L’érythème fessier : des soins préventifs tout en douceur

L’érythème fessier est un problème très commun chez les bébés. Il est possible de poser des gestes simples au quotidien pour le prévenir et le soigner.

Qu’est-ce que l’érythème fessier?

Les tout-petits doivent porter des couches jusqu’à l’apprentissage de la propreté. L’érythème fessier est d’abord une réaction d’irritation de la peau. Chaque enfant qui porte des couches risque de développer l’érythème fessier, en particulier les bambins âgés entre 8 et 12 mois. 

L’érythème fessier est facile à reconnaître puisque les zones touchées se trouvent sous la couche (fesses, aines, bas du dos et du ventre, organes génitaux). À noter que les plis sont souvent épargnés. Il se caractérise par des rougeurs et l’enfant peut ressentir des démangeaisons ou une sensation de brûlure, qui peut se traduire par de l’irritabilité ou de l’agitation.  

Dans les cas plus graves, une infection causée par des champignons ou des bactéries peut se développer et provoquer une rougeur et une douleur plus vives ainsi que des lésions plus graves.

Cette affection cutanée a des causes multiples. L’occlusion favorisant l’humidité, le contact avec les urines et les selles, ainsi que la friction contribuent au développement de l’érythème fessier. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un problème de santé grave a priori, on doit quand même y porter attention, car sans les soins appropriés, la situation peut s’aggraver et des complications sont possibles.

Mon bébé risque-t-il de développer l’érythème fessier?

Le tableau suivant présente les facteurs qui protègent l’enfant et ceux qui contribuent au développement de l’érythème fessier.

Facteurs protecteurs Facteurs de risque
Allaitement Port de couches lavables
Port de couches jetable Prématurité (naissance avant 28 semaines de grossesse)
Maintien d’une hygiène optimale Épisodes de diarrhée
  Traitement antibiotique
  Usage de produits irritants

La différence entre les couches jetables et lavables réside dans la capacité d’absorption de l’humidité, qui est beaucoup plus grande avec les couches jetables. Cela dit, utiliser des couches lavables peut être un choix adéquat si leur entretien l’est aussi. Donc, il est important de revoir la méthode de nettoyage des couches lavables si votre enfant développe souvent des épisodes d’érythème fessier. Vous pourriez par exemple changer de détergent ou encore rincer deux fois les couches lors du nettoyage.

D’autre part, les selles des bébés nourris au sein ont une consistance et une composition différentes et irritent moins la peau.

Comment traiter l’érythème fessier?

Il faut traiter l’érythème fessier dès les premiers signes pour éviter une dégradation des symptômes et une consultation médicale. En premier recours, appliquer un produit contenant de l’oxyde de zinc capable de protéger la peau et d’empêcher la friction. Plusieurs préparations sont offertes en pharmacie. Toutefois, les parents doivent la choisir avec soin, selon sa concentration. Pour traiter la réaction, le produit doit renfermer 25 à 40 % d’oxyde de zinc. Une concentration moindre (par exemple, 15 %) suffit lorsqu’on veut seulement prévenir l’érythème fessier.

Les produits contenant de l’oxyde de zinc se présentent sous forme de lotion, de crème, d’onguent ou de pâte. Cette dernière est généralement plus efficace en raison de sa consistance plus épaisse. La pâte est plutôt collante et il est très important de ne pas l’enlever complètement à chaque changement de couche, car cela causerait une irritation importante sur la peau du bébé. Il convient de laisser en place les résidus de pâte et de faire quelques retouches.

Dans les cas plus graves, lorsqu’une infection à champignons ou bactérienne se produit, d’autres médicaments peuvent être employés (crème antibactérienne et crème antifongique). Toutefois, il vaut toujours mieux se référer au pharmacien ou au médecin avant de les utiliser.

Quand doit-on consulter un médecin?

Habituellement, les produits en vente libre conviennent tout à fait pour traiter l’érythème fessier. Cependant, certaines situations nécessitent une consultation médicale et un traitement plus approfondi. Cela peut être le cas lorsque :

  • les symptômes ne disparaissent pas après au moins 7 jours de soins assidus;
  • les symptômes empirent rapidement (en 2 à 3 jours);
  • la rougeur et les lésions sont beaucoup plus étendues que la région de la couche;
  • vous observez la présence de lésions anormales sur la peau, comme des ampoules ou des plaies purulentes;
  • l’enfant fait de la fièvre;
  • l’érythème fessier survient chez un enfant dont le système immunitaire est affaibli.

Comment prévenir l’érythème fessier?

La prévention est la meilleure stratégie pour éviter les désagréments de l’érythème fessier. Les mesures suivantes aident à prévenir son développement :

  • Changez la couche fréquemment, c’est-à-dire après chaque selle ou au moins à toutes les 2 à 3 heures.
  • Choisissez des couches de la bonne grandeur (des couches trop serrées augmentent la friction sur la peau du bébé).
  • Laissez les fesses de bébé bien s’aérer par moments. Vous pouvez le laisser sans couche aussi souvent que l’occasion se présente.
  • Asséchez bien la région de la couche après le nettoyage et avant de mettre une nouvelle couche. Tapotez légèrement avec une serviette propre sans frotter.
  • Évitez les lingettes nettoyantes; utilisez plutôt de l’eau tiède et une débarbouillette propre. Pas nécessaire d’utiliser un nettoyant à chaque changement de couche.
  • Pour le nettoyage des fesses et lors du bain, optez pour un nettoyant doux, sans alcool ni parfum afin d’éviter l’irritation.
  • Appliquez un agent protecteur (par exemple, un produit contenant 15 % d’oxyde de zinc) à chaque changement de couche. Il importe de noter que certaines formulations contiennent d’autres ingrédients.
  • Ne mettez pas de poudre (ceci n’est pas recommandé de nos jours).

Pour plus de renseignements à propos de l’érythème fessier ou de la santé des bébés, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

×

Envoyer à un ami

L’érythème fessier : des soins préventifs tout en douceur

L’érythème fessier est un problème très commun chez les bébés. Il est possible de poser des gestes simples au quotidien pour le prévenir et le soigner.
De :
À :

Chargement en cours...