La protection contre les moustiques en cinq questions

L’été, il n’y pas que des jolis papillons à contempler, il y aussi les moustiques… et leurs piqûres! Voyez comment vous protéger contre les piqûres de moustiques.

1

Pourquoi est-ce si important de se protéger contre les moustiques et les tiques?

Une protection efficace contre les moustiques (et les tiques), peut assurément rendre un séjour à l’extérieur plus agréable. Leurs piqûres peuvent causer des symptômes incommodants tels que des rougeurs, des boursouflures et des démangeaisons. Toutefois, ce n’est pas la principale raison qui devrait nous inciter à utiliser un insectifuge. Effectivement, ces insectes peuvent transporter des maladies qui sont transmises aux humains lorsqu’ils les piquent.

Les piqûres d’insectes peuvent être à l’origine de plusieurs types d’infections. Toutefois, au Québec, on craint surtout le virus du Nil occidental, qui est transmis par les moustiques, ainsi que la maladie de Lyme, propagée par les morsures de tiques. Ces deux maladies, quoique peu fréquentes, peuvent se résoudre spontanément, mais entraînent parfois des complications à long terme. Lors d’un séjour à l’étranger, le paludisme (aussi nommé malaria) nécessite également une protection.

La meilleure façon de se protéger contre le virus du Nil occidental et la maladie de Lyme consiste en l’application d’un insectifuge avant et pendant les activités à risque.

2

Quel insectifuge devrais-je choisir pour ma famille?

Plusieurs insectifuges sont offerts sur le marché. Toutefois, il est faux de dire qu’ils sont tous équivalents. Il convient donc de choisir le bon produit en fonction de vos besoins et de votre âge ainsi que de la durée de l’activité extérieure.

Application insectifuges

Le DEET et l’icaridine représentent des options de choix, excepté pour les nourrissons de moins de 6 mois. Ils présentent l’avantage de protéger contre les piqûres de moustiques ET de tiques. La durée de la protection varie selon la concentration de DEET choisie. Une concentration de 30 % offre jusqu’à 6 heures de protection; une concentration de 10 %, jusqu’à 3 heures de protection.

L’icaridine, quant à elle, offre une protection de 3 à 5 heures, lorsqu’employée à une concentration de 10 %, et de 8 à 12 heures lorsque la concentration est à 20 %. Elle représente une option intéressante et sécuritaire pour les enfants de 6 mois et plus. Quant à l’huile de soya et au P menthane-3,8-diol, ils procurent respectivement 3 heures et 2 heures de protection contre les moustiques.

3

Comment dois-je appliquer l’insectifuge?

Plusieurs précautions doivent être prises lorsqu’on utilise un insectifuge, surtout chez des enfants, afin de diminuer l’absorption du produit par la peau :

  • Appliquez l’insectifuge sur la peau exposée et sur les vêtements (pas sous les vêtements).
  • Vaporisez un insectifuge en aérosol dans les mains avant de l’appliquer sur la peau d’un enfant.
  • Choisissez un pourcentage de DEET plus faible si vous allez à l’extérieur pour une courte période.
  • Lavez la peau avec de l’eau et du savon dès que la protection contre les moustiques n’est plus nécessaire.
  • Faites un test de tolérabilité lors de la première utilisation d’un insectifuge chez un enfant : appliquez le produit sur un avant-bras et attendez 24 heures pour voir si une réaction indésirable survient. Le cas échéant, n’utilisez pas l’insectifuge.

On recommande aux femmes enceintes d‘appliquer l’insectifuge sur les vêtements plutôt que sur la peau, si possible, afin de limiter l’absorption du produit. Si vous êtes enceinte et désirez utiliser un insectifuge, consultez votre pharmacien.

4

Quelles autres mesures préventives puis-je prendre contre les piqûres de moustiques?

Un insectifuge ne représente qu’une partie de la protection contre les piqûres de moustiques. En effet, certaines habitudes favorisent une présence moins abondante de ces petits trouble-fêtes.

D’abord, les moustiques sont beaucoup plus actifs à l’aube et au crépuscule et plus particulièrement près des boisés ou des herbes hautes. Donc, éviter les sorties à ces moments de la journée pourrait être une bonne solution. Un habillement approprié est aussi à privilégier : vêtements clairs et longs, souliers fermés, chandail rentré dans le pantalon et bas par-dessus le bord des pantalons. S’assurer que les moustiquaires sont intactes et les portes bien fermées pourra aussi empêcher l’entrée de visiteurs indésirables. Finalement, les objets où l’eau peut stagner, notamment la toile de la piscine, une piscine pour enfants ou encore les soucoupes des pots de fleurs, devraient être surveillés et nettoyés régulièrement.

5

Puis-je appliquer mon insectifuge en même temps que mon écran solaire?

La protection contre les rayons du soleil se révèle tout aussi importante que celle contre les piqûres d’insectes. Il est possible d’appliquer à la fois un écran solaire et un insectifuge, mais on doit le faire de la bonne façon. Ainsi, il convient d’appliquer l’écran solaire au moins 20 minutes avant l’insectifuge. Il est préférable d’éviter d’utiliser les produits contenant à la fois un écran solaire et un insectifuge.

La mise en pratique des conseils du présent texte tiendra votre famille à l’abri des piqûres d‘insectes. Votre pharmacien peut vous aider à faire le bon choix parmi la multitude d’insectifuges offerts sur le marché. Avec la bonne protection, il ne vous restera plus qu’à profiter des plaisirs de l’été!

×

Envoyer à un ami

La protection contre les moustiques en cinq questions

L’été, il n’y pas que des jolis papillons à contempler, il y aussi les moustiques… et leurs piqûres! Voyez comment vous protéger contre les piqûres de moustiques.
De :
À :

Chargement en cours...

Retour en haut