La gestion du diabète à l’école : un travail d’équipe

Il est normal pour des parents de s’inquiéter si leur enfant est atteint de diabète. Comment s’assurer que le diabète soit bien géré à l’école?

Le diabète de type 1 (DT1) chez l’enfant

Le DT1 est une maladie chronique auto-immune. Le système immunitaire de la personne atteinte « attaque » les cellules du pancréas responsables de produire l’insuline. Il en résulte un manque d’insuline qui fait augmenter la glycémie (taux de sucre dans le sang). C’est l’hyperglycémie qui est à l’origine des symptômes du diabète et de ses complications.

Le DT1 apparaît souvent durant l’enfance (entre 4 et 10 ans), à l’adolescence ou chez les jeunes adultes. Un diagnostic tardif à l’âge adulte est possible, mais plus rare. À ce jour, cette maladie ne peut se prévenir ni se guérir.

Le DT1 nécessite dans tous les cas un traitement quotidien avec de l’insuline administrée de façon sous-cutanée à l’aide d’un dispositif d’injection prérempli d’insuline (stylo-injecteur ou pompe).

 

Risques liés au DT1

Encore aujourd’hui, le DT1 peut mettre la vie en danger. L’acidocétose diabétique est la principale cause de morbidité et de mortalité chez les enfants atteints de diabète, et il est impératif de la prévenir.

Elle apparaît lorsque les taux d'insuline sont insuffisants pour satisfaire les besoins de base. Elle se manifeste notamment par des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales. Elle peut aussi entraîner un œdème cérébral avec coma pouvant causer la mort.

Un grand défi de la gestion du DT1 est la reconnaissance et la gestion des épisodes d’hypoglycémie (glycémie trop basse). Celle-ci peut provoquer des symptômes pouvant compromettre la santé, le bien-être et le fonctionnement de l’enfant : baisse d’énergie, faiblesse, maux de tête, étourdissements, somnolence, difficulté de concentration ou d’élocution, vision embrouillée, etc.

Lors d’un épisode sévère, l’enfant peut perdre conscience. L’hypoglycémie doit être considérée comme une urgence médicale nécessitant une intervention immédiate.

 

Responsabilisation de l’enfant

La gestion du diabète requiert une grande autonomie de la part de votre enfant. De plus, ce dernier voudra s’intégrer aux autres élèves sans être considéré comme différent. Il est important de bien le préparer aux nombreux défis que comporte la maladie pour qu’il puisse les relever avec succès!

Pour que votre enfant se débrouille comme un chef à l’école, il doit comprendre sa maladie et pourquoi l’insuline est si importante. Il doit en outre être familier, et à l’aise, avec les aspects suivants :

  • objectifs glycémiques;
  • modalités d’usage de son dispositif d’administration;
  • mesure de sa glycémie et des corps cétoniques;
  • adaptation de la posologie;
  • prise en charge lors des jours de maladie;
  • prévention de l’acidocétose diabétique;
  • reconnaissance et gestion des épisodes d’hypoglycémie;
  • modalités du plan alimentaire;
  • modifications du traitement en cas d’activité physique;
  • etc.

 

Implication du personnel enseignant et de garde

Informer le personnel de l’école de l’état de santé de votre enfant est absolument nécessaire. Idéalement, organisez une rencontre avec les personnes responsables du bien-être de votre enfant à l’école (professeur, surveillant du dîner, intervenant au service de garde, infirmière, etc.).

Voici quelques points qu’il serait bien d’aborder :

  • Qu’est-ce que le diabète?
  • Qu’est-ce que l’hypoglycémie et quels sont les principaux signes et symptômes?
  • Qu’est-ce que l’hyperglycémie et l’acidose diabétique, et quels sont leurs principaux signes et symptômes?
  • Quelles sont les conséquences à court et à long terme d’une mauvaise maîtrise du diabète?
  • À quoi sert l’insuline et quels sont les risques reliés à son utilisation?
  • Quelle est l’importance de bien surveiller la glycémie tous les jours?
  • Quelles sont les valeurs-cibles de glycémie que votre enfant devrait viser? Celles qui indiquent une hypo- ou une hyperglycémie?
  • Quelles sont les fréquences des injections d’insuline et de suivi de la glycémie à l’aide du lecteur?
  • Quelle est la posologie à injecter?
  • Comment fonctionne la pompe à insuline?
  • Que faire en cas d’hypo- ou d’hyperglycémie?
  • Etc.

Si votre enfant le souhaite et est suffisamment à l’aise, pourquoi ne pas envisager d’offrir une présentation sur le diabète aux enfants de sa classe ou de son école? Cela peut être fait dans le cadre d’une allocution imagée, de jeux interactifs ou jeux de rôles, ou encore d’un projet scientifique. Une telle initiative dépend bien sûr de l’âge de votre enfant.

Si votre enfant n’est pas confortable avec cette approche et qu’il préfère s’abstenir de parler de son diabète, il faut le respecter. S’il décide d’en parler, certains lui envieront peut-être son courage de subir les injections et de faire face à la maladie, ou encore son « privilège » d’avoir accès à une technologie de haut niveau!

À des fins de sécurité, les familles des amis de l’enfant, et toute personne pouvant avoir sa garde momentanément, doivent également être mis au courant de la maladie et des aspects importants présentés plus haut.

 

Quelques conseils

Voici quelques conseils additionnels :

  • Si votre enfant dîne à l’école, il faut s’assurer qu’il mange suffisamment pour éviter un déséquilibre glycémique. Préparez-lui des lunchs et des collations santé.
  • Vérifiez régulièrement si la date d’expiration de l’insuline est dépassée.
  • Préparez un document (plan d’action) regroupant toutes les informations importantes, et distribuez-le à tous les gens concernés.
  • Encouragez votre enfant et le personnel de l’école à vous contacter au moindre doute ou en cas d’anomalie. Indiquez votre numéro de téléphone cellulaire ou de téléphone au bureau sur le plan d’action et à tout endroit utile. Idéalement, votre enfant devrait le connaître par cœur.  
  • Soyez à l’écoute de votre enfant et soutenez-le. Surtout, applaudissez les efforts qu’il met à bien gérer son diabète!

Pour toute question en lien avec la gestion du diabète, consultez votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

La gestion du diabète à l’école : un travail d’équipe

La santé de votre enfant est probablement ce qu’il y a de plus important à vos yeux en tant que parent. Alors, comme le diabète est une maladie plutôt complexe à gérer, il serait normal que le retour en classe soit d’autant plus stressant pour vous. Voici quelques conseils pour une rentrée toute en harmonie.
De :
À :

Chargement en cours...