Les infections urinaires chez la femme

Si vous avez déjà souffert d’une infection urinaire et en reconnaissez les signes et les symptômes, vous pouvez y remédier rapidement.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire?

Les voies urinaires sont composées des reins, des uretères, de la vessie et de l’urètre. Toutes ces structures anatomiques peuvent devenir le siège d’une infection, la vessie et l’urètre surtout. Les uretères sont les deux conduits qui transportent l’urine des reins vers la vessie qui elle, est le réservoir dans lequel l’urine s’accumule. L’urètre, pour sa part, est le canal par lequel l’urine contenue dans la vessie est évacuée.

Les infections urinaires sont généralement bénignes et faciles à traiter. Cependant, des formes plus graves sont possibles. C’est le cas, entre autres, lorsqu’une infection affecte les reins. Ce type d’infection s’appelle une pyélonéphrite et nécessite parfois une hospitalisation.

 

Quels sont les signes et les symptômes d’une infection urinaire?

Parmi les signes et les symptômes les plus fréquents d’une infection urinaire, notons :

  • une sensation de brûlure quand on urine;
  • le besoin d’uriner souvent;
  • le besoin urgent d’uriner sans être capable de le faire;
  • des pertes urinaires;
  • une pression dans le bas du ventre;
  • l’émission d’une urine trouble, foncée ou malodorante.

La présence de nausées, de fièvre, de douleur lombaire et de frissons suggère une infection plus grave qui nécessite une consultation médicale rapide.

 

Existe-t-il des facteurs de risque?

Les femmes sont plus à risque que les hommes de souffrir d’infections urinaires. Cela s’explique par le fait que l’urètre de la femme est plus court que celui de l’homme, ce qui facilite l’accès à la vessie pour les bactéries. En outre, l’anus étant proche de l’urètre, les bactéries anales et rectales peuvent facilement atteindre ce dernier et y causer des infections. Ainsi, le fait de s’essuyer de l’arrière vers l’avant après être allée à la selle augmente le risque d’infection urinaire. Il en est de même lorsqu’une femme s’essuie après une relation sexuelle.

Certaines femmes sont également plus à risque que d’autres de souffrir d’une infection urinaire, par exemple :

  • les femmes enceintes;
  • les femmes postménopausées;
  • les femmes âgées;
  • les femmes présentant une malformation des voies urinaires;
  • les femmes diabétiques;
  • les femmes souffrant d’une maladie qui affaiblit le système immunitaire;
  • les femmes chez qui on a introduit une sonde dans l’urètre;
  • les femmes qui portent un diaphragme.

Les femmes enceintes sont plus susceptibles de faire des infections urinaires en raison de la pression exercée par le bébé sur les voies urinaires et des changements hormonaux liés à la grossesse. Elles risquent également plus de souffrir d’une infection grave. Les infections urinaires chez la femme enceinte doivent être prises en charge rapidement pour éviter des complications sérieuses tant chez la mère que chez l’enfant à naître.

 

Quels sont les traitements?

Le traitement de la plupart des infections urinaires fait généralement appel à des antibiotiques. Le choix du traitement antibiotique dépend du type d’infection à traiter et de vos caractéristiques personnelles (ex. : allergies, problèmes de santé, grossesse, etc.). En général, une amélioration des signes et des symptômes d’infection peut être notée de 24 à 48 heures après le début du traitement par un antibiotique. Il est néanmoins important de prendre toutes les doses d’antibiotique prescrites pour éviter l’apparition de bactéries résistantes au traitement. Les infections urinaires graves peuvent nécessiter la prise d’antibiotiques pendant une longue période et, parfois, une hospitalisation.

Pour favoriser l’élimination des bactéries, buvez beaucoup de liquide. Si vous ressentez des douleurs, la prise d’un analgésique en vente libre pourra vous aider. La douleur dans le bas du ventre peut également être soulagée par l’application locale des compresses chaudes. Rappelez-vous qu’il est toujours recommandé de consulter le pharmacien avant de prendre un médicament en vente libre pour vous assurer qu’il vous convient.

 

Peut-on prévenir les infections urinaires?

Diverses mesures peuvent être prises en vue de prévenir les infections urinaires. En voici quelques-unes qui ont fait leurs preuves :

  • Buvez beaucoup d’eau – cela aide à éliminer les bactéries.
  • Urinez lorsque vous en ressentez le besoin; ne vous retenez pas.
  • Après être allée à la selle, essuyez-vous de l’avant vers l’arrière.
  • Urinez à la suite d’une relation sexuelle – cela favorise l’élimination des bactéries.
  • Évitez les produits d’hygiène féminine parfumés, car ils peuvent irriter l’urètre.

Chez les femmes qui souffrent régulièrement d’infections urinaires, de petites doses d’antibiotiques peuvent être prises à titre préventif. Si vous avez fait plus de trois infections urinaires cette année, discutez-en avec le médecin.

 

Comment le pharmacien peut-il m’aider?

Si vous pensez souffrir d’une infection urinaire, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien. Dans plusieurs cas, il peut prescrire un antibiotique et dans le cas contraire, il pourra vous conseiller et vous diriger vers les bonnes ressources. Il vous donnera de nombreux conseils pour mettre cet épisode derrière vous et optimiser votre traitement médicamenteux.

×

Envoyer à un ami

Les infections urinaires chez la femme

Si vous avez déjà souffert d’une infection urinaire, vous savez qu’il s’agit d’un problème de santé qui peut être très incommodant, voire douloureux. Toutefois, en en reconnaissant les signes et les symptômes, vous pouvez y remédier rapidement.
De :
À :

Chargement en cours...