La peau, ses problèmes… Pensez à votre pharmacien!

Les services présentés dans le texte suivant peuvent varier d’une province à l’autre.

Toutefois, sachez que même si votre pharmacien ne peut vous prescrire ou bien prolonger une ordonnance, il pourra certainement vous conseiller et vous aider à choisir le meilleur produit selon votre situation.

Vous avez un problème de peau? Et si votre pharmacien pouvait vous aider à le résoudre, tout en vous évitant une consultation médicale?

La peau et ses « petits problèmes »

Les problèmes cutanés peuvent être embêtants à divers niveaux. Ils peuvent causer de l’inconfort ou de la douleur, de la gêne ou de l’embarras, ou encore être contagieux. Rougeurs, démangeaisons, fissures, boutons… Voilà autant de signes pouvant indiquer un problème de peau. Certaines affections cutanées peuvent s’aggraver ou se prolonger lorsqu’elles ne sont pas traitées. Voilà pourquoi il faut y voir.

Cela dit, qui n’a pas déjà laissé « traîner » un problème de peau (ou de muqueuse) en se disant que ce n’est pas si grave ou qu’il sera impossible de toute façon de voir un médecin (encore moins un dermatologue!). De nos jours, il est effectivement souvent difficile d’avoir accès à un médecin.

Bonne nouvelle, cependant, il en est autrement des pharmaciens, et ces derniers peuvent intervenir et aider dans bien des cas. Saviez-vous que dans certains contextes, votre pharmacien peut vous prescrire des traitements pour des affections mineures, notamment divers problèmes de la peau et des muqueuses? Ce service bien commode peut vous faire sauver du temps, des efforts et de l’énergie. 

 

Un nouveau problème de peau?

Les produits en vente libre

Il existe en pharmacie une panoplie de produits en vente libre destinés à la prévention, au traitement ou au soulagement de problèmes de peau ou de muqueuses. Dans certains cas, votre pharmacien peut vous les prescrire. Si cela peut représenter un avantage pour vous, demandez-lui si cela est possible pour le produit que vous convoitez, et selon la situation.

Notons qu’il est toujours préférable de consulter votre pharmacien avant d’acheter tout produit en vente libre, ce qui inclut les produits de santé naturels et les suppléments. 

La prescription d’un traitement pour certaines conditions

Autre option intéressante : le pharmacien peut amorcer un traitement pour prévenir ou enrayer certains problèmes de santé lorsqu’aucun diagnostic n’est requis.

Parmi les situations justifiant un tel acte, on retrouve le traitement des poux et le traitement de la dermatite de contact allergique (grâce à un produit à base de cortisone). Cette dernière consiste en une réaction inflammatoire cutanée aiguë provoquée par le contact avec des agents irritants ou des allergènes. Celle-ci cause une forte démangeaison et souvent de la rougeur, des éruptions ou des lésions. Une réaction résultant d’un contact avec l’herbe à puce constitue un bon exemple. N’hésitez pas à consulter votre pharmacien si vous vivez une telle situation.

 

Un problème de peau existant?

La represcription d’un traitement déjà utilisé

Les pharmaciens peuvent amorcer un traitement médicamenteux qui a déjà été prescrit dans le passé pour certaines affections mineures déterminées par règlement. Autrement dit, pour pouvoir se faire prescrire un traitement par un pharmacien, il faut avoir déjà reçu un diagnostic et une ordonnance pour un problème particulier.

Cela s’applique entre autres aux affections suivantes :

Pour que le pharmacien puisse represcrire un traitement, il faut que vous ayez reçu au moins une ordonnance lors des cinq dernières années (sauf pour la candidose orale : le délai est alors de deux ans). Dans le cadre d’une consultation avec vous, le pharmacien devra procéder à une évaluation rigoureuse de la situation en fonction de nombreux paramètres, puis décider s’il souhaite represcrire le traitement ou non.

La prolongation de votre ordonnance

D’un autre côté, si vous avez un problème cutané, il se pourrait fort bien que vous ayez déjà un traitement de prescrit. Lorsqu’une ordonnance arrive à échéance (à court de renouvellements), il peut être difficile de contacter le prescripteur pour la faire renouveler. Saviez-vous que la loi autorise maintenant les pharmaciens à prolonger certaines ordonnances?

À la suite d’une analyse, et s’il le juge opportun, le pharmacien pourrait prolonger l’ordonnance jusqu’à ce que vous puissiez contacter ou revoir le prescripteur. Il faut noter que ce service ne doit jamais viser à remplacer un rendez-vous médical prévu ou nécessaire, mais plutôt à éviter l’interruption d’un traitement essentiel. Informez-vous auprès de votre pharmacien.

 

De bons conseils pour la prévention et le traitement

Au-delà du recours à des médicaments, sachez que la plupart des problèmes de peau peuvent être prévenus ou atténués par l’application de certaines mesures au quotidien. Comme c’est le cas pour bien des enjeux de santé, mieux vaut prévenir que guérir.

Votre pharmacien peut vous conseiller des produits ou des mesures pouvant vous aider à maîtriser le problème de peau ou de muqueuse qui vous afflige. Un produit nettoyant ou hydratant, des gants, un humidificateur, des trucs simples, des changements à vos habitudes de vie, etc. Il y a peut-être des solutions auxquelles vous n’avez pas pensé qu’il se fera un plaisir de vous suggérer.

En conclusion, pour toute question liée à un problème de peau ou de muqueuse, votre pharmacien est là pour vous aider! N’hésitez pas à le consulter.

×

Envoyer à un ami

La peau, ses problèmes… Pensez à votre pharmacien!

Vous avez un problème de peau? Et si votre pharmacien pouvait vous aider à le résoudre, tout en vous évitant une consultation médicale?
De :
À :

Chargement en cours...