Les infections transmissibles sexuellement (ITS)

Malgré les nombreux programmes de prévention et d’éducation, les infections transmissibles sexuellement (ITS) continuent de se propager. Comment les éviter?

Que sont les infections transmissibles sexuellement (ITS)?

Une infection transmissible sexuellement (ITS) est une infection qui se transmet lors de rapports sexuels d'un individu porteur de l'infection à un individu sain. Elle peut impliquer un virus, une bactérie, un champignon ou un parasite. Bien qu’elles soient plus souvent transmises lors de relations sexuelles, elles peuvent aussi l’être par le sang (ex. : partage de seringues ou utilisation de matériel souillé) ou par contact avec d’autres liquides biologiques contaminés.

Fort malheureusement, les ITS sont en progression au Canada et peuvent entraîner de lourdes conséquences tant sur le plan de la santé individuelle que sur le plan socio-économique. D’ailleurs, elles constituent un problème majeur de santé publique. Être bien informé et adopter des comportements sexuels sains et sécuritaires est essentiel pour prévenir la transmission des ITS.

Il existe plusieurs types d’ITS. Parmi les plus communes, notons :

Quelles sont les personnes les plus à risque de contracter une ITS?

Personne n’est à l’abri des ITS. Cependant, certains groupes de la population sont plus touchés que d’autres. Ces infections peuvent affecter les personnes de tous âges, mais elles touchent davantage les jeunes de 15 à 24 ans. La susceptibilité aux ITS dépend de plusieurs facteurs, dont l’âge, le sexe, l’état de santé, l’immunité, les comportements sexuels, l’orientation sexuelle, etc.

À ce que nous sachions, nous n’avons pas d’immunité naturelle contre la plupart des ITS. De plus, le fait d’avoir contracté une ITS augmente le risque d’en acquérir d’autres.

Parmi les personnes considérées les plus à risques, on retrouve en outre celles qui :

  • sont vulnérables ou ont des conditions de vie relativement difficiles (maladie mentale, déficience intellectuelle, itinérance, travailleurs du sexe, etc.);
  • vivent dans des milieux surpeuplés (milieu carcéral, communautés autochtones, centres jeunesse, etc.);
  • abusent de substances comme l’alcool et les drogues;
  • s’injectent des drogues;
  • partagent des seringues;
  • habitent dans des régions du globe où une infection est endémique (ex. : le VIH en Afrique).

Comment peut-on se protéger des ITS?

Le meilleur moyen de prévenir la transmission d’ITS est l’utilisation du condom lors de chaque relation sexuelle. En fait, il s’agit de la seule méthode de contraception qui, à la fois, peut prévenir une grossesse tout en offrant une protection contre les ITS. Plusieurs types de condoms existent et il revient aux partenaires de choisir celui qui leur plaît. Le condom féminin constitue également une option à envisager.

Tout contact avec les organes génitaux du partenaire, même avec la bouche, doit être protégé. Il est important d’utiliser le condom correctement pour assurer une protection efficace. Votre pharmacien peut vous aider à choisir le type de condom qui vous convient le mieux et vous renseigner sur son utilisation optimale et sécuritaire.

Quelques conseils de prévention

Plusieurs autres mesures peuvent aider à prévenir la transmission des ITS :

  • demander régulièrement un test de dépistage auprès d’un médecin, surtout avant d’arrêter d’utiliser le condom avec un partenaire stable;
  • s’informer sur les symptômes des ITS et consulter un médecin en cas de doute;
  • choisir un seul partenaire sexuel;
  • éviter les partenaires ou réseaux sexuels à risque;
  • envisager de se faire vacciner contre les virus de l’hépatite A, de l’hépatite B et du papillome humain (VPH);
  • ne pas partager de seringues avec une autre personne.

Comment traiter une ITS?

Dans certains cas, un traitement curatif peut être offert à la personne qui a reçu un diagnostic d’ITS. Toutefois, aucun traitement curatif n’existe à ce jour pour les ITS causées par un virus, comme l’herpès génital ou le VIH. Le traitement de telles affections a donc plutôt une visée palliative ou suppressive.

Le traitement des ITS dépend de plusieurs facteurs, et surtout du type d’infection en cause. Si vous avez contracté une ITS, assurez-vous de bien vous renseigner auprès de votre professionnel de la santé. Il est important que vous sachiez exactement quoi faire et que vous connaissiez les options qui s’offrent à vous, afin de préserver votre santé et celle de votre (vos) partenaire(s).

Le pharmacien, en tant qu’expert des médicaments et de la santé, peut se révéler une importante source de conseils et de renseignements. Il s’y connaît sur les questions qui touchent la santé sexuelle, y compris les ITS et leurs traitements. Il peut également vous informer sur les méthodes de contraception et les mesures de prévention des ITS. Pour les sujets plus délicats, vous pouvez toujours demander au pharmacien de le voir dans son bureau de consultation.

Quand il s’agit de votre santé, votre pharmacien est toujours là pour vous aider. N’hésitez pas à le consulter.


Ce conseil est présenté en collaboration avec :

×

Envoyer à un ami

Les infections transmissibles sexuellement (ITS)

Malgré les nombreux programmes de prévention et d’éducation, les infections transmissibles sexuellement (ITS) continuent de se propager. Comment les éviter?
De :
À :

Chargement en cours...