L’hypotension artérielle : un problème de santé hautement important

Ces dernières années, l’hypertension artérielle (haute pression) a suscité beaucoup d’intérêt au sein de la communauté médicale et du grand public. En raison du vieillissement de la population, l’hypotension artérielle (basse pression) est un problème de santé auquel il faudra également porter une attention particulière.

Qu’est-ce que l’hypotension artérielle?

Avant de discuter de l’hypotension artérielle, il est essentiel de comprendre comment est créée la pression dans les vaisseaux sanguins.

La fonction première du cœur est de pomper le sang, afin qu’il circule dans les vaisseaux sanguins. Le sang ainsi pompé exerce une pression sur la paroi des artères et des veines, qu’il est possible de mesurer assez facilement. Les mesures de la tension artérielle s’expriment en millimètres de mercure (mm Hg) à l’aide de deux chiffres. Le premier chiffre, le plus élevé, représente la tension artérielle systolique, c’est-à-dire la pression du sang dans les artères lorsque le cœur se contracte. Le second chiffre correspond à la tension artérielle diastolique, soit la pression du sang dans les artères lorsque le cœur se relâche entre deux battements. Une tension artérielle d’environ 120∕80 mm Hg est habituellement considérée comme adéquate.

L’hypotension artérielle se définit comme une diminution anormale de la tension (ou pression) artérielle. Communément, on utilise l’appellation « basse pression » pour la désigner. On parle généralement d’hypotension artérielle lorsque la tension artérielle systolique est inférieure à 90 mm Hg. Une valeur tensionnelle systolique de moins de 50 mm Hg indique une hypotension artérielle sévère.

Quelles sont les causes de l’hypotension artérielle?

L’hypotension artérielle peut survenir dans les deux heures suivant un repas, lorsque la plus grande partie de notre sang afflue aux organes qui assurent la digestion. On peut également souffrir d’hypotension orthostatique. Celle-ci se manifeste lors du passage trop rapide de la position couchée ou assise à la position debout.

Il existe plusieurs facteurs de risque d’hypotension artérielle. En voici quelques exemples :

  • prédisposition héréditaire;
  • âge supérieur à 65 ans;
  • grossesse;
  • période de croissance;
  • anémie;
  • certaines affections cardiaques;
  • maladie de Parkinson;
  • diabète.

Il existe aussi plusieurs causes d’hypotension artérielle, dont les suivantes :

  • déshydratation;
  • consommation d’alcool;
  • consommation de marijuana;
  • trouble cardiaque;
  • blessure grave;
  • perte de sang importante;
  • consommation de certains médicaments.

L’hypotension artérielle figure parmi les effets indésirables les plus courants des médicaments utilisés pour abaisser la tension artérielle, communément appelés les antihypertenseurs. Elle peut aussi constituer un effet secondaire d’autres médicaments tels que :

  • des antidépresseurs;
  • des somnifères;
  • des anxiolytiques;
  • des antipsychotiques;
  • des médicaments utilisés pour traiter des affections cardiaques.

Il peut arriver que l’hypotension artérielle soit causée par la combinaison de plusieurs médicaments. On parle alors d’interaction médicamenteuse.

Si votre tension artérielle est basse, ou si vous croyez souffrir d’hypotension artérielle, consultez votre pharmacien. Il pourra analyser votre dossier pharmacologique pour déterminer si certains des médicaments que vous prenez sont susceptibles de causer ce problème. Au besoin, il pourra suggérer des solutions de rechange sécuritaires ou proposer des changements de doses à votre médecin.

Quels sont les symptômes de l’hypotension artérielle?

L’hypotension artérielle peut être souhaitable ou acceptable chez certaines personnes. Elle devient un problème de santé lorsqu’elle s’accompagne de symptômes. Outre une valeur tensionnelle systolique diminuée, vous pourriez présenter divers symptômes en cas d’hypotension artérielle :

  • faiblesse;
  • nausées;
  • étourdissements;
  • vertiges;
  • évanouissements;
  • bouffées de chaleur;
  • maux de tête;
  • confusion;
  • problèmes de vision ou d’ouïe.

L’hypotension artérielle sévère peut entraîner de graves conséquences, notamment une difficulté à respirer et des malaises cardiaques; elle nécessite une attention médicale immédiate.

Comment prévenir l’hypotension artérielle?

Afin d’éviter une chute de tension artérielle, quelques trucs peuvent être mis en pratique au quotidien :

  • Maintenez une bonne hydratation, surtout dans les périodes de grandes chaleurs ou d’activité physique soutenue. La transpiration excessive peut causer l’hypotension artérielle. Évitez autant que possible toute activité physique intense s’il fait très chaud.
  • Si vous avez des vomissements, vous risquez de vous déshydrater. Consultez votre pharmacien si vous présentez ce symptôme. Il pourra vous indiquer la conduite à tenir et vous aider à reconnaître les signes de déshydratation, de même qu’à prévenir celle-ci.
  • Évitez la surconsommation d’alcool.
  • Évitez de rester longtemps debout et immobile.
  • Portez des bas de contention. Consultez votre professionnel de la santé afin de choisir ceux qui sont adaptés à votre situation.
  • Ne croisez pas les jambes lorsque vous êtes assis.
  • Évitez de rester trop longtemps dans des endroits chauds, tels que les saunas et les spas.
  • Si vos épisodes d’hypotension artérielle surviennent surtout après les repas, limitez vos portions et évitez les repas copieux.
  • Si vous souffrez d’hypotension orthostatique, levez-vous lentement.
  • Le matin à votre réveil, assoyez-vous un instant dans votre lit. Posez ensuite les pieds sur le sol et restez dans cette position quelques minutes afin de permettre à votre corps de s’adapter aux variations de la tension artérielle. Au moment de vous lever, assurez-vous d’avoir un point d’appui solide pour éviter de tomber en cas de baisse de tension.
  • Si vous prenez des antihypertenseurs, respectez la posologie. Ne modifiez jamais votre traitement sans en avoir d’abord parlé avec votre pharmacien ou votre médecin. En cas de diarrhée et de vomissements, ou pendant les périodes de grandes chaleurs, n’hésitez pas à communiquer avec votre pharmacien. Il pourra vous informer sur les moyens d’éviter les épisodes d’hypotension artérielle.

Existe-t-il un traitement contre l’hypotension artérielle?

Durant un épisode d’hypotension artérielle, allongez-vous et élevez vos jambes. Vos pieds doivent être au-dessus du niveau du cœur. Vous pouvez également vous asseoir et penchez la tête entre les genoux. Peu importe la position choisie, évitez de vous lever. Activez la circulation sanguine en déposant des serviettes humides sur votre nuque ou en frictionnant celle-ci avec vos mains.

Les mesures de prévention décrites plus haut sont la pierre angulaire du traitement. Si elles sont insuffisantes, certains médicaments pourraient vous être prescrits à la suite d’une évaluation médicale. Votre pharmacien vous informera sur les médicaments, notamment sous l’angle de leurs effets, des précautions liées à leur administration et de leur utilisation optimale.

En conclusion, bien des gens voient leur tension artérielle devenir basse de temps à autre sans que cela n’entraîne des répercussions sérieuses. On doit toutefois se rappeler que, dans certains cas, il faut prendre les mesures nécessaires pour rectifier la situation. Cela peut même constituer une urgence médicale. Si vous ne connaissez pas vos valeurs tensionnelles, passez à la pharmacie pour les obtenir. Vous aurez ainsi le loisir de suivre de près les hauts ou les bas de votre tension artérielle!

×

Envoyer à un ami

L’hypotension artérielle : un problème de santé hautement important

Ces dernières années, l’hypertension artérielle (haute pression) a suscité beaucoup d’intérêt au sein de la communauté médicale et du grand public. En raison du vieillissement de la population, l’hypotension artérielle (basse pression) est un problème de santé auquel il faudra également porter une attention particulière.
De :
À :

Chargement en cours...