Quinze conseils pour éviter les feux sauvages

Les porteurs du virus de l’herpès labial ont parfois des feux sauvages. Comment faire pour réduire les risques d’en avoir?

Mauvaise surprise : un feu sauvage!

Avez-vous déjà eu un feu sauvage au moment le plus inopportun? C’est à croire que le virus de l’herpès labial (responsable des feux sauvages) possède un sixième sens, celui de provoquer une éruption juste au mauvais moment : le matin de la photo d’école ou d’une présentation orale, avant une nouvelle rencontre importante (ex. : une entrevue), le jour d’un départ en voyage, etc. Peu importe le moment, constater la présence d’un feu sauvage n’est jamais bien drôle!

Saviez-vous que des facteurs en lien avec votre mode de vie peuvent influer sur, d’une part, votre risque de contracter le virus de l’herpès labial et, d’autre part, les risques qu’il se manifeste si vous en êtes porteur? Eh oui! Pourquoi ne pas tenter de prendre le contrôle sur ce petit trouble-fête?

Voici quelques renseignements et conseils qui, nous l’espérons, sauront vous être utiles.

Premièrement : Éviter de contracter le virus

Le virus de l’herpès simplex de type 1 (VHS-1), responsable de l’herpès labial, est extrêmement contagieux. Il se transmet par des contacts étroits entre personnes ou par l’entremise d’objets contaminés. Ce virus se cache dans l’organisme dans sa forme latente, et peut éventuellement se réactiver sous la forme d’une lésion (feu sauvage).

Les personnes infectées par ce virus en restent porteuses toute leur vie durant. Parfois, des mois, voire même des années, peuvent s’écouler avant qu’elles n’observent une poussée d’herpès labial.

Le VHS-1 se transmet par contact étroit avec un individu qui excrète le virus. Le virus est habituellement excrété par les lésions, mais il peut également l’être lorsqu’aucune lésion n’est apparente, surtout dans les heures précédant une éruption.

Ces conseils vous aideront à éviter d’être contaminé par le VHS-1.

  • Évitez les contacts étroits, comme les baisers, avec une personne ayant un feu sauvage.  
  • Lavez-vous les mains souvent, surtout si vous êtes en contact avec une personne atteinte. Si vous vivez avec cette personne, rappelez-lui l’importance de se laver les mains souvent.
  • Portez attention aux objets pouvant être contaminés, comme un rouge à lèvres, un ustensile, une paille, un verre ou une tasse, une cigarette, etc.
  • Maintenez une saine hygiène de vie, en faisant la part belle à l’exercice physique et à un sommeil de qualité. Évitez le stress et le surmenage.
  • Adoptez de saines habitudes alimentaires. Une bonne alimentation favorise le maintien d’un système immunitaire en bonne santé.
  • Lors des rapports sexuels, utilisez un condom. Le VHS-1 peut se transmettre par contact de la bouche avec les parties génitales.

Deuxièmement : Éviter ou contrôler les facteurs déclencheurs

Une fois qu’on est porteur du VHS-1, de nombreux facteurs peuvent favoriser une poussée d’herpès labial.

L’exposition au soleil constitue un des facteurs déclencheurs les plus importants. Cela vous est peut-être déjà arrivé : vous avez pris du soleil, et boum, le lendemain ou quelques jours après, voilà qu’un feu sauvage est apparu. Une protection solaire efficace aide à prévenir l’apparition de feux sauvages.

Voici quelques conseils à cet égard.

  • Évitez de vous exposer au soleil, autant que possible. Recherchez l’ombre, surtout lors des périodes où les rayons du soleil sont à leur plus fort (entre 11 h et 16 h).
  • Portez un chapeau à large bord.
  • Appliquez régulièrement un baume à lèvres ayant un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30.
  • Évitez à tout prix les cabines de bronzage.

C’est souvent lorsque le système immunitaire est affaibli que le virus réussit à prendre le dessus. Ainsi, parmi les autres facteurs déclencheurs bien connus, notons :

  • les infections (ex. : rhume ou grippe);
  • la fièvre;
  • la fatigue et le stress (physique ou émotionnel);
  • les maladies provoquant une suppression du système immunitaire;
  • des médicaments ou autres traitements ayant un tel effet (ex. : chimiothérapie, radiothérapie, etc.).

De plus, une poussée d’herpès labial peut être précipitée par un des facteurs suivants :

  • la période menstruelle (ou prémenstruelle);
  • l’exposition au vent ou au froid;
  • une blessure à la bouche (ex. : sécheresse excessive, mordillement, intervention buccodentaire, etc.).

Voici donc quelques conseils additionnels pour éviter la réactivation du virus et une poussée d’herpès labial.

  • Protégez vos lèvres. Utilisez régulièrement un baume pour les lèvres afin d'éviter la sécheresse.
  • Placez un foulard devant votre bouche par temps froid ou venteux.
  • Ne vous mordillez pas les lèvres.
  • Évitez le stress et la fatigue, autant que possible.
  • Évitez les contacts avec les personnes enrhumées ou grippées. Lavez-vous les mains souvent.

Pour plus de renseignements sur la prévention et le traitement de l’herpès labial, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Produit relié

Timbres contre les feux sauvages, 15 unités
Personnelle

Timbres contre les feux sauvages, 15 unités
×

Envoyer à un ami

Quinze conseils pour éviter les feux sauvages

Les porteurs du virus de l’herpès labial ont parfois des feux sauvages. Comment faire pour réduire les risques d’en avoir?
De :
À :

Chargement en cours...