection adéquatement et de parer aux risques de transmission et de complications.

Les motifs de consultation médicale

Si vous avez déjà reçu un diagnostic d’infection vaginale à levures, vous reconnaîtrez probablement la plupart des signes et des symptômes de celle-ci; vous pourrez alors essayer un traitement vendu sans ordonnance. Par contre, s’il semble s’agir de votre première infection à levures, consultez votre médecin avant d’essayer tout traitement. Consultez-le également si :

  • vous présentez des symptômes inhabituels tels que la fièvre, des frissons, des nausées, des vomissements, de la diarrhée ou des douleurs abdominales;
  • vous présentez des sécrétions vaginales colorées ou nauséabondes;
  • vous êtes enceinte ou avez des problèmes de santé (ex. : diabète);
  • vous avez eu plusieurs infections vaginales au cours des derniers mois;
  • vous croyez être atteinte d’une ITS (ex. : herpès génital) ou l’avez déjà été.
Infection vaginale à levures - consultation médicale

Le traitement d’une infection vaginale à levures

Différents traitements peuvent enrayer une infection vaginale à levures. Les médicaments destinés à cet usage se nomment antifongiques (produits qui éliminent les champignons). Plusieurs sont offerts sans ordonnance sous forme de crèmes, de comprimés ou d’ovules vaginaux. Ils doivent être appliqués une fois par jour, le soir au coucher. La durée du traitement varie de un à sept jours. Les symptômes commencent à disparaître après un seul traitement et la guérison survient en trois à six jours.

Un traitement  oral est également offert sans ordonnance sous la forme d’une capsule à dose unique. Son action perdure pour plusieurs jours. Les effets secondaires sont plutôt rares, mais peuvent comprendre des maux de tête ou d’estomac, des nausées ou de la diarrhée. Pour obtenir ce médicament, une brève consultation avec le pharmacien est requise et les informations seront consignées à votre dossier pharmacologique. Le traitement est généralement apprécié pour sa simplicité.

Il est important de lire le mode d’emploi des médicaments et de tenir compte des recommandations du pharmacien. Si des symptômes subsistent sept jours après le début du traitement ou réapparaissent, consultez un médecin.

En présence de signes ou de symptômes d’infection vaginale à levures, consultez votre pharmacien. Il saura vous diriger vers les bonnes ressources ou vous conseiller le meilleur traitement!

×

Envoyer à un ami

Reconnaître et traiter l’infection vaginale à levures

Si vous croyez souffrir d’une infection vaginale à levures, voici quelques renseignements utiles pour vous rétablir au plus vite.
De :
À :

Chargement en cours...