Faire face au cancer

Le mot « cancer » fait peur et en fait sourciller plus d’un. Le diagnostic de la maladie représente une nouvelle bouleversante pour la personne atteinte et ses proches. Le combat pour la vie qui s’ensuit est parsemé d’embûches comme de victoires. Mieux saisir ce monde inconnu peut aider à y faire face.

Démystifier le cancer

Pour bien comprendre les perturbations engendrées par le cancer, il faut connaître leur origine. D’abord, notre corps est composé de milliards de cellules qui s’assemblent pour former les organes et les tissus. De façon tout à fait normale, celles-ci doivent se diviser pour de multiples raisons (croissance, réparation des blessures, remplacement des vieilles cellules), ce qui donne naissance à de nouvelles cellules jumelles. Le processus de division des cellules est très structuré et plusieurs mécanismes entrent en jeu pour que tout se déroule au mieux.

Toutefois, dans certaines situations, la division d’une cellule ne se passe pas comme prévu. Le cas échéant, certains processus sont mis en branle pour contrecarrer cette anomalie. Par exemple, le système immunitaire peut détecter les cellules inhabituelles et les détruire avant qu’elles ne causent du tort à l’organisme. Or, les cellules cancéreuses ont plus d’un tour dans leur sac pour survivre et déjouer nos mécanismes de défense. Comme des cellules identiques sont créées, les divisions répétées produisent une quantité importante de cellules cancéreuses qui engendrent une tumeur.

Un cancer peut se développer dans n’importe quelle partie du corps. Le nom du cancer se rapporte au lieu où la tumeur initiale s’est formée. Par exemple, si les cellules cancéreuses apparaissent dans la prostate, on dit que la personne souffre d’un cancer de la prostate. Parfois, des cellules cancéreuses se détachent de la tumeur initiale et atteignent la circulation sanguine. Comme le sang circule dans tout l’organisme, des cellules cancéreuses peuvent se nicher ailleurs dans le corps et y former des foyers cancéreux secondaires, appelés métastases.

Vivre avec le cancer

Apprendre qu’on est atteint d’un cancer représente une dure nouvelle à encaisser. Il est vrai que cette maladie entraîne tout un chamboulement dans le quotidien. Bien qu’elle soit associée à une mortalité prématurée, plusieurs la vainquent. « Informez-vous! » serait un mot d’ordre à mettre en pratique au plus tôt. En ayant plus de connaissances sur le cancer, on peut plus facilement trouver des ressources qui apportent une aide bien précieuse pour traverser la tempête…

Le cancer implique des traitements qui s’avèrent souvent difficiles à tolérer. Ceux-ci varient grandement en fonction du type de cancer, du stade de la maladie et de l’objectif du traitement. La chimiothérapie ou la radiothérapie entraînent une foule d’effets indésirables. Cependant, il est bon de savoir que ces derniers diffèrent d’un traitement à l’autre. Ainsi, la perte des cheveux qui est fortement associée aux traitements contre le cancer ne survient pas toujours. Par ailleurs, vous n’êtes pas seul pour affronter les inconvénients des traitements, et plusieurs conseils peuvent vous aider à mieux les supporter. Il est donc important de ne rien cacher à votre équipe traitante pour qu’elle puisse vous aider le mieux possible.

De plus, les changements engendrés ne sont pas seulement physiques, mais aussi psychologiques et spirituels. Effectivement, le cancer est la source de multiples émotions qui se succèdent sans cesse (peur, angoisse, colère etc.). Cette expérience n’a pas la même signification pour tous, et chaque personne la vit à sa manière. Diverses ressources permettent de gérer cet aspect de la maladie. N’hésitez donc pas à demander de l’aide et du réconfort.

Mesures préventives

La génétique constitue un déterminant important dans le développement d’une tumeur cancéreuse. Néanmoins, nous ne sommes pas dépourvus de moyens pour limiter les facteurs de risque de cancer. Plusieurs mesures simples peuvent avoir un impact positif :

  • cesser de fumer;
  • faire de l’activité physique régulièrement;
  • manger sainement (diète intégrant notamment des fruits et des légumes ainsi que des aliments riches en fibres, mais contenant peu de sel et de matières grasses);
  • limiter sa consommation de viande rouge;
  • limiter sa consommation d’alcool à la quantité quotidienne maximale recommandée (10 verres par semaine chez les femmes, 15 chez les hommes);
  • viser un poids santé;
  • éviter l’exposition au soleil;
  • consulter son médecin régulièrement et passer les tests de dépistage recommandés (mammographie, colonoscopie, toucher rectal, etc.).

Il est vrai que de bonnes habitudes de vie n’empêcheront pas assurément le développement d’un cancer. Néanmoins, elles ne sauraient nuire. Une partie de la solution consiste à faire les bons choix en temps opportun. On a donc toutes les raisons d’agir le plus tôt possible!

Quelques conseils si vous êtes atteint du cancer

  • Informez-vous le plus possible.
  • Communiquez de façon sincère avec votre équipe traitante.
  • Appliquez les conseils des professionnels de la santé.
  • Utilisez les ressources qui sont là pour vous aider.
  • Acceptez l’aide qui vous est offerte.

Vaincre le cancer représente un grand défi qui a des répercussions sur toutes les sphères de la vie. Il faut vous rappeler qu’il est possible de passer au travers et que plusieurs ressources peuvent vous y aider. Il est vrai que le cancer fait peur, mais beaucoup moins si on est bien entouré! Dans cette optique, sachez que vous pouvez toujours compter sur votre pharmacien pour les questions touchant la santé et surtout les médicaments.

×

Envoyer à un ami

Faire face au cancer

Le mot « cancer » fait peur et en fait sourciller plus d’un. Le diagnostic de la maladie représente une nouvelle bouleversante pour la personne atteinte et ses proches. Le combat pour la vie qui s’ensuit est parsemé d’embûches comme de victoires. Mieux saisir ce monde inconnu peut aider à y faire face.
De :
À :

Chargement en cours...