L’impact de la canicule chez les personnes âgées et les bébés

Les périodes de canicule présentent des risques bien réels. Voyez comment les traverser sans soucis, surtout si vous avez un certain âge ou prenez soin d’un bébé.

Qu’entend-on par « canicule »?

Ah! l’été! Quelle saison magnifique où dame Nature se révèle dans toute sa splendeur! La beauté des parcs et des jardins, le chant des oiseaux et, bien sûr, la chaleur du soleil nous aident à refaire le plein avant que ne reviennent les rigueurs de l’hiver. Habituellement revitalisante, la chaleur peut devenir accablante si le mercure ne cesse de monter et que l’humidité se met de la partie.

Lorsque les prévisions météorologiques font état d’une température d’au moins 30 degrés Celsius et d’un indice humidex (combinant température et humidité en une seule mesure pour refléter la température perçue) de 40 ou plus, Environnement Canada émet un avis de chaleur accablante. On parle alors de canicule ou de vague de chaleur, et celle-ci présente des dangers pour la santé, particulièrement celle des bébés et des personnes âgées.

Les effets de la canicule

En raison du réchauffement planétaire, les périodes de chaleur accablante sont de plus en plus fréquentes, durables et intenses. Qui dit chaleur extrême dit risque de déshydratation. Outre divers symptômes tels que la sécheresse buccale, l’hypotension et les crampes musculaires, la déshydratation due à une surexposition à de fortes chaleurs peut occasionner un coup de chaleur.

Le coup de chaleur survient lorsque le corps surchauffe et ne parvient pas à se refroidir. Cet état peut provoquer de la fièvre, des maux de tête, des étourdissements, une perte de connaissance et, dans les pires cas, le décès. Il s’agit d’une urgence médicale qui nécessite des soins immédiats. Pour obtenir plus de détails, consultez les textes Coup de chaleur : comment le prévenir et le soigner et Se déshydrater en été, c’est risqué!

La chaleur accablante prédispose également à d’autres problèmes de santé, tels que :

  • œdème (enflure) de chaleur;
  • boutons de chaleur;
  • crampes de chaleur
  • épuisement dû à la chaleur.

Les risques pour les personnes âgées

Les personnes âgées sont généralement plus vulnérables aux effets de la canicule, en particulier si elles :

  • prennent certains médicaments ou sont atteintes d‘affections ayant pour effet de réduire leur tolérance à la chaleur;
  • vivent de l’isolement physique et social;
  • présentent une perte d’autonomie.

Divers médicaments (ex. : diurétiques, agents antiparkinsoniens, antiarythmiques, etc.) peuvent interférer avec les mécanismes de thermorégulation du corps, prédisposant une personne aux maladies provoquées par la chaleur. N’hésitez pas à consulter votre pharmacien pour savoir si votre traitement médicamenteux peut avoir un tel effet. Certaines affections médicales augmentent le risque de subir un coup de chaleur ou une autre maladie liée à la chaleur. De plus, la chaleur accablante peut exacerber diverses maladies chroniques. Ainsi, vous devriez faire preuve d’une prudence accrue si vous souffrez d’une affection parmi les suivantes :

  • maladies cardiovasculaires (ex. : insuffisance cardiaque);
  • maladies pulmonaires (ex. : emphysème, asthme);
  • insuffisance ou maladies rénales;
  • maladies neurologiques;
  • hypertension;
  • diabète.

Quelques conseils pour les gens âgés

Même si vous vous sentez encore jeune de cœur et d’esprit, vous pourriez être plus vulnérable aux effets de la canicule en raison de votre âge. Cela dit, il n’y a pas lieu de vous inquiéter si vous suivez les conseils suivants :

  • Buvez plus d’eau qu’à l’habitude.
  • Évitez les activités extérieures en période de canicule. Pourquoi prendre des risques inutilement?
  • Limitez votre consommation de thé, de café et d’alcool pour éviter la déshydratation. Si vous ne pouvez vous en passer, buvez plus d’eau.
  • Reposez-vous.
  • Restez si possible dans une pièce climatisée.

La climatisation : indispensable en période de canicule

En plus de contribuer à notre confort, la climatisation est l’un des moyens de protection les plus efficaces contre les maladies liées à la chaleur. Cependant, il est crucial d’utiliser et d’entretenir adéquatement votre climatiseur. En effet, s‘il est réglé à une trop forte intensité ou que sa propreté laisse à désirer, il peut être source d’infections, intensifier les symptômes d’allergies et empirer les maladies respiratoires comme l’asthme. Le texte L’air climatisé et ses effets sur la santé fournit une information complète à ce sujet.

Comment protéger les bébés

En raison de leur métabolisme différent, les bébés sont particulièrement sensibles à la chaleur. La vigilance est de rigueur en période de canicule, et les quelques conseils qui suivent vous aideront à bien prendre soin de votre précieux poupon :

  • Laissez votre enfant en couche à la maison. Il transpirera moins et aura donc moins de pertes hydriques à compenser.
  • Faites-le boire régulièrement.
  • Placez un ventilateur dans sa chambre.
  • Donnez-lui deux ou trois bains par jour pour le rafraîchir.
  • Couvrez-lui la tête si vous sortez et limitez le plus possible son exposition à la forte chaleur.

N’oubliez pas que votre pharmacien est à votre disposition si vous avez des questions sur quelque aspect de la santé que ce soit.

×

Envoyer à un ami

L’impact de la canicule chez les personnes âgées et les bébés

Les périodes de canicule présentent des risques bien réels. Voyez comment les traverser sans soucis, surtout si vous avez un certain âge ou prenez soin d’un bébé.
De :
À :

Chargement en cours...