La maladie d’Alzheimer : comment l’identifier

Les symptômes de l’Alzheimer sont parfois confondus avec des signes normaux du vieillissement. Voici des informations pour vous aider à faire la part des choses.

La maladie d’Alzheimer : un mal bien réel

En vieillissant, il est tout à fait normal que la mémoire vacille quelque peu, ou semble faire défaut par moments. Les troubles associés au vieillissement, comme les pertes de mémoire et les difficultés de concentration, ne sont pas forcément des signes qu’une personne a la maladie d’Alzheimer. Le cerveau humain est une machine hautement complexe et magnifiquement performante, mais avec le temps et « l’usure », on doit s’attendre à remarquer quelques « défaillances ».

La maladie d’Alzheimer ne fait pas partie du processus normal de vieillissement. Il s’agit plutôt d’une maladie neurologique qui endommage le cerveau. Elle entraîne une altération irréversible des fonctions intellectuelles et motrices qui se manifeste par une détérioration progressive de l’état et du fonctionnement de la personne touchée.

Les difficultés éprouvées et la rapidité d'évolution de la maladie varient considérablement d’un individu à l’autre. De plus, chacun y réagit différemment, selon son état de santé, son contexte, son mode de vie, son historique personnel et sa situation psychosociale.

La maladie apparaît le plus souvent après le cap des 60 ans, mais elle frappe parfois des personnes plus jeunes.

Reconnaître des signes évocateurs de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est souvent difficile à dépister, car ses manifestations sont subtiles et occasionnelles au début. De plus, on peut la confondre avec plusieurs autres états ou problèmes de santé (dépression, anxiété, autres types de démence, etc.). Parfois, la personne atteinte remarque elle-même que quelque chose ne va pas; parfois, c’est quelqu’un de son entourage.

Si vous remarquez certains changements chez un proche, vous vous demanderez peut-être s’il pourrait s’agir de la maladie d’Alzheimer. Voici dix signes auxquels vous devriez être attentif.

1) Pertes de mémoire qui nuisent aux activités quotidiennes
La personne oublie souvent diverses choses, en particulier des événements qui se sont produits récemment.

2) Difficulté à exécuter les tâches familières
Elle semble avoir de la difficulté à exécuter des tâches qu'elle a accomplies toute sa vie, comme préparer un repas.Elle apparaît distraite et peut, par exemple, oublier les légumes cuits sur la cuisinière.

3) Problèmes de langage
La personne semble parfois chercher ses mots, oublier des mots simples ou utiliser des mots illogiques dans le contexte. Il devient de plus en plus difficile de suivre son discours ou de la comprendre.

4) Désorientation dans l'espace et dans le temps
Il arrive qu’elle se perde dans sa propre rue, ne sachant plus comment elle s'est rendue là ni comment rentrer chez elle. Elle ne sait plus quel chemin prendre pour  aller à des endroits familiers.

5) Jugement amoindri
Alors qu’elle a toujours fait preuve d’un grand jugement, la personne adopte soudain des comportements étonnants, comme porter des vêtements chauds en pleine canicule ou tarder démesurément à consulter pour un problème de santé.  

6) Difficultés avec les notions abstraites
La personne présente une difficulté à accomplir certaines tâches abstraites. Par exemple, elle ne comprend pas ce que représentent les chiffres indiqués dans le carnet de chèques, ou est incapable de faire des calculs ou déductions simples.

7) Objets égarés
Elle oublie ou perd des objets partout, comme ses clés, son portefeuille, son téléphone, etc. Elle range certains objets dans des endroits inappropriés, comme un crayon dans le réfrigérateur ou une montre dans le sucrier.

8) Changements d'humeur ou de comportement
Être triste et maussade de temps en temps, c’est normal. Une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer peut changer d'humeur très rapidement; par exemple, elle peut passer du calme aux pleurs et à la colère sans raison apparente.

9) Changements dans la personnalité
Vous avez l’impression de ne plus reconnaître la personne. Autrefois si dynamique, elle semble soudain apathique. D’un naturel confiant et positif, elle manifeste soudainement des craintes ou de l’anxiété qui vous apparaissent injustifiés.

10) Perte d'intérêt
L’entretien ménager, le travail, les activités nous lassent par moments, mais l’enthousiasme finit par revenir. Une personne atteinte d'Alzheimer peut devenir très passive et avoir besoin de beaucoup d'encouragement pour prendre part aux activités.

Si à la lecture de ce texte, vous reconnaissez certains traits d’une personne de votre entourage, partagez vos préoccupations avec elle ou avec d’autres gens pouvant aider. Une des premières démarches importantes est de la faire évaluer par un médecin pour obtenir un diagnostic médical. Ensuite, une prise en charge optimale sera possible.

Pour plus de renseignements sur la maladie et les ressources disponibles, consultez le www.alzheimer.ca. N’hésitez pas également à consulter votre pharmacien. 

×

Envoyer à un ami

La maladie d’Alzheimer : comment l’identifier

Les symptômes de l’Alzheimer sont parfois confondus avec des signes normaux du vieillissement. Voici des informations pour vous aider à faire la part des choses.
De :
À :

Chargement en cours...