Grippe, COVID-19 et vaccination… Démystifions le tout!

La vaccination contre la grippe : un geste judicieux

Chaque automne, des milliers de Canadiens se demandent s’ils devraient se faire vacciner contre la grippe. Voilà bien une question importante qui mérite de l’attention et de la réflexion. Bien que la grippe puisse sembler une infection banale, en réalité, elle peut parfois causer des ravages, surtout chez des populations plus vulnérables. Elle entraîne d’ailleurs chaque année des hospitalisations, et même des décès, au Canada comme ailleurs.

La vaccination est un moyen simple, sûr et efficace de se prémunir contre des infections respiratoires graves comme celles causées par la COVID-19 et la grippe. Le vaccin contre la grippe doit être administré chaque année, car les souches spécifiques utilisées doivent être révisées annuellement afin d’offrir la meilleure protection possible. La réponse immunitaire à ce vaccin est transitoire et ne peut perdurer plus d’un an. On ne connaît pas encore précisément la durée de protection offerte par les vaccins contre la COVID-19. Des études sont en cours en vue de la déterminer.

Quand il en vient à la santé, les sources d’information consultées revêtent une importance capitale. Il y a tant d’information qui circule sur les vaccins qu’il peut être très difficile d’y voir clair. L’information la plus fiable est celle qui est basée sur des données scientifiques et sur les recommandations officielles des autorités de santé publique.

VRAI OU FAUX

« Je suis vacciné contre la COVID-19, donc je n’ai pas besoin de me faire vacciner contre la grippe. »

FAUX : Le vaccin contre la COVID-19 ne protège pas contre la grippe, et l’inverse est aussi vrai. Il s’agit de deux vaccins distincts qui ciblent des virus spécifiques : le coronavirus (dans le cas de la COVID-19) et l’influenza (dans le cas de la grippe). Pour assurer une protection contre ces deux infections, il faut recevoir les deux vaccins.

« Puisque je suis généralement en bonne santé, je n’ai pas besoin d’être vacciné contre la grippe. »

FAUX : D’abord, précisons que le fait d’être en bonne santé n’élimine pas les risques de contamination par un virus, y compris le coronavirus et l’influenza. Tout le monde peut être très malade après avoir contracté un de ces virus et subir des complications de divers niveaux de gravité.

Le vaccin contre la grippe doit être envisagé chez toutes les personnes âgées de 6 mois et plus en l’absence de contre-indication, peu importe l’état de santé. Cela dit, il est vrai que certains groupes d’individus plus vulnérables aux conséquences de la grippe devraient l’envisager encore plus sérieusement. En vous faisant vacciner contre la grippe, vous réduisez vos risques d’avoir la maladie et de la transmettre à des gens plus à risque.

« Si je reçois le vaccin contre la grippe, j’aurai plus de risques d’avoir la COVID-19, ou encore j’aurai des symptômes plus forts si je l’attrape. »

FAUX : Contrairement à une croyance populaire, le fait de recevoir un vaccin n’affaiblit pas le système immunitaire. En fait, cela permet plutôt de développer une protection efficace contre un virus bien précis. En recevant le vaccin contre la grippe, vous serez protégé contre cette infection sans que cela ne vous prédispose davantage à avoir la COVID-19 et ses complications.

 « Je viens tout juste de recevoir le vaccin contre la COVID-19. Il est trop tôt pour recevoir celui contre la grippe. »

FAUX : Il n’y a pas d’intervalle à respecter quant à l’administration de ces deux vaccins. Vous pouvez recevoir le vaccin contre la grippe en tout temps avant ou après avoir reçu celui contre la COVID-19.

« Par souci de gagner du temps, je peux m’organiser pour recevoir le vaccin contre la grippe et celui contre la COVID-19 en même temps. »

VRAI : Effectivement, les deux vaccins peuvent être administrés en même temps. Toutefois, en cas d’injections simultanées, les points d’injection doivent être distincts (par exemple, un sur le bras gauche, et l’autre sur le bras droit). De plus, le vaccinateur doit utiliser une seringue et une aiguille différentes pour chaque vaccin.

« Si je reçois le vaccin contre la COVID-19 et celui contre la grippe dans un court intervalle ou de façon concomitante, j’aurai plus de risques d’avoir des effets secondaires. »

FAUX : Selon les données présentement disponibles, il n’y a pas de raison de croire que le fait de recevoir ces deux vaccins en même temps augmente les risques d’éprouver des effets indésirables. Cela dit, comme tout médicament, chacun de ces vaccins peut à lui seul provoquer certains effets qui sont d’habitude légers et passagers (ex. : rougeur, enflure ou sensibilité au point d’injection). Les effets secondaires graves sont très rares. Pour plus de renseignements sur les effets secondaires possibles des vaccins, consultez votre pharmacien.

« Lorsque j’ai des questions sur les vaccins, je ferais bien de toujours consulter mon pharmacien. »

VRAI : En tant qu’expert de la santé et de la médication, votre pharmacien est un professionnel de la santé bien placé pour vous éclairer et répondre à toutes vos questions. Il peut vous aider à soupeser avec soin les avantages et les risques de vous faire vacciner ou non. Au final, vous êtes la personne responsable de votre santé, et c’est à vous qu’il incombe de vous entourer de professionnels compétents et dignes de confiance!

×

Envoyer à un ami

Grippe, COVID-19 et vaccination… Démystifions le tout!

Recevoir un vaccin est un choix important. Quand il en vient à la grippe et à la COVID-19, il faut bien s’informer pour prendre une décision éclairée.
De :
À :

Chargement en cours...