Les poux à l’école et à la garderie : prévention et détection

La garderie et l’école sont des endroits que les poux aiment bien fréquenter. Comment protéger votre enfant ou savoir s’il en a?

Les poux : de tout petits parasites

Plusieurs personnes ont été aux prises, à un moment ou à un autre, avec ces redoutables insectes à peine plus gros qu’une tête d’épingle! Personne n’est à l’abri! Les gens qui ont vécu cette situation désagréable disent qu’il faut bien la gérer pour éviter qu’elle ne perdure ou ne se reproduise.

Les poux, tels des vampires, se nourrissent du sang humain. On peut les trouver partout sur la tête, mais plus souvent sur le cuir chevelu. Quiconque a des cheveux peut être porteur de poux, mais la présence de ceux-ci est plus courante chez les enfants. Cela s’explique en partie par le fait que les enfants entretiennent des contacts physiques étroits entre eux et qu’ils partagent des objets.

Les poux à la garderie et à l’école

La garderie et l’école sont des milieux où la propagation des poux est facilitée. Contrairement à une croyance répandue, les poux ne peuvent sauter d’une tête à l’autre. Ils se transmettent à l’occasion d’un contact avec les cheveux d’une personne contaminée. Il est possible, mais beaucoup plus rare, que le partage d’objets (casquette, foulard, brosse, etc.) entraîne la transmission des poux.

La rentrée scolaire, en particulier, constitue pour votre enfant une occasion de renouer avec ses amis dans une ambiance cordiale et joyeuse. Dans l’effervescence de cette période cruciale, on oublie parfois de se préoccuper des poux...

Détecter les poux

Il peut être difficile de savoir si votre enfant a des poux, car leur présence peut ne provoquer aucun symptôme ni malaise. Cependant, vous pouvez soupçonner qu’il en a s’il :

  • se gratte le cuir chevelu, surtout la nuit;
  • se plaint de démangeaisons ou de picotement;
  • a des rougeurs sur le cuir chevelu;
  • dort moins bien.

Si vous croyez que votre enfant a des poux, la seule façon d’en être certain consiste à examiner attentivement son cuir chevelu.

Les poux sont des insectes brunâtres ou grisâtres à six pattes et sans ailes. Ils sont plus difficiles à voir que les lentes (œufs), qui ont une forme ovale et la grosseur d’un grain de sable. Grâce à une colle naturelle, ces dernières restent fixées à la racine des cheveux et sont difficiles à enlever.

Voici comment procéder à l’examen :

  1. Mouillez d’abord les cheveux (vous pouvez les laver, mais ne les séchez pas).
  2. Démêlez bien les cheveux avec un peigne ou une brosse ordinaire.
  3. Assurez-vous d’avoir un très bon éclairage. Utilisez une lampe au besoin.
  4. Examinez toute la chevelure mèche par mèche, de la racine à la pointe des cheveux, à l’aide d’un peigne fin spécialement conçu à cet effet. Portez une attention particulière à la nuque et à l’arrière des oreilles.
  5. Vérifiez après chaque passage s’il y a présence de poux sur le peigne. Utilisez une loupe au besoin.
  6. Essuyez le peigne s’il s’y a des poux dessus. Utilisez pour ce faire un mouchoir de papier et jetez-le dans un sac hermétique.

Gérer la situation

Si votre enfant a des poux, voici ce que vous devriez faire :

  • Avisez sans tarder la garderie qu’il fréquente, son professeur ou la direction de son école, de manière à éviter la propagation à ses compagnons et à leur famille.
  • Assurez-vous que tous ceux qui ont été en contact avec lui soient examinés pour déterminer s’ils ont des poux.

Toute personne porteuse de poux ou de lentes doit subir un traitement approprié. Il n’est pas utile ni recommandé d’effectuer un traitement préventif.

Prévenir l’infestation

Le fait de garder les cheveux longs attachés contribue à diminuer les risques de contamination. De plus, pour ne pas que votre enfant attrape des poux ou en transmette, encouragez-le à éviter :

  • le contact avec les cheveux d’autres enfants (amis, camarades de classe ou de garderie), surtout s’il y a infestation;
  • le partage d’objets – chapeaux, tuques, foulards, peignes, brosses, déguisements, barrettes, élastiques et taies d’oreillers notamment.

Pour plus d’informations sur les poux et le traitement contre ceux-ci, consultez votre pharmacien. Il est sans doute le professionnel de la santé le mieux placé pour vous conseiller un traitement sûr et efficace ainsi que d’autres mesures essentielles, comme le nettoyage de la maison et des objets pouvant abriter des poux. Remplissez le formulaire pour préparer votre rencontre et apportez-le à la pharmacie.

×

Envoyer à un ami

Les poux à l’école et à la garderie : prévention et détection

La garderie et l’école sont des endroits que les poux aiment bien fréquenter. Comment protéger votre enfant ou savoir s’il en a?
De :
À :

Chargement en cours...