Prendre le contrôle sur l’asthme

Vous faites partie des milliers de Canadiens qui sont aux prises avec les symptômes de l’asthme? N’ayez crainte! Vous pouvez maîtriser cette maladie.

L’asthme en bref

L’asthme est une maladie respiratoire chronique qui atteint les bronches, ces petits conduits qui amènent l’air aux poumons. Les conséquences typiques sont les suivantes :

  • enflure de la paroi des bronches (inflammation);
  • production de mucus à l’intérieur des bronches;
  • spasmes et contractions des petits muscles entourant les bronches.

Ces changements entraînent une diminution du calibre (de la grosseur) des voies respiratoires, ce qui rend la circulation de l’air plus difficile. Plus l’inflammation des bronches est importante, plus les voies respiratoires ont tendance à se contracter et à devenir étroites. Typiquement, une personne souffrant d’asthme non contrôlé est incommodée par des difficultés respiratoires et une toux.

Quelques principes de base

La maîtrise de l’asthme repose sur quelques principes fondamentaux :

  • Éviter les facteurs déclencheurs de l’asthme.
  • Prendre les médicaments appropriés pour prévenir l’inflammation, la production de mucus et le resserrement des voies respiratoires.
  • Prévenir les dommages aux voies respiratoires provoqués par l’asthme.

Les traitements de l’asthme

Généralement, des médicaments sont nécessaires pour traiter l’asthme. Ceux-ci se divisent en deux catégories :

  • les médicaments de contrôle;
  • les médicaments de soulagement ou de secours.

Les médicaments de contrôle

Les médicaments de contrôle aident à prévenir les symptômes et les crises d’asthme. Ils sont d’habitude pris une ou deux fois par jour. La première classe de médicaments de contrôle est à base de cortisone (corticostéroïdes). Ces médicaments, qui sont formulés pour être administrés à faible dose directement dans les voies respiratoires, servent à prévenir et à contrôler l’inflammation. Ils causent habituellement peu d’effets indésirables.

La seconde classe de médicaments est appelée les bronchodilatateurs à action prolongée. Administrés par inhalation, ces médicaments relaxent les petits muscles entourant les voies respiratoires et favorisent ainsi une meilleure circulation de l’air. Leur effet peut persister jusqu’à 12 heures. Il existe des dispositifs d’inhalation qui combinent des médicaments de ces deux premières classes.

D’autres classes de médicaments de contrôle se présentent sous forme de comprimés. Ils servent également à diminuer l’inflammation des bronches et sont pris une fois par jour. Enfin, il existe un dernier type de traitement de contrôle administré sous forme d’injection. On réserve son usage aux cas plus sévères et réfractaires aux autres modalités de traitement.

Les médicaments de secours

Les médicaments de soulagement (de secours) sont pris au besoin pour atténuer rapidement les symptômes d’asthme. Ils aident à relaxer les muscles qui entourent les bronches. Les médicaments de soulagement, qu’on appelle des bronchodilatateurs à action rapide, possèdent les caractéristiques suivantes :

  • Ils se présentent sous la forme d’un inhalateur.
  • Ils agissent rapidement (en quelques minutes seulement).
  • Ils peuvent soulager les symptômes légers.
  • Ils peuvent être utilisés avant de faire de l’activité physique.
  • Ils ne sont pas utiles pour le contrôle de longue durée de l’asthme.

Votre pharmacien peut vous renseigner sur tous les aspects importants de la médication employée pour traiter l’asthme.

Le plan d’action

Le plan d’action pour l’asthme est un document de référence utile pour toute personne vivant avec cette maladie. Il contient différentes informations qui visent à faciliter la prise en charge de l’asthme en tenant compte de divers facteurs. Il mentionne entre autres les changements à apporter à la prise de médicaments selon les symptômes d’asthme éprouvés. Le plan d’action aide donc la personne asthmatique à agir rapidement, dès l’apparition des symptômes. Il peut aussi lui éviter de prendre un rendez-vous médical ou de s’absenter du travail ou de l’école.

Cet outil essentiel est rédigé de concert avec le médecin. Il vise à rendre la personne plus autonome et impliquée dans la prise en charge de sa maladie. Il convient de le consulter souvent et, surtout, de le mettre à jour sur une base régulière pour s’assurer que les renseignements qu’il contient reflètent bien la réalité de la personne asthmatique.

Une question d’engagement… et de fidélité

Il est possible de maîtriser l’asthme si on prend cette maladie au sérieux. Apporter des changements appropriés aux habitudes de vie, prendre la médication nécessaire régulièrement, assurer un suivi rigoureux et adhérer aux recommandations médicales sont des gages de réussite. Les gens qui sont engagés et prêts à faire les efforts requis peuvent mener une vie active avec très peu d’inconfort. Si vous vivez avec l’asthme, il n’en tient qu’à vous de faire de votre santé respiratoire une priorité!

Pour plus de renseignements sur l’asthme et ses traitements, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

Prendre le contrôle sur l’asthme

Vous faites partie des milliers de Canadiens qui sont aux prises avec les symptômes de l’asthme? N’ayez crainte! Vous pouvez maîtriser cette maladie.
De :
À :

Chargement en cours...