L’infection fongique des ongles : tour d’horizon

L’infection fongique des ongles est une affection commune dont les conséquences sont souvent sous-estimées. Apprenez à la déceler pour la traiter rapidement.

À QUOI NOUS SERVENT LES ONGLES?

Un ongle est une structure écailleuse dérivée de l’épiderme qui forme une couverture de protection bien visible au bout d’un doigt ou d’un orteil. Les ongles sont composés de kératine dure, alors que l’épiderme renferme de la kératine molle. Chacun d’entre eux est constitué d’une extrémité libre (la partie que l’on peut couper), d’un corps (la partie attachée visible) et d’une racine (enfouie sous la peau).

Les ongles servent de véritables petits outils pour une multitude de tâches et d’activités : ramasser un petit objet, gratter une démangeaison, déloger des aliments incrustés sur la vaisselle, etc. Pour les femmes, il s’agit d’une belle plateforme pour apposer de la couleur et exprimer sa féminité et sa créativité. Pour les garder beaux, forts et en santé, il faut en prendre bien soin!

QU’EST-CE QU’UNE INFECTION FONGIQUE DES ONGLES?

Le mot « fongique » signifie « qui se rapporte à un champignon ou qui en provient ». Ainsi, une infection fongique veut dire « infection à champignons ». On parle bien sûr ici de champignons microscopiques et invisibles et non pas de ceux que l’on peut ramasser en nature. Lorsqu’un ongle est touché par une infection fongique, on parle d’« onychomycose » ou de « mycose des ongles ».

Il s’agit d’une infection très commune. On estime qu’elle représente à elle seule le tiers de toutes les infections fongiques de la peau. De nombreux individus en sont affectés sans le savoir. Puisqu’il s’agit d’une infection très contagieuse, les risques de transmission à d’autres personnes sont élevés.

QUELLES SONT LES CAUSES DE L’ONYCHOMYCOSE?

Les infections fongiques surviennent à la suite d’un contact avec une surface ou un objet contaminé par des champignons, comme un plancher de douche ou une chaussure, par exemple.

Certaines personnes sont plus à risque d’être touchées, entre autres celles qui :

  • sont âgées (jusqu’à 50 % des gens de plus de 70 ans peuvent en être atteints);
  • sont en contact avec un individu infecté (ex. : membre de la famille ou dans les piscines ou les bains publics);
  • vivent avec une maladie de l’appareil circulatoire ou le diabète;
  • ont une déformation de l’ongle préexistante (ex. : en cas de psoriasis);
  • sont atteintes du pied d’athlète;
  • ont un système immunitaire affaibli;
  • etc.

Faits intéressants : les hommes en sont plus souvent atteints que les femmes. Les ongles des pieds sont infectés 10 fois plus souvent que ceux des mains.

COMMENT RECONNAÎTRE L’ONYCHOMYCOSE?

L’infection fongique des ongles affecte le plat et/ou le lit de l’ongle. Celui du gros orteil est souvent touché en premier, puis parfois l’infection s’étend à d’autres ongles du même pied. Typiquement, on observe une déformation et une couleur anormale de l’ongle (blanchâtre, jaunâtre ou brunâtre). Les signes et symptômes suivants sont aussi à surveiller au niveau de l’ongle :

  • épaississement;
  • fragilité;
  • effritement;
  • inconfort ou douleur.

Plus l’infection s’aggrave, plus ces manifestations s’amplifient. Il est souhaitable d’obtenir un diagnostic rapidement pour amorcer un traitement sans délai, si nécessaire. Sans traitement adéquat, l’infection peut se propager aux autres orteils ainsi qu’à la peau environnante.

Souvent, le médecin posera le diagnostic sur la base de l’observation des signes et symptômes. Il existe cependant des tests qui permettent de confirmer le diagnostic.

COMMENT TRAITER L’ONYCHOMYCOSE?

Heureusement, il existe des traitements efficaces contre les infections fongiques des ongles, pris par la bouche ou à appliquer sur l’ongle. Certains doivent être prescrits et d’autres sont offerts sans ordonnance. Ces traitements durent plusieurs semaines et il faut persévérer jusqu’à la fin pour éliminer l’infection.

Quel que soit le traitement utilisé, il faut bien respecter la posologie pour obtenir les résultats voulus. Le risque de récidives étant élevé, l’assiduité et la persistance sont de mise. Votre pharmacien peut vous aider à choisir un traitement et bien vous renseigner sur son usage optimal et sécuritaire.

De plus, les mesures suivantes peuvent favoriser le succès du traitement :

  • garder ses ongles coupés courts;
  • bien sécher ses pieds après le bain, en les tapotant avec une serviette;
  • porter des chaussettes propres et absorbantes;
  • éviter d’avoir les pieds humides;
  • éviter le port de vieilles chaussures.

Ces mesures permettent aussi de prévenir l’infection chez une personne non atteinte. Un conseil pour tous : lorsque vous fréquentez des endroits publics, particulièrement lorsque l’humidité est au rendez-vous (piscines, douches ou bains publics), portez des souliers ou des sandales.

D’autres traitements médicaux peuvent parfois être envisagés, comme une intervention visant à enlever l’ongle.

Pour de l’information à propos de l’infection fongique des ongles et de ses traitements, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien. 

 

Présenté par :

EMTRIX

×

Envoyer à un ami

L’infection fongique des ongles : tour d’horizon

L’infection fongique des ongles est une affection commune dont les conséquences sont souvent sous-estimées. Apprenez à la déceler pour la traiter rapidement.
De :
À :

Chargement en cours...