Dix fausses croyances entourant le vaccin contre la grippe

Pour diverses raisons, certaines personnes hésitent à se faire vacciner contre la grippe. Quelles sont les croyances à la base de cette résistance?

Le vaccin antigrippal et l’influence des croyances

La grippe, vous connaissez? Si vous avez déjà été affligé par cette infection virale, vous savez combien elle peut nous rendre malade. Forte fièvre, toux persistante, maux de tête, douleurs musculaires, sensation de malaise général et fatigue importante font partie des symptômes classiques. Chaque année, au Canada, la grippe est la cause d’hospitalisations et, malheureusement, parfois de décès.

Le vaccin antigrippal est une mesure protectrice efficace et recommandée pour éviter les répercussions, parfois importantes, de la grippe. Malgré que la vaccination soit accessible et sécuritaire, bien des gens la refusent ou ne l’envisagent pas. Certaines croyances parfois tenaces, souvent non fondées, empêchent bon nombre de personnes à prendre cette mesure qui pourrait pourtant les aider à préserver leur santé.

Voici dix exemples de telles croyances et quelques précisions. 

1

« Je suis en bonne santé. Je n’ai donc pas besoin de me faire vacciner. »

Le virus de la grippe ne fait pas de distinction lorsque vient le temps de contaminer une personne. Il peut infecter n’importe qui, même les gens en pleine santé. Cela dit, certains individus peuvent se trouver davantage à risque de subir les complications de la grippe en raison de leur âge, de leur état de santé, d’une maladie chronique ou d’un système immunitaire affaibli. En outre, en vous faisant vacciner, vous diminuez vos chances de contracter la maladie et donc vous aidez à protéger les personnes qui ne peuvent se faire vacciner et celles qui ont moins bien répondu au vaccin.

2

« On peut avoir la grippe même si on a été vacciné, alors pourquoi me ferais-je vacciner? »

Il est vrai que la vaccination ne garantit pas une protection totale (à 100 %) contre le virus. La composition des vaccins varie chaque année en fonction des principales souches virales en circulation. Lorsqu’on est contaminé par une autre souche que celles visées par le vaccin reçu, on peut avoir la grippe mais l’intensité et la durée des symptômes se trouvent réduites.

3

« Si je reçois le vaccin antigrippal, j’aurai des effets secondaires importants. »

Les vaccins, comme les médicaments, peuvent parfois provoquer des effets secondaires. Dans le cas du vaccin antigrippal, les effets sont le plus souvent légers et passagers. Ils peuvent comprendre notamment une douleur au site d’injection, une légère fièvre et des douleurs musculaires. Si ces symptômes vous apparaissent incommodants, rappelez-vous que la grippe peut entraîner des symptômes intenses pendant plusieurs jours et que ses répercussions peuvent être graves.

4

« On m’a déjà dit que le vaccin antigrippal peut en fait causer la grippe. »

Cela est tout simplement faux, mais ce mythe continue de circuler. Le vaccin antigrippal ne peut pas donner la grippe parce qu’il est composé de fragments du virus, qui a été inactivé. Il ne peut transmettre, du reste, aucune autre maladie.

5

« Avec toutes les mesures sanitaires que je mets de l’avant, je n’ai pas besoin de me faire vacciner. »

C’est vrai que le lavage des mains, l’usage de gels désinfectants, l’étiquette respiratoire, la distanciation sociale et le port du masque sont des mesures pouvant contribuer à réduire la propagation des virus. Toutefois, elles n’offrent pas de garantie. La vaccination demeure le meilleur moyen de se protéger contre le virus de la grippe.

6

« Je n’ai pas besoin de me faire vacciner, car j’ai reçu le vaccin l’an dernier. »

Le vaccin prend environ deux semaines avant d’atteindre sa pleine efficacité, et il confère une protection pendant au moins six mois (la durée varie d’un individu à l’autre). Toutefois, son efficacité ne dure pas jusqu’à la saison grippale suivante et les souches virales changent d’année en année, alors il faut se faire vacciner annuellement.  

7

« Le vaccin antigrippal peut provoquer des maladies comme l’autisme. »

Il s’agit d’une vieille croyance basée sur d’anciennes données. Autrefois, on utilisait le thimérosal couramment dans les vaccins, et on a cru que cet agent de conservation était associé à l’apparition de divers problèmes de santé, dont l’autisme. De nombreuses études ont démontré qu’il n’y a finalement aucun lien entre l’exposition au thimérosal et l’autisme.

8

« Le vaccin antigrippal peut affaiblir mon système immunitaire. »

En fait, c’est le contraire : le vaccin renforce le système immunitaire en stimulant la production d’anticorps pour vous aider à résister à l’infection. Les gens qui se font vacciner contre la grippe chaque année sont mieux protégés que ceux qui ne le font pas.

9

« Si je décide de recevoir le vaccin, cela va me coûter cher. »

En réalité, le vaccin est gratuit pour beaucoup de gens, y compris les personnes âgées de 60 ans ou plus, celles qui ont certaines maladies chroniques et les femmes enceintes. Demandez à votre pharmacien si vous pouvez recevoir le vaccin gratuitement. S’il y a des frais, ces derniers seront négligeables en comparaison de ceux associés à la grippe (ex. : perte de productivité, absentéisme au travail, coûts de médicaments, etc.).  

10

« Je n’ai pas le temps de me faire vacciner… C’est trop long et compliqué! »

Votre temps est précieux? Saviez-vous que vous pouvez vous faire vacciner en pharmacie? En effet, plusieurs succursales de pharmacie affiliées à Jean Coutu offrent un service de vaccination antigrippale par une infirmière ou un pharmacien.

Si vous avez des questions sur la vaccination contre la grippe saisonnière, posez-les à votre pharmacien pour vous faire une opinion éclairée et prendre la meilleure décision. Demandez-lui si le vaccin peut vous être administré sur place. Vous pouvez également prendre rendez-vous dès maintenant, grâce à notre service de rendez-vous en ligne.

Prendre un rendez-vous

Pour toute question portant sur le maintien de votre santé, votre pharmacien est toujours là pour vous aider!

×

Envoyer à un ami

Dix fausses croyances entourant le vaccin contre la grippe

Pour diverses raisons, certaines personnes hésitent à se faire vacciner contre la grippe. Quelles sont les croyances à la base de cette résistance?
De :
À :

Chargement en cours...