Prévenez les maladies des yeux reliées à l’âge

Le risque de perdre la vue augmente avec l’âge. Voici quelques conseils pour préserver votre santé oculaire.

À mesure que nous vieillissons, nous sommes davantage à risque de développer certaines maladies des yeux, comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Or, perdre sa vision engendre également une grande diminution de son autonomie et de sa qualité de vie. Voilà pourquoi, en matière de santé oculaire, il vaut vraiment mieux prévenir que guérir!

Qu’est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l’âge?

La DMLA est une maladie qui affecte la rétine, une portion de l’œil essentielle à la vision. Cette maladie, qui débute généralement vers l’âge de 50 ans, devient encore plus fréquente à partir de 65 ans. Liée au vieillissement, la DMLA existe sous deux formes : sèche ou humide. Lorsqu’une personne est atteinte de la forme humide, la perte de vision peut arriver plus rapidement. La forme sèche, pour sa part, peut évoluer vers une forme humide. 

Quelle est la cause de la DMLA?

À l’heure actuelle, les causes de cette maladie ne sont pas connues. Par contre, nous savons que certains facteurs peuvent augmenter le risque d’en être atteint : le tabagisme, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, l’obésité et possiblement l’exposition aux rayons du soleil (UV). Les femmes et les personnes aux yeux clairs auraient également plus de chance d’en être atteintes. Enfin, certains facteurs génétiques pourraient entrer en ligne de compte.

Quels sont les symptômes de la maladie?

Au tout début de la maladie, la personne atteinte de DMLA n’aura aucun symptômes. C’est souvent lors d’un examen visuel de routine que la maladie sera détectée. C’est pour cette raison qu’un suivi périodique avec un professionnel de la vue est important. Dans les premiers stades d’évolution, certains patients auront l’impression que l’éclairage est moins bon qu’avant. Lorsque la maladie progresse, la personne atteinte pourra voir une tache apparaître au centre de son champ visuel. Elle pourra aussi avoir de la difficulté à distinguer avec précision les contrastes, comme un visage, un chiffre ou des lettres. C’est vraiment le centre de la vision qui est perturbé. La vision périphérique (de côté) n’est pas affectée. Les personnes atteintes de DMLA ne deviennent donc pas complètement aveugles, car elles conservent leur vision périphérique. Toutefois, elles seront incapables de conduire ou de faire certaines activités, comme monter des marches.

Peut-on prévenir la DMLA?

Si vous avez plus de 50 ans et que vous souhaitez préserver la santé de vos yeux, voici quelques conseils :

  • Visitez régulièrement votre spécialiste de la vue pour un examen.  
  • Si votre vision change ou que vous présentez des symptômes inhabituels, ou si vous éprouvez des difficultés à effectuer des activités comme conduire la voiture, lire ou bricoler, consultez sans attendre.  
  • Cessez de fumer. Le tabagisme contribue au développement de plusieurs maladies des yeux et à la sécheresse oculaire. 
  • Mangez sainement. Les fruits et les légumes de couleur vive sont excellents pour les yeux. Les aliments riches en vitamines C et E, en bêta-carotène, en zinc et en lutéine contribuent aussi à la santé oculaire. 
  • Il est possible que votre professionnel de la vue vous conseille de prendre un supplément de vitamines. Si c’est le cas, prenez celui qu’il vous a prescrit et soyez assidu.

Peut-on soigner la DMLA?

Bien qu’il n’existe pas de traitement pour la forme sèche de la maladie, des suppléments vitaminiques peuvent être recommandés pour en freiner la progression. Ce sont des vitamines spéciales contenant une quantité précise de certaines molécules. Si vous êtes atteint de DMLA et que votre professionnel de la vue vous prescrit un supplément, prenez ce qu’il vous a prescrit. En cas de doute, informez-vous auprès de votre pharmacien. 

Pour les personnes qui ont, ou qui développent la forme humide de la maladie, il existe des traitements sous forme d’injection. Ceux-ci sont injectés directement dans l’œil par un ophtalmologiste. Il existe différents médicaments dont la fréquence d’injection peut varier. Bien qu’ils ne guérissent pas la maladie, ils aident à récupérer une partie de la vision perdue, ou du moins à améliorer certains symptômes. 

En conclusion, si vous avez des questions sur la DMLA ou son traitement, discutez avec votre pharmacien ou votre professionnel de la santé oculaire. Ils sauront vous renseigner. Et n’oubliez pas qu’un suivi régulier avec un professionnel de la vue peut permettre de dépister la DMLA.

×

Envoyer à un ami

Prévenez les maladies des yeux reliées à l’âge

Le risque de perdre la vue augmente avec l’âge. Voici quelques conseils pour préserver votre santé oculaire.
De :
À :

Chargement en cours...