La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson affecte la capacité de mouvement. Toutefois, même s’il s’agit d’un trouble évolutif, les personnes qui en sont atteintes peuvent espérer maîtriser leurs symptômes pendant une longue période grâce à une approche multidisciplinaire.

Une maladie des neurones

La maladie de Parkinson atteint plus d’un million de personnes en Amérique du Nord. On l’observe surtout chez les gens de plus de 60 ans, et on recense plus de cas chez les hommes que chez les femmes.

Cette maladie affecte les cellules du cerveau, ou neurones. Ceux-ci produisent des substances chimiques (neurotransmetteurs) qui sont impliquées dans le contrôle des mouvements. Chez les parkinsoniens, les neurones perdent leur capacité à produire un neurotransmetteur spécifique, appelé dopamine, dans une certaine zone du cerveau. Il en résulte un déséquilibre qui, à son tour, engendre les troubles de mouvements caractéristiques de la maladie.

À ce jour, la science n’a pas encore déterminé la cause de la maladie de Parkinson. Cette dernière ne semble pas héréditaire, car une faible proportion des parkinsoniens (10 à 15 %) présente des antécédents familiaux. La présence de la maladie de Parkinson ne peut pas être confirmée par un test de laboratoire : le médecin établit généralement le diagnostic sur la base d’un examen physique et la présence de symptômes.

Les symptômes

Une personne aux prises avec la maladie de Parkinson peut présenter des symptômes moteurs (qui affectent les mouvements) et non moteurs.

Parmi les symptômes moteurs, on note :

  • les tremblements;
  • la difficulté à initier des mouvements (bradykinésie);
  • la raideur (rigidité) musculaire;
  • les problèmes d’équilibre.

Les tremblements sont l’un des premiers symptômes à se manifester. Initialement, ils peuvent être intermittents et atteindre un seul côté du corps, pour ensuite progresser vers le deuxième. Les tremblements peuvent affecter plusieurs parties du corps :

  • les mains;
  • les bras;
  • les jambes;
  • les lèvres;
  • la mâchoire;
  • la langue.

On remarque les tremblements davantage lorsque la personne est immobile, et ils peuvent être accentués par l’anxiété, le stress ou une émotion forte. Par contre, les tremblements diminuent lors d’une activité physique et disparaissent pendant le sommeil.

La difficulté à initier des mouvements peut se traduire par une sensation de muscles engourdis ou un ralentissement moteur. Il devient alors plus ardu de :

  • se lever;
  • changer de position;
  • marcher;
  • sortir d’une voiture;
  • lacer ses chaussures;
  • boutonner sa chemise.

La rigidité musculaire entraîne quant à elle des problèmes d’équilibre. Elle explique d’ailleurs la démarche typique des parkinsoniens, qui se penchent vers l’avant et font de petits pas. Ces personnes ont également de la difficulté à reprendre la marche après une période d’arrêt. Enfin, on peut remarquer une expression figée du visage.

Parmi les symptômes non moteurs, on retrouve :

  • une diminution de la mémoire;
  • une diminution de la capacité de réfléchir et d’exécuter des tâches complexes;
  • des hallucinations;
  • des problèmes d’humeur (dépression, anxiété);
  • une perte de motivation (apathie);
  • des troubles du sommeil;
  • des problèmes d’odorat;
  • de la douleur.

La prise en charge de la maladie

Heureusement, les traitements et ressources disponibles pour les gens vivant avec la maladie de Parkinson ont beaucoup évolué au cours des dernières décennies. La prise en charge médicale de cette affection est complexe, car on doit adapter les traitements au stade de progression de la maladie. Une prise en charge optimale passe par une collaboration étroite entre la personne atteinte, les membres de sa famille et une équipe complète de professionnels de la santé : médecins (omnipraticien, neurologue), infirmière, physiothérapeute, kinésiologue, ergothérapeute, psychologue, pharmacien et autres.

Un diagnostic de maladie de Parkinson amène nécessairement des changements à l’état de santé et au mode de vie. Les personnes qui composent le mieux avec la maladie sont celles qui ont su se préparer à faire face à ces changements. Bien connaître la maladie et ses traitements constituent un élément clé d’une saine adaptation. Si vous ou un membre de votre famille avez reçu un diagnostic de maladie de Parkinson, informez-vous pour connaître toutes les ressources à votre disposition.

Le traitement pharmacologique

Il n’existe pas de médicament ni de chirurgie pouvant guérir la maladie de Parkinson. Cependant, les médicaments aident à maîtriser les symptômes. Le traitement doit être adapté à chaque personne, et la prise de médicaments doit se faire à des moments précis selon l’apparition des symptômes. Il est important de respecter l’horaire de prise des médicaments afin d’en retirer le bénéfice maximal. L’arrêt de la médication provoquera à coup sûr la réapparition des symptômes. Si vous éprouvez des problèmes à prendre vos médicaments, n’hésitez pas à en discuter avec votre pharmacien. Il saura vous donner de précieux conseils.

Puisque les médicaments peuvent provoquer des effets indésirables, le traitement pharmacologique débute seulement lorsque les symptômes deviennent incommodants. Votre pharmacien pourra vous donner des pistes de solution afin de diminuer l’impact des effets indésirables sur votre vie.

L’annonce d’une maladie progressive peut avoir un effet de choc. Il est toutefois rassurant de savoir que nous pouvons nous entourer de gens qui possèdent les connaissances et compétences voulues pour nous aider à nous adapter à cette nouvelle réalité. Rappelez-vous que pour tout ce qui touche la médication, votre pharmacien est un expert digne de confiance. N’hésitez pas à le consulter aussi souvent que nécessaire; il se fera un plaisir de vous conseiller et de vous épauler!

×

Envoyer à un ami

La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson affecte la capacité de mouvement. Toutefois, même s’il s’agit d’un trouble évolutif, les personnes qui en sont atteintes peuvent espérer maîtriser leurs symptômes pendant une longue période grâce à une approche multidisciplinaire.
De :
À :

Chargement en cours...